Repas pour le Climat

Dimanche 18 novembre à 12h30 à la Brasserie Le Scala de Neudorf 

ACCUEIL 

PROGRAMME

REPAS POUR LE CLIMAT

SALON EXPO

INFORMATIONS PRATIQUES

PARTENAIRES

QUI SOMMES-NOUS ?

VOLONTAIRES POUR LE CLIMAT


Menu

Duo de quinoa aux saveurs des champs

~

Aumônière de topinambours au safran

Méli-mélo de salades de saison

~

Crumble " promenade entre vergers, vignes et forêts "
   

Tarif

20 euros par personne avec 2 boissons incluses (vin, bière ou jus de fruits) 

 

Réservations

En raison du nombre de places limité, la réservation au repas pour le Climat est indispensable.

Téléchargez le formulaire de réservation

 

Bilan carbone du repas

Le bilan carbone du repas comptabilise les émissions de gaz à effet de serre engendrées directement et indirectement par sa préparation.

Pour faire ce bilan, il a été nécessaire de prendre en compte les émissions liées :

- à la fabrication des aliments (carburant utilisé par le tracteur, chauffage des locaux d'élevage des vaches à l’origine du lait, culture des légumes, culture des céréales mangées par les vaches, carburant nécessaire pour fabriquer les engrais, émissions de protoxyde d’azote liées à l’épandage des engrais, émissions liées à la fabrication des engins agricoles, du raffinage du pétrole utilisé par les tracteurs, etc.)

- au transport des aliments (en camion et en bateau).

Les Rendez-Vous Citoyens du Climat sont une manifestation carbone neutre. Nous avons donc apporté un soin particulier au choix des aliments afin de limiter les émissions de gaz à effet de serre : produits de saison, produits locaux, issus de l’agriculture biologique dans la mesure du possible (les émissions du bio sont inférieures de 30 à 50% à celles de l’agriculture conventionnelle).

Grâce à ces choix, nous parvenons à un bilan carbone de 1 kg de CO2 par repas (soit l’équivalent de 6km en voiture). Par comparaison, le contenu carbone d’un repas moyen est de 3 kg de C02(1) (soit l’équivalent de 19km en voiture).

 

Nous espérons que cet exemple inspirera à l’avenir votre façon de cuisiner. Nos choix alimentaires peuvent jouer un rôle non négligeable dans la lutte contre le réchauffement climatique !

 

(1) : d’après une étude menée par la mission climat de la Caisse des Dépôts.