Sans titre


 
  
  

  19h50   26 Février

Ma 1ère CHOUETTE HULOTTE !

J'ai décidé, cette année de surveiller une vieille
chapelle
à l'abandon près de chez moi. La toiture
éventrée à
plusieurs endroits me semblant être un bon
plan pour
photographier la fouine ou la chouette Effraie,
l''Effraie
des clocher !  Eh bien, grosse surprise,
c"est une Hulotte qui habite ce vieux clocher...

Sur ce cliché, elle est a sa fenêtre, à la hauteur
du 2ème barreau en partant du bas.

(Il faut peut être que vous bougiez votre écran
d'ordinateur pour pouvoir la repérer.)    

   
 
 


Toujours le 26 Février,
 mais en resserrant un peu plus avec le 100/300.


Au moment où je réalise ces clichés, en fait il fait nuit,
je les ai donc
réalisé à 1600 ISO, ce que je n'aime pas
beaucoup mais j'ai décidé
de ne pas la flasher,
ni de l'éclairer avec une grosse lampe portable.


Le rendu sera forcement moins bon qu'avec mon gros flash
de
compétition mais je ne veux absolument pas la déranger,
 je n'en
connais pas d'autre et si c'est un mâle qui par chasser
 pour
ravitailler sa femelle qui couve, les semaines à venir
 peuvent
s'avérer passionnantes, on ne prend pas de risque!!!    
 



  
 
 
  
   
 Retour sur le site, pour mettre de nouvelles photos du
couple de chouettes hulottes. Nous sommes toujours en
Février, mais cette fois en 2017 !   Cela fait donc un an que
 je cherche à faire des clichés qui me plaisent des squatteurs
de cette chapelle abandonnée. J'ai fait beaucoup de sorties très tôt le matin, notamment tous les jours de mes vacances d'hiver et il n'y faisait pas chaud du tout !  Je sais donc maintenant quand elles rentrent, par où elles arrivent. Restait un gros problème, celui de l'éclairage...

   ...J'ai à peu près tout essayé niveau réglage de mes 2
appareils photo, seul le bridge Sony a réussi à faire des
clichés dans l'obscurité, mais pas ce que je souhaitais!
Les flashs,même le plus gros n'arrivaient pas jusqu'en haut
du clocher, j'ai donc investi dans un spot avec accu, 3h d'autonomie,
le vrai spot de bricoleur ! Encore raté, le faisceau
n'était pas assez concentré. La solution est arrivée par l'achat
d'une bonne lampe, son éclairage blanc n'est pas assez
puissant non plus, mais le jaune est exactement ce que je
voulais, problème 30mn d'autonomie à pleine puissance,
il faut vraiment l'allumer quand les stars sont là...
   En gros, cela fait plusieurs mois que je les habitue à être
sous le feu des projecteurs et çà commence seulement
à donner ce que j'espérais. En fait, je veux que la
vieille chapelle apparaisse, elle aussi dans ces photos,
je voulais absolument que l'on puisse voir l'intérieur
du clocher, là où les chouettes passent la journée.
Avec le spot et l'éclairage artificiel, c'est faisable.

C'est un choix tout personnel, et peut être que le coté
orangé des clichés ne va pas vous plaire, mais moi,
c'est vraiment ce que j'ai cherché à avoir.
(Si j'arrive à éviter les yeux rouges, çà sera encore mieux !)   
   
 




 Quand je suis rentré vendredi avec des photos du couple,
dans la lumière que je voulais, j'étais super heureux.

Eh, une année quand même pour l'avoir celle de droite !!!

Elles vont s'envoler l'une après l'autre, celle de gauche en
1er (je pense que c'est la femelle, elle parait plus grosse,
pas d'offense mesdames, c'est comme cela chez les rapaces!)

Elles partent toujours sur la droite; direction le bois;
et si elles chassent toutes les deux, c'est que les jeunes
sont peut être faits et suffisamment grands pour rester seuls.

Des clichés d'envols et de jeunes sont à faire...
 
   
  
 
 



 Le coin des pêcheurs.     Étang d'Epoisses     9H   Août 2016

Je voulais une série comme celle là depuis que j'ai commencé
à faire de la photo animalière, il y 35 ans et je regrette vraiment
de ne pas pouvoir la partager avec mon père...


