Sans titre

 
 

Une nouvelle page ! Cela faisait un moment que je n'avais pas mis le 
le  nez sur le site. La météo incite à rester à l'abri, donc c'est parti....

Je vais commencer par les photos décevantes, en espérant faire
cette année un sujet passionnant.  J'espère beaucoup d'un arbre
creux pas très loin de mon coin à martres, des chouettes effraies
de Pisy aussi et puis en fin, le couple de pics noirs de la page 9
doit bien habiter dans le coin. Je vais chercher ....  
 
   
   
 
  

Une fois n'est pas coutume mais on commence 
  par une photo de sport !


La bergeronnette
se lance dans...

 l’haltérophilie ! 
 
   
   
  Notre monde la nuit ! 
   
 
  
   
 
  Quelques clichés en noir et blanc que je me décide à 
mettre sur le site. Clichés faits avec un piège photo.

Martre toujours au même endroit, mais là la bestiole est
passée à 2h du matin donc l'appareil est en mode noir et blanc
alors que sur la page 9 s'est au levé du jour donc en couleur !

Pour les Grands ducs l'accouplement (cliché de gauche) a eu lieu 
à 1h du matin le 01 01 19. Celles de Grands Ducs, je fais tout pour 
en faire beaucoup plus et espère bien en avoir de jour !
 
 
 
  
   
 
  

 Sur le cliché ci contre, la femelle se trouve à gauche je pense
vu la différence de taille des deux oiseaux. Sur la plupart des
clichés faits de nuit, il semblerait qu'elle vienne chercher
de la nourriture, peut être pour des jeunes.

Par contre, si c'est le cas, elle ne s'envole pas du tout
dans la direction de l'aire habituellement fréquenté...

On verra bien comment se poursuivra cette année. 


Nous ne sommes qu'en Mars !
 
  
 
 
  
   
   Coucher de soleil... la nuit arrive... 
   
  
 
   
 


 Le cliché ci dessus, je l'ai fait dans ma tête depuis déjà
longtemps !  Mais cette photo dépasse mes espérances.
Je m'attendais au mieux à celle de droite, avec l'oiseau nous
tournant le dos  ou celle de gauche où sa posture n'est pas 
super. Pour celle du dessus, c'est parfait.

La reine dans son royaume

Voilà, cela aura pris environs 6 mois... 
 
   
   
   
  Épervier au bain (après séance de chasse fructueuse)  
   
  
 
 

La déception ... Foutue branche.

Je suis assez difficile sur le choix des clichés qui vont être
tirés sur support et se retrouver sur des expos.
Celui là n'est vraiment pas passé loin... Dommage !

Suite à cette séance photo, je me dis que je devrais arrêter d'aller sur cette mare pour faire des photos à
main levée avec mon 100/300. Reprendre le 500 mm
et un pied permettrait de faire surement mieux !!!
Par contre, j ai peur d’être beaucoup moins réactif. 
   
 
 

La photo de droite me permet de savoir de quel oiseau il s'agit !

Épervier mâle. Déduction faite avec l'apparition de la tache rousse
sous l'ail. Il y avait le couple. En fait ils chassaient les petits oiseaux
qui venaient se rafraîchir. Clichés fait en août 2018, après midi très très chaud et les moustiques étaient particulièrement actifs...

Mais après midi très sympa quant même.

Déjà, je n ai vu personne, j'ai été tranquille jusqu'au soir...
Plein d'oiseaux différents dont encore un pic noir (j'en vois de plus en plus)
Aucun mammifères; il n'y en avait qu'un à être de sorti par une chaleur 
pareille et avec l'envie de se laisser bouffer pas des insectes sans bouger!   
 
   
 
 
 



   
 
 
 
   
   
    Ci dessus 
  
Le bec !   une fois pris, aucune chance de salut.  
 
   



Celle qui peut un peu sauver cette série.

Pour le moment je ne la vois pas encore
pouvoir finir sur une exposition !
Niveau netteté, elle est très très juste.

Non, décidément, la première était la plus belle...  

   
 

 En plus de ne pas avoir eu de chance sur le fait que vu la taille
de la mare (environs dix mètres par dix avec quasiment
pas de branches dans l'eau) ce superbe rapace ai choisi
le coin le plus pourri pour se rafraîchir, j'ai eu droit à la 
double peine puisque j ai pu assister à de superbes
parties de chasse sans jamais avoir la possibilité de faire
le moindre cliché vu la vitesse à laquelle tout cela se passait !

Comme j'ai compris, le couple chassait en équipe.
Le premier oiseau fonçait sur les oiseaux en groupe
(mésanges, pinsons, divers oiseaux de cette taille...
pas d'attaques sur les pigeons ramiers ni les geais
pourtant très nombreux mais assurément beaucoup 
plus méfiants), dès que ces petite oiseaux s'envolaient...   
 
  ... le deuxième arrivait dans la seconde et essayait
d'en capture un. Les proies étaient en gros encore en phase
de décollage,à peine vingt centimètres au dessus de l'eau.
Dire que cela allait très vite est bien en dessous de la vérité.
Impressionnant !!!

Et à leur troisième essai, ils ont réussi !
Un épervier à choper une mésange et est venu se poser
sur une branche basse à .....trois mètres de moi ! 
Il était posé sur sa patte gauche, me regardait avec dans
sa patte droite en l'air la mésange encore en vie
en train de piailler !Il lui a arraché des plumes puis le tète
et s'est envolé.J'ai fait zéro photo, j étais hypnotisé !!!
J'en suis pas encore revenu ...   

   
 
 
 
   
   
 
 Les très très très très méfiants geais.
Quasiment une heure à surveiller dans les branches avant de 
descendre au sol. Quelques secondes de fraîcheur et ils repartent.
Pour les prédateurs,c'est certain que l'endroit est parfait....