Accueil‎ > ‎Actualités‎ > ‎

L'AFE: quelles avancées ?

publié le 14 oct. 2019 à 05:45 par Nadine Fouques-Weiss   [ mis à jour : 14 oct. 2019 à 05:47 ]

L'assemblée des Français de l'étranger s'est réunie à Paris du 30 septembre au 4 octobre 2019. Notre institution représentative des Français de l'étranger a fêté ses 70 ans d'existence. Si on peut parler d'avancées très significatives en ce qui concerne la situation de nos compatriotes résidant hors de France depuis sa création en 1949, depuis 2014 date de la dernière réforme les choses se sont ralenties. Qu'en sera-t-il de la fin de mandature qui s'achèvera en mai 2020 ? La prochaine session de mars 2020, dernière avant le renouvellement des conseillers consulaires et AFE, fera le bilan des six années écoulées, ce dont je vous rendrai compte bien sûr en temps voulu.

Pour l’heure, le 4 septembre les membres du bureau de l'AFE, dont je suis, se sont réunis autour du Secrétaire d'Etat chargé des Français de l'étranger, M. Jean-Baptiste Lemoyne (photo de gauche). Celui-ci s'est engagé notamment à augmenter le nombre de nos rencontres au Ministère de l´Europe et des Affaires Etrangères, actuellement deux sessions, à deux supplémentaires hors session dont le format doit être encore défini pour pouvoir y associer nos parlementaires, députés et sénateurs des Français établis hors de France.

Le but est de renouer le lien institutionnel entre conseillers consulaires, conseillers AFE et parlementaires, lien qui existait avant 2014 et qui permettait de faire remonter plus efficacement les problèmes rencontrés par nos compatriotes sur le terrain vers le gouvernement, le parlement. Et l'administration. Par ailleurs, le Secrétaire d'Etat s'est également engagé à ce que toutes questions de vos élus reçoivent automatiquement des réponses, ce qui n'est pas le cas actuellement. Je vous informerai des différents sujets sur lesquels nous avons travaillé en session, notamment la fiscalité dont j'ai été rapporteur thématique en commission, dans ma prochaine lettre d'information.