 
 

 
 
Photo de gauche, il vient d'arriver... 10m, ok pour le10/300

Ne plus bouger, voir même arrêter de respirer !
J’espère qu'il a décidé de prendre son petit dej
maintenant et surtout,sur cette branche.

S'il s'envole, je suis reparti pour une heure d’attente.
Sans compter qu'il peut faire son repas
de l'autre bout de l'étang.

Il vient de plonger, retour sans poisson,j'y crois pas !
2éme tentative, c'est la bonne.

J'arrête de respirer.    Photo centrale

L'autofocus ne le prend pas à cause des petites branches.
On passe en manuel et on s'applique !
   
 


  Après des années à chercher la branche "affut de pêche"
je l'ai trouvé sur ce grand étang, j'avais la bonne heure
pour l'éclairage, il ne manquait plus que le pêcheur !

Sur ces clichés, il s'agit d'un Martin Pêcheur mâle.

Si la partie inférieur du bec ;la mandibule; avait
été orange, comme les pattes nous aurions eu
à faire à une femelle. La différence est subtile...
 
  
 
 
  
  



 La digestion va être de courte durée, un autre
martin pêcheur vient de se poser dans les roseaux,
"le mien" part le dégager de son territoire. 
   
 

 



J'ai voulu mettre ces 2 clichés, pour bien montrer l'importance
de l'orientation du soleil à ceux qui voudrait se lancer dans la photo
de bestioles. Même endroit, même méteo, même oiseaux mais
il est 15H et le soleil est de l'autre coté de l'arbre !

Sur la photo de gauche, c'est la femelle. Le bas du bec est orange !

 
   
   
 
 Grande Aigrette

Je suis assis exactement au même endroit, 2 jours plus tard.

 
   
 


 Un oiseau absolument impossible à approcher, comme le héron...

La seule chance de le prendre en photo,c'est de le laisser
venir à soi et même là, ce n'est pas gagner. Le moindre bruit,
le moindre reflet, le moindre doute de sa part, il s'envole en
gueulant pour bien ruiner votre super coin...

Bref, ces 3 clichés n'en n'ont pas l'air, mais c'était pas gagné !

L'aigrette est arrivée par la gauche, ensuite quand
elle était à environs 10 mètres de moi, elle s'est mise
à faire des allées retours pendant un bon moment,
ensuite elle s'est envolé en rejoindre une autre, plus loin.

Objectif : 100:300  en manuel       10h du matin.
 
  
 
   
   
 
 Le balbuzard pêcheur     (même endroit mais en Mai, un après midi)

 
 


 
 Lui, j'en ai déjà beaucoup entendu parler par un passionné
d'oiseaux du coin, Fredo, le lecteur de bague sur "balbu".

(Tous les gars avec une longue vue sur trépied que j'ai
croisé au bord de l'eau veulent savoir si j'ai vu le "balbu")

La 1ére fois que je l'ai vu, je n'avais pas d'appareil photo, je faisais
un footing !!!  Il était perché, facile à faire et en plus je n'avais pas
le temps d'y retourner, on était invité à manger...       super !

J'ai pris le temps de filer l'info à mon voisin qui a fait des photos
magnifiques d'une scène de pêche. Il a, la descente à la verticale,
le plongeon dans l'eau, la sortie avec un poisson et cerise sur
le gâteau, le balbuzard passe juste au dessus de lui !

Le fait d'avoir maintenant un bon coin, me fait espérer les mêmes...
 
  
 
 
  
   
   
  
 
 



 Gorge Bleue à Miroir

Sur le coup, j'ai bien failli ne pas le photographier et
il a fallu un bon moment avant que je me rende compte
que c'était le très rare Gorge Bleue qui s'agitait au
pied du vieux saule. C'est vraiment un super coin !
 
   
 

  Les chouettes Effraies de Précy le Sec

 
   
 
 
Si on m'avait dit quand acceptant une invitation à l'apéro
chez des amis, j'allais trouver mon meilleur plan photo
de l'année 2017 et mon meilleur plan pour la chouette Effraie...

