Pratique‎ > ‎Enseignement‎ > ‎

Ecoles françaises en Allemagne du Sud


Les établissements à gestion directe cofinancés par les familles

Munich
  • Lycée français Jean Renoir (comprend les classes de maternelle, primaire, collège, lycée).
L’établissement occupe deux sites :
  • École primaire (maternelle et élémentaire), Quartier Giesing – Ungsteinerstr. 50.
  • Secondaire (collège et lycée), Quartier Sendling – Berlepschstraße 3.
L’école primaire est reconnue par la Bavière comme "Ersatzschule".*
L’école maternelle est reconnue comme « Kindergarten » privé par la ville de Munich.
L’établissement scolarise près de 1500 élèves.
Les frais de scolarité acquittés par les parents d’élèves sont le moteur financier de ces établissements. L’Etat français apporte un financement à hauteur de 40% environ du coût de l’enseignement, sous forme d’une subvention annuelle à l’Agence pour l'Enseignement français à l'Etranger (AEFE). L’agence gère l’ensemble des personnels enseignants, l’aide à la scolarité pour les élèves français à travers les bourses, le fonctionnement et l’entretien des bâtiments.

* L'Allemagne s'implique souvent dans écoles françaises ou franco-allemande lorsqu'elles bénéficient d'un accord spécifique sous forme par exemple de mise à disposition gratuite de locaux et d'enseignants allemands.

  • Liste détaillée des écoles, crèches et jardins d'enfants franco-allemands à Munich en lien ci-contre

Les établissements scolaires franco-allemands. Ils recouvrent des entités différentes:

Fribourg-en-Brisgau
  • L'école maternelle et la crèche en son sein sont des initiatives parentales. Les locaux sont situés Feldbergstrasse 20-22, non loin du site de l'école primaire. Je suis membre du Comité Consultatif de cette école dont les président et vice président sont le Consul général de Stuttgart et l'adjoint au maire chargé des affaires sociales de la ville de Fribourg. Cette école est conventionnée par l’Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE) et homologuée par l’Education Nationale. Elle emploie des enseignants français détachés et des éducateurs allemands "Erzieher". Elle prépare à la fréquentation de l’école primaire F-A.
    Etant reconnue comme "Kindergarten", elle donne droit aussi à des subventions de la ville (cas rare) aux enfants de familles à budget contraint.
  • L’école primaire franco-allemande est située à Belchenstrase 2. L'école est une "Ersatzschule" gratuite, résultat d'un accord entre l'AEFE, la ville de Fribourg et le Land du Bade-Wurtemberg.
  • Le lycée de Fribourg/B est le résultat concret du traité franco-allemand du 22.1.1963 signé par le Président Charles de Gaulle et le Chancelier Konrad Adenauer et de la création du baccalauréat franco-allemand le 18.2.1972. Trois lycées sont gérés d’après ce traité et sont gratuits: deux en Allemagne à Fribourg et Sarrebruck et un en France le lycée de Buc.

    La ville de Fribourg a donc un cursus franco-allemand gratuit du primaire à la terminale.
Stuttgart
  • Ecole maternelle bilingue Georges-Cuvier. Etablissement payant à gestion parentale, conventionné par l’AEFE.
  • Ecole élémentaire franco-allemande de Sillenbuch.
    Ecole à sections bilingues et à section allemande avec français langue étrangère. Elle prépare au Wagenburg Gymnasium de Stuttgart qui a une section avec français dominant et qui est un lycée à Abibac.
 Heidelberg
  • Ecole Pierre et Marie Curie.
    Etablissement de droit privé créé en 1997, homologué, conventionné par l’AEFE et reconnu par les Allemands comme une Ersatzschule. Financement par l’AEFE, la ville de Heidelberg, le Land Bade-Wurtemberg et les droits d’écolage.
Nuremberg
  • Ecole primaire publique Insel Schütt.
    Ecole allemande du Centre ville qui accueille, sur dérogation de secteur, des enfants francophones de Nuremberg: il s’agit du programme d’une école allemande avec 2h de français par semaine dispensées par une enseignante française.

Les établissements à ABIBAC

Créés par l’Accord intergouvernemental franco-allemand, l’AbiBac permet la délivrance simultanée du baccalauréat français et de l’Abitur (bac allemand). Il est préparé dans les sections binationales «Abibac».

Les Ecoles Européennes

Elles ont des sections françaises et sont implantées là où se trouvent des fonctionnaires européens, soit à Munich et Karlsruhe pour l'Allemagne du Sud.
Elles sont gratuites pour les enfants de ces fonctionnaires. Certaines entreprises paient les frais de scolarité élevés pour les enfants de leurs expatriés. Pour la troisième catégorie, les frais sont élevés et les bourses éventuellement attribuées ne couvrent pas tous les frais de scolarité.