Dossier

Naïa la Magicienne. Conte musical destiné aux enfants entre 6 à 12 ans et à tous ceux qui ont une âme d'enfant...

Naïa  La  Magicienne accueil

Dessins

Photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Histoire originale de  Olivier Meuron auteur compositeur

Troubadol raconte...

L'histoire

 

Cette histoire orale divertissante, met en scène Naïa, une magicienne et trois personnages plus attachants les uns que les autres, Libel l’enfant aux libellules, Ras-le-bol le Corbeau, le Roi des Rats. Ensemble ils tentent d’arrêter un roi conquérant devenu fou qui opprime son peuple et détruit la nature. La quête de Naïa l’amènera de sa forêt ancestrale ou vivent encore des hommes «primitifs», à travers la campagne et le monde paysan, jusqu’à la ville du roi, moderne et polluée, où les gens ont du mal à trouver le bonheur.

 

Le spectacle

 

Troubadol à la guitare et Lisa à la flûte traversière et dans le rôle de Naïa racontent cette histoire pleine d’action. L’histoire est participative et est ponctuée par des chansons rythmées aux accents festifs. Le spectacle, entre conte et théâtre, dure environ 45 minutes. Troubadol vous propose deux possibilités :

Les instruments sont amplifiés, ce qui permet certains effets musicaux en utilisant une loopstation, pour une plus grande magie musicale.

Le conte est présenté en acoustique en extérieur, de préférence dans un endroit calme, à l’abri de toute pollution sonore.

 

Troubadol

 

Musicien professionnel (chant, guitare, basse, percussion), Olivier a participé à de nombreux groupes, réalisé plusieurs albums, fait de nombreux concerts en France, Suisse, Belgique, Hollande, Allemagne, Montréal.  En 2005, Olivier séjourne quelques mois en Bretagne où il écrit le conte Naïa La Magicienne et les chansons qui l’accompagnent. Le conte est actuellement présenté dans les écoles à Bruxelles et en Wallonie. Il sera ultérieurement publié sous forme d’un livre illustré par Lisa Deru, accompagné de deux disques. Un Cd contenant les chansons du conte, et un DVD contenant les illustrations et l’histoire racontée dans son entièreté.

 

Naïa la sorcière de Rochefort-en-terre


 Naïa est une magicienne bretonne qui a réellement vécu dans le petit village de Rochefort-en-Terre en Bretagne, fin 19ème et début 20ème. Elle revit aujourd’hui grâce à cette histoire et les chansons qui lui sont dédiées.

"Dans" la vieille France qui s'en va", Charles Géniaux décrit sa rencontre en début XXème avec la sorcière du village".

«Elle me parut une femme robuste de soixante années. Ses traits, son front ridé, pouvaient être d'une centenaire, cependant que ses mains charnues et solides démentaient la vieillesse précoce du haut de son visage ».

 

 

Vieille femme à l'allure sévère, dotée du bâton noueux des sorciers, Naïa s'était fait la maîtresse d'un lieu digne de son personnage, vieux, intemporel et mystérieux : le château de Rieux. On la disait immortelle. Car de mémoire d'homme, on avait toujours connu la même silhouette vieille, sombre et vigoureuse. Naïa semblait échapper aux lois du temps. Elle ne mangeait ni ne buvait car, disait-elle, "Est-ce que les anges mangent ? Nous n'en avons pas besoin non plus." Et jouait ainsi de son rôle de sorcière presque avec amusement.

Car on racontait beaucoup sur Naïa. Ses exploits fascinaient les populations alentours. Elle possédait le don d'ubiquité, faisait parler les feux dont le cuir de sa peau était insensible, lisait l'avenir, communiquait avec l'esprit de "Gnâmi" A la question de qui était Gnâmi, elle répondait : "Gnâmi est Celui qui peut, Celui qui veut, Celui qu'on ne voit pas." En réalité, Naïa était une femme intelligente et instruite. Charles Géniaux rapporte qu'elle lisait même les journaux. C'était la fille d'un rebouteux de Malensac et avait hérité de dons de ventriloques et de plusieurs tours de saltimbanques. Ainsi s'était construite et perpétuée la légende de Naïa, la "chaman" de Rochefort en Terre.