Au cour de la soirée, tous les gens présents parlaient des cris
bizarres et plutôt lugubres qu'ils entendaient le soir dans le quartier,
des cris de chouettes, en face de la maison où nous étions !

Perso, j'adorais avoir des chouettes comme voisines, je passerais
mes soirées à les regarder à la place de la télévision.

Après quelques sorties pendant la soirée, on vu a une chouette
vers les 22H et quand on est partie il y en avait deux, j'étais
au taquet, je ne pensais plus qu'à revenir au plus vite.

La météo s'est détraquée pendant quelques jours, j'y suis retourné
5 longues journées plus tard, vers les 21H, le jour de mon
anniversaire et le cadeau a été environs 200 clichés, mon record
absolue, sur environs 4 heures. Je suis resté jusqu'à 1H du mat. 


 


   
 


 

 L'œil de bœuf; la lucarne ronde en pierres; c'est
vraiment ce qui m'a fait refaire les 40 kms pour aller
tenter ces clichés. Esthétiquement, je pense que cela 
aurait été dommage de ne pas essayer, c'est exactement
ce que je préfère en matière de photos et une petite
exposition au mois d'Août me confirmera que beaucoup
de personnes aiment également, j'ai eu ma 1ére
commande avec un de ces clichés ! 

Sur le plan réalisation des clichés, même technique
que pour les chouettes Hulottes dans la chapelle,
le bridge sony et le spot de chantier. Cette fois,j'ai pris
les photos assis dans ma voiture, garés presque
devant la grange où a lieu le regroupement.
Le spot est attaché à mon volant et ce dernier me sert
 pour  l'orienter !!!  Quand il n'y a pas de chouette
je l'éteins, les lampadaires du village me suffisant pour 
surveiller, elles arrivent, j'allume, je mitraille... 
   
 
 
 
   
 
 
Au cour de la soirée, je pense que c'est une adulte qui est
arrivée en premier, le jeune est arrivé juste après le début des
cris et le second adulte est enfin arrivé à son tour. Le jeune est
resté tout le temps dans la lucarne ou sur un toit tout proche,
les adultes se mettant à faire des allers retours environs tous les
quarts d'heure sans jamais rien lui rapporter à manger.
Je pense qu'ils cherchaient  à essayer de le faire venir avec eux,
que sa période d'apprentissage allait bientôt commencer...

Maintenant, je peux tout envisager pour les années à venir.
Plus de jeunes, des jeunes en duvet, des retours de chasse... 
 
   
  

 Pendant qu'on est sur la jeunesse ;pour l'anecdote;
pendant la séance photos trois gamines sont passées à plusieurs reprises vers moi. Elles sont rentrées chez elles dire à leur père qu'il y avait un mec planqué dans une bagnole et qu'il prenait des photos, qu'il fallait aller voir !

Coup de bol pour moi, c'était les filles d'un collègue de
boulot à qui j'avais dit que je viendrais faire des photos
de nuit dans son village. Ceci dit, je comprend très bien
qu'elles se soient posé des questions, voir inquiété.

Pour la suite, je vais informer tout le voisinage !  
   
   
 

Brame du cerf .    SACY  2017

 
   
  

 

Repérage en Août...   çà commence plutôt bien,
d'autan plus qu'un cerf va passer à fond de train, avec
d'autres biches, dans quelques secondes.

(Trop rapide, pas eu le temps de faire une photo !!!)

 
   
 




 
Pour les cerfs, je reconnais que je suis toujours pas satisfait
de ce que je fais. Sur ces 2 clichés réalisés alors que la nuit
était pratiquement tombée  (22 sept, un peu avant 21H), j'aurais
pu grandement mieux faire. Pour celle de gauche, choix d'ISO
beaucoup trop faible,1600 à la place de 800 cela aurait mieux
mais surtout pour celle de droite, la même erreur que je fais
depuis 30 ans maintenant , ne pas retirer le mode automatique
et passer en manuel quand il y a 2 sujets dans le viseur !
Si j'avais fait la netteté moi même sur le cerf du 1er plan,
je pense que vous auriez vu quand même qu'il y en avait
un 2ème derrière et qu'il avait même des bois très moches.
(Je pense qu'il est âgé et qu'il ravale) 

Le fait d'être assis dans de la luzerne, pratiquement dans le noir
quand 2 biches sont arrivées à fond droit sur moi avec 3 cerfs
derrière elles a aussi grandement joué en ma défaveur, vu  
l'action et à la vitesse que cela c'est passé, en fait j'étais pas
trop dans les réglages ,ni dans la crainte non plus d'ailleurs,j'étais "scotché" par le spectacle, c'est tout. Mais bon, j'ai pas assuré !!!    
 




   
  

 Celle ci, je la trouve vraiment sympa, elle a un coté
"Ying yang" que j'aime bien.

Ce jeune cerf va directement dans le bois juste en face
où ce trouve "un monstre", cerf énorme qui accompagne
4 biches et que je n'ai pu photographier que de loin... 

Voilà, c'est tout pour cette année !

Des regrets car je n'ai jamais vu autant de cerfs
et de biches et entendu aussi bien le brame.

J'aurais du faire beaucoup mieux !
   
   
   
 

L'année 2018 démarre plutôt pas mal !!!

 
   
 Après un hiver bien pourri, peu propice à la photo, ma 
"saison" vient de redémarrer. La 1ère bonne nouvelle
est la suivante: les grands ducs nichent toujours au 
même endroit et contrairement à la dernière année où 
je les avais suivi et où les œufs avaient été abandonnés,
cette année, des poussins attendent sur l'aire !
Pour l'instant, je ne fais que regarder... 
  La 2ème nouvelle, c'est que Sylvie, ma moitié m'a offert pour
Noël un piège photo (Coolife) et j'adore me servir de ce truc !
Les début ont été laborieux; 1000 photos d'une feuille de lierre
agitée par le vent c'est monotone à regarder; des animaux flous
parce que l'appareil est placé trop près, c'est frustrant à regarder...
Mais je pense que çà commence à venir...
Les 2 photos ci dessous en attestent ! 
  Donc, un grand merci à elle. J'ai toujours voulu
savoir ce qu'il se passait la nuit dans les bois,
maintenant, je commence à vouloir aller m'assoir
la nuit dans les bois, pour écouter les sons de la nuit.
Mon pote Rémy s'est fait piquer celui qu'il m'avait
prêté pour les hiboux, il y aura toujours des cons pour
emmerder les gens qui n'ennuient personne... 
   
 
chat piege photo

 Chat sauvage











                                                                                              Martre
 
   
  
martre de face
 
   
 

   Martre

  A gauche, une adulte. (Tâche jaune)

                                           A droite, 3 jeunes. (Tâche blanche)

J'avais réussi à les prendre toutes les trois, se déplaçant
l'une derrière l'autre sur le tronc mais malheureusement,
toutes les trois de dos !  C'est pourquoi j'ai déplacé mon
piège à l'autre bout de l'arbre. C'est pas mal mais je vais
essayer de faire mieux...



Ci dessous, une surprise très sympa :

Une jeune chouette hulotte (ma 1ère)



 
  
   
  
 
   
 



4H30MN  Martre

Apres des semaines a se faire tirer le portrait,
elle se méfie toujours...

Mes 1ers photos en noir et blanc !
 
   
 



C'est celle que je préfère,
pour moi, elle est parfaite
et en plus c est ma plus nette !
 
 
   
 
 
Deux profils.

Celui de droite vaut un double clic d'agrandissement.

Celui de droite, c'est juste pour vous montrer où
j'ai décidé de piéger les bestioles : dans la jungle ! 

(le piège photo surveille maintenant un coin où j'espère
faire la chouette hulotte sur fond de mur en briques)

Ci dessous, une dernière surprise et pas des moindres :
un couple de pics noirs ! C'est sûr, je vais revenir dans ce coin.
 
   
  
 
   
   
 
  Pour la 1ère fois, depuis que je fais de la photo, j'ai été interpellé
cette année par des champs de petites fleurs bleues,... du LIN.
J'ai décidé d'essayer de me faire une base de photos à améliorer
d'année en année. Voilà la 1ére de ma base, pour faire mieux,
il faut qu'il n'y ai plus la partie sombre devant, ni le bout de
ficelle que ce chevreuil a autour de son bois gauche !
 
   
  
 
   
   
   
   
   

Sous-pages (1) : Naturaphil 10