Thau

Membres du groupe

  1. Marion LOYGUES
  2. Leslie SCATTOLIN
  3. Pierre MARTIN
  4. Brigitte DELIBES

Cas traité

Présentation succincte du cas avec liens vers le ou les sites de référence sur ce cas

Ce cas concerne la Lagune de Thau, site préservé, classé Natura 2000. On y trouve :
  • de l'agriculture
  • de la pêche
  • de la conchyliculture
  • tourisme balnéaire et thermal.


Document source : Le territoire du Bassin de Thau et le projet Aqua Domitia

Principaux enjeux et contraintes de développement

Décrire les principales contraintes posées pour le développement spécifique de ce territoire.
Quels sont les enjeux de ce développement ? Penser à distinguer selon les acteurs.

Principales contraintes du territoire :
- une très grande pression démographique avec une hausse de population dans la région périphérique de Montpellier parmi les plus élevées de France
- un espace limité avec une superposition des activités, des conflits d'intérêts avec une urbanisation difficile à contenir, qui grignote les territoires agricoles, et s'étend sur toute la côte littorale, en voie de résidentialisation
- un contexte économique difficile avec une désindustrialisation du territoire dont l'activité s'organise essentiellement autour des ressources naturelles (Tourisme, conchylicultures, thermalisme, pêche), ce qui engendre un taux élevé de chômage et une dépendance très forte vis à vis de la capacité du territoire à attirer des visiteurs.

Enjeux :
Ce territoire, caractérisé par une très forte pression démographique, se doit de préserver son environnement naturel exceptionnel, car celui-ci est également la ressource principale qui permet à ses activités de fonctionner.
Agriculteurs / viticulteurs : l'irrigation de la vigne et des cultures céréalières et maraichères dans un contexte d'augmentation des périodes de sécheresse et de pollution de l'eau.
Population : accès à un foncier à un prix raisonnable qui lui permet de s'étendre sur le territoire et de bénéficier de l'agrément de l'environnement naturel. A des besoins en eau qui s'intensifient et vont nécessiter de nouveaux équipements et approvisionnements. En concurrence avec l'agriculture pour l'accès au foncier et à la ressource en eau.
Pêcheurs et Conchyliculteurs : maintien de la qualité des eaux pour le maintien de leur activité. En concurrence avec les activités agricoles et avec l'urbanisation de la côte, sources de rejets de polluants.
Tourisme : Maintien et développement d'une activité de tourisme balnéaire et thermal, l'activité touristique veut préserver un environnement exceptionnel tout en utilisant les ressources foncières du littoral côtier. Pour l'activité thermale, ils souhaitent préserver la ressource en eau, qui peut être tarie par des prélèvements trop importants. En concurrence avec la conchyliculture et les habitants pour les besoins en eau douce.
SMBT (syndicat mixte du bassin de Thau) : tente de concilier le développement économique, l'aménagement du territoire et protection des ressources naturelles.


Schéma spatial


Acteurs


 

Graphe fonctionnel du territoire
Ce graphe doit faire apparaître et expliciter les interactions entre :
  • les ressources mobilisables dans le territoire (matérielles et immatérielles)
  • les acteurs (par type)
  • les usages ou contrôles des ressources par les acteurs
Utiliser CMAP ou un logiciel équivalent de dessin de graphes - Insérer le résultat ici.



Stratégie territoriale

Commentaires stratégie territoriale : La stratégie territoriale élaborée par les différents acteurs est très consommatrice d'argent public et d'espace foncier, ce qui peut être problématique dans la situation où la pression démographique et foncière sont particulièrement importantes. La situation financière actuelle des collectivités locales rend peu probable la mise en place de la totalité des actions envisagées.

L'impact social de cette stratégie est globalement positif : amélioration de la qualité de la vie (accès aux loisirs) et de l'offre de logements dans un contexte de forte pression immobilière.

L'impact écologique de cette stratégie est relativement faible et varie selon les activités mises en œuvre.

L'impact économique est réel c'est à dire que la stratégie proposée est créatrice de richesse, d'emplois et donc de développement économique. 

Les risques de conflit restent assez important en ce qui concerne le foncier agricole versus l'installation de nouvelles habitations. Cette stratégie peut également amener des conflits en terme de foncier aquatique entre le développement des activités nautiques et les activités de pêche et de conchyliculture. Il existe aussi des conflits concernant le budget public car la plupart des actions envisagées nécessite un apport en budget public qui n'est pas une ressource extensible surtout dans le contexte actuel. Toutes les actions ne pourront donc pas être mises en place.

Processus participatif envisagé - étapes


Décrire le plan d'action participatif engageant les acteurs étape par étape. Indiquer les moyens utilisés, la sélection, les modalités d'évaluation.

Comments