Histoire du musée et Statuts de la SPPHA

 Histoire des collections archéologiques et du Musée du Pègue

Bien que des recherches au Pègue aient eu lieu avant la 2ème guerre mondiale, on peut considérer que c'est en 1954 que débute l'aventure des collections archéologiques du Pègue. 


 Date

Recherches archéologiques 

Présentation des découvertes au public

   

1954

Premières découvertes de tessons de céramiques de l’Âge du Fer lors de la construction de la mairie-école, au Sud du vieux village, en plaine. Des découvertes similaires sont faites sur la colline Saint-Marcel, au Nord du village.

 

1955

Début des fouilles sur la colline Saint-Marcel, sous la direction d’André Perraud, industriel parisien résidant à Rousset-les-Vignes.

De 1955 à 1965, André Perraud présente certaines pièces découvertes lors des fouilles dans son prieuré de Rousset.

1956

Charles Lagrand intègre l’équipe de fouilles du Pègue.

 

1959

Jean-Jacques Hatt rejoint l’équipe de fouilles.

 

1960

Jusqu’en 1963 Jean-Jacques Hatt dirige un chantier de fouilles à proximité de l’école.

 

1965

 

Exposition temporaire durant l’été dans les locaux de l’école du Pègue.

1967

 

Un partie du presbytère, mis à disposition pour les fouilles, est utilisée pour exposer au public certaines pièces.

1968Jean-Jacques Hatt directeur des fouilles. 
1972
Inauguration de l’actuelle salle du musée, restaurée par André Chauvin, industriel péguois pour y installer les collection.
   
1978Charles Lagrand est le nouveau directeur de fouilles. 
1983Fondation de la SPPHA, Société Péguoise de Préhistoire, d’Histoire et d’Archéologie, qui a pour but la sauvegarde, la conservation la gestion et la mise en valeur des collections archéologiques issues de la commune du Pègue et de tout mettre en œuvre pour aider la municipalité et toute association à maintenir le Musée au Pègue. Charles Lagrand en est le président-fondateur 

Le 2 décembre 1993, l'oppidum est classé par les Monuments Historiques:
site protohistorique majeur du Sud-Est de la France
1985Dernière campagne de fouilles au Pègue. 
2000-1 Henri Veyradier devient Président de la SPPHA. Il le restera jusqu'en 2012.
La salle d’exposition est baptisée salle " Charles Lagrand ", en présence de l’intéressé.
Années suivantes


 En 2002, Jacques Chauvin, fils d'André Chauvin, cède, à un prix préférentiel, le bâtiment du Musée à la municipalité du Pègue.Le Musée est accessible toute l'année au public (voir page "renseignements"). Des expositions temporaires ont été présentées en  2010 et 2011.

Sous-pages (1) : Statuts de la SPPHA