Accueil‎ > ‎Lettre d'info‎ > ‎

Lettre août 2017


Éditorial

Cher(e)s compatriotes,

Beaucoup d'entre vous bouclent leurs dernières obligations professionnelles avant de prendre un congé bien mérité, peut-être en France. Il m'a semblé opportun de rappeler quelques précautions à prendre en prévision d'éventuels soins de santé inopinés lors de votre déplacement en France ou dans un autre pays d'Europe - voire hors Europe - objet de l'article "Voyager en toute sécurité sociale"!
Je profite de l'occasion pour évoquer l'enseignement qui préoccupera les parents à la rentrée de septembre. De bonnes nouvelles sont à signaler sur les résultats du Bac 2017 et du Concours général pour nos lycées à l'étranger, notamment en Allemagne, et de moins bonnes nouvelles sur le front des admissions à l'université en France, un fiasco! Lire à ce sujet l'article "Enseignement, succès et inquiétudes".
Enfin je relate notre excursion avec des membres de l'UFE Bade-sud dans le Kaiserstuhl.
Je souhaite à tous d'excellentes vacances!
                                                                

Voyager en toute sécurité sociale!

 "La santé dépend plus des précautions que des médecins " Jacques-Bénigne Bossuet.

La couverture sociale en Europe a été pensée de telle façon que les soins inopinés dispensés en urgence à un citoyen dans un autre pays de l'UE à l'occasion d'un voyage ou d'un déplacement professionnel doivent être pris en charge comme si le patient s'était trouvé souffrant dans son pays de résidence.
Mais à cause des systèmes différents de couverture sociale dans les divers pays et à cause de l'interprétation de plus en plus restrictive des textes par les administrations de sécurité sociale, il arrive que les situations soient disparates et que des frais restent à la charge des patients. Ce ne sont pas là des dysfonctionnements à proprement parler mais le choc de systèmes de sécurité sociale d'essence différente où la réciprocité s'applique de façon inégale.

Je donnerais un exemple concret: si un Français assuré en France est hospitalisé en urgence en Allemagne, il présente sa CEAM française (carte européenne d'assurance maladie) et est pris en charge à 100%. Les caisses allemandes couvrent en effet 100% des frais sauf 10 euros de forfait hospitalier dus par le patient mais seulement pour chaque 28 premiers jours d'hospitalisation.
Par contre si un Français résidant en Allemagne et assuré par une caisse publique allemande est hospitalisé en urgence en France, il aura beau présenter sa CEAM l'administration de l'hôpital français lui réclamera 30% de la somme du séjour au motif que s'il était assuré en France la SS ne rembourserait que 70% des frais. Jusqu'à il y a deux ans, l'administration des hôpitaux français prenait malgré tout en charge à 100% les soins inopinés des patients de l'UE mais maintenant, de plus en plus souvent elle réclame les 30% restant ce qui peut en cas d'hospitalisation en réanimation ou après un accident se monter à des sommes très conséquentes. Pour éviter de désagréables surprises je conseille vivement à chaque personne assurée dans une caisse publique allemande de souscrire une mutuelle complémentaire auprès de sa caisse allemande afin que les 30% non pris en charge par la SS soient également couverts.

Bien entendu pour voyager en toute tranquillité dans des pays hors EU, il convient de prendre une assurance spécifique privée qui couvre les soins et si nécessaire le rapatriement.

En effet dans certains pays
-  soit le coût de la santé est tel que des soins inopinés sans couverture sociale peuvent ruiner
  quelqu'un à vie (USA par exemple)
- soit le système de santé est insuffisant et le rapatriement ou le transfert dans un pays voisin s'impose.

Enseignement, succès et fiasco...

.
Baccalauréat 2017: c'est un carton plein pour les élèves de nos lycées français à l'étranger avec un taux de réussite de 96,6%, soit 15 453 lycéens dont 74,7% ont obtenu une mention, un record!
Par zone géographique l'Europe emporte la palme avec 97,6%.
Sur l'ensemble du monde, la série L obtient le plus fort taux de réussite, devant la série S, avec 97,6% dont 21,1% de mentions "très bien". L'excellence de nos lycées français à l'étranger se traduit par un taux de réussite supérieur de dix points à celui de 87,9% de la France.

.
Concours général 2017: le palmarès national de ce concours très sélectif, a récompensé 162 lycéens dont 10 élèves des lycées français à l'étranger (Remise des prix à la Sorbonne le 7 juillet 2017). Nos établissements en Allemagne se sont distingués à l'épreuve d'allemand avec le 3e prix attribué à Leila Scharnholz, élève au lycée franco-allemand de Fribourg, le 1er accessit à Sarah Schmidt, élève au lycée français Jean Renoir de Munich, enfin une mention à Clarisse Mathiot, élève au lycée français de Düsseldorf.

. Inscriptions en Fac en France: le fiasco de la plateforme d'admission post-Bac (APB) laisse à l'heure actuelle 65 000 jeunes sans affectation à l'université! Une procédure complémentaire est ouverte jusqu'au 25 septembre, 187.000 places restant disponibles dans des filières sélectives ou non. La ministre chargée de l'enseignement supérieur Frédérique Vidal, qui déplore cette situation,  a indiqué vouloir réformer le système APB  pour la rentrée 2018 et évoqué la question des prérequis, à savoir l'élaboration de critères obligatoires pour les filières les plus demandées.

UFE Bade-sud, une belle excursion

La sortie de l'UFE, le 24 mai dernier, dans le Kaiserstuhl a été une réussite d'autant qu'il a fait un temps magnifique. Le petit massif volcanique du Kaiserstuhl, endroit le plus chaud d'Allemagne, a été habité depuis l'âge de la pierre. Les Romains s'y sont installés aussi. Des ruines de châteaux fortifiés dominent le Rhin et des villages de vignerons aux maisons typiques donnent l'impression que le temps s'est arrêté.
Nous avons pu visiter le château fortifié "Burg Sponeck" ainsi que les vestiges romains situés dans le parc. Puis nous avons profité de la cuisine badoise au restaurant "Sonne" à Jechtingen. La journée s'est terminée par une promenade digestive sur le Limberg avec la visite de la chapelle de pèlerinage du Lützelberg.