M1 Orb

Participants

Encadrant

XXXX

Membres du groupe de travail

  • Sinimale Gaelle 
  • Clement George
  • Jade Wolf
  • Manuel Joseph Monrose
  • (Maxime Boizot)


Présentation générale

Le cadre du jeu s'organise autour du bassin versant de l'Orb. Ce fleuve, long d'environ 136 km, coule dans le département de l'Hérault en région Languedoc-Roussillon. Il prend sa source dans le massif de l'Escandorgue et se jette dans la mer Méditerranée au niveau de la commune de Valras plage. Le climat méditerranéen présent lui impose un climat plutôt sec durant l'été et tempéré durant l'hiver. Régulièrement touché par les inondations durant l'automne, il est en revanche sollicité par de multiples usages en saison estivale (irrigation, activités touristiques, urbaines ou industrielles, etc...) Pour satisfaire un bon nombres d'activités jusqu'à son embouchure, le barrage d'Avènes les Bains régule son débit. Lors de forte période d'activité touristiques sur son littoral et tout au long de ses rives, la gestion quantitative devient une réelle problématique de gestion de l'eau. Les simulations effectuées lors du jeu présenteront cette gestion quantitative entre les différentes activités qu'elles soit d'origines touristiques, agricole ou encore urbaine. Le jeu se déroule uniquement durant une saison estivale d'environ 3 à 4 mois ou les mois se déroule à chaque tour et ou les scénarios impliquent une sécheresse plus ou moins forte. Ces scénarios permettent de mettre en avant les difficultés de gestion quantitative auprès des divers acteurs de l'eau.



Carte de référence

 
Source: Syndicat Mixte des Vallées de l’Orb et du Libron. SAGE ORB–LIBRON Etat initial–Atlas cartographique, 2013, 36p.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Source: Syndicat Mixte des Vallées de l’Orb et du Libron. SAGE ORB–LIBRON Etat initial–Atlas cartographique, 2013, 36p.
 
 


Schéma spatial

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Crédit: Jade WOLF, Schéma spatial du bassin versant, Dessin Paint,2014

On peut diviser notre bassin versant en 3 zones:
  • Une première zone montagneuse au nord qui correspond à une zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique avec une consommation en eau modérée.
  • La partie centrale concentre une activité agricole majoritairement tournée vers la viticulture et la présence de l'agglomération de Béziers qui représente les 2/3 de la population résidente du bassin versant; il y a donc une importante consommation en eau.
  •  Le littoral très touristique avec de nombreux campings représente une consommation très importante en eau pendant la période estivale. 
  

Analyse des enjeux

Avec une démographie de plus en plus importante et des pics de fréquentation toujours plus importants chaque année en période estivale, les ressources en eau sont de plus en plus sollicitées.
L'alimentation en eau est un enjeux majeur dans les questions de développement urbain, industriel, agricole et pour la pérennisation des activités touristiques.
 

Analyse sociale et politique - Acteurs

(le tableau se lit par l'action de l'acteur "ligne" sur l'acteur "colonne")
 
 
ÉtatCollectivités localesVillesSMETASMVOLAgriculteursIndustrielsBRLTourisme
ÉtatCadre législatif et réglementaireContrôle hiérarchique
 
 
 
Soutient politique agricolesAides aux entreprises
 
 
Collectivités locales
 
Coopération inter-services. Conflits/luttes de pouvoirsupport technique et aides financièresCoopérationCoopérationsupport technique et aides financièressupport technique et aides financières
 
promotion de la région
Villes
 
Coopération, participation aux assembléesÉchanges, dialogues, concurrenceDialogue et coopérationParticipeDialogue, coopération, conflit, pressionDialogue, coopérationDSPpromotion et profits
SMETA
 
CoopérationCoopérationGère l'état et les transferts de la nappe Astienne
 
coopération
 
 
 
SMVOL
 
coopérationcoopération
 
Fournir une eau de qualitécoopérationcoopérationcoopération
 
Agriculteurs
 
Information, Dialogue, conflit, lobbyingDialogue, conflit, lobbyingDialogue et coopérationDialogue et coopérationRegroupement en ASA, assurer la production agricoleDialogue, partenariatDialogue et coopérationPartenariat, échanges
Industriels
 
Information, Dialogue, conflit, lobbyingDialogue
 
 
Dialogue, conflitConcurrence
 
 
BRL
 
coopérationcoopérationcoopérationcoopérationcoopérationDialogueGérer la ressource
 
Tourisme
 
 
Promotion
 
 
Partenariat, échangesConsomme, échanges
 
 



Schéma fonctionnel Acteurs / Enjeux / Ressources

 



Ressources considérées

Dans notre jeu, les ressources considérées sont l'eau et l'argent.
Nous avons choisi de considérer la quantité de l'eau, qui est une problématique déterminante sur notre bassin. Gérer la qualité de l'eau en concomitance aurait rendu le jeu beaucoup plus compliqué. 

 
Modèle des acteurs - rôles
 

 Agriculteurs

 Prélever l'eau pour rendre ses parcelles viables.

      •  Viticulture(*3).
      • Arbres fruitiers.
      • Maraîchage/potager.




Maires

Fournir suffisamment d'eau pour le bon fonctionnement de sa ville.

      •  Béziers.
      • Bédarieux.
      • Saint-Pons-de-Thomières.
 


 Responsable tourisme

 Avoir suffisamment d'eau pour que ses activités soient viables.

      •  Stations thermales.
      • Kayak.
      • Tourisme balnéaire.




 Industriels

 Prélèvent de l'eau qu'ils utilisent pour fonctionner et l'entretien des locaux et du matériel.

      •  Industrie pharmaceutique.
      • Carrière de gravier.
      • Carrière de bauxite.
 


 Animateur

  • Faire progresser le jeu en fonction du scénario.
  • Vérifier le respect du débit biologique.
  • Banquier.
  • Gestion du barrage du Mont d'Orb et du barrage EDF (lancer de dé).
  • Prélève les billes d'eau correspondant au pompage BRL.
  • Supervise le niveau de la nappe Astienne.
  • Prélève les amendes en cas de non respect du débit biologique.
 

Crédit: Clément GEORGES, Cartes actions, 2014


Modèle des actions


Les actions ont été choisies et calibrées pour refléter le plus fidèlement selon nous la situation actuelle sur le bassin versant de l'Orb. Pour qu'une action soit active lors d'un tour la condition sine qua none est "d'investir" un montant de wags indiqué sur la carte. Pour le premier tour toutes les actions doivent être activées.





       (exemple de carte d'action)


Structure du modèle et du jeu
  • Chaque acteur joue pour rendre ses activités viables.
  • La gestion participative de la ressource est optionnelle.
  • En cas de manque d'eau les activités les plus vulnérables doivent trouver de l'eau pour fonctionner. Il n'y a pas de ressource extérieure.

 Plateau de jeu

Crédit: Clément GEORGES, Plateau de jeu, Dessin Paint, 2014


Scénarios

Scénarios et Calibration : 

 
l'Orb
Barrage du Mont d'Orb
Barrage EDF
Nappe Astienne
Pompage BRL
ContenuLaché
Scénario 1: étiage normal12 billes
16 billes
13 billes
2 billes6 billes
20% de la rivière
Scénario 2: sécheresse exceptionnelle7 billes3 billes4 billes
Scénario 3: introduction des innovations7 billes2 billes2 billes+1 recharge
Scénario 4: prospective 2025 (*)12 billes2 billes6 billes
Scénario 5: prospective + Aquadomitia12+10 billes2 billes6 billes

Le barrage EDF rejette de l’eau 1 à 6 billes d’eau aléatoirement grâce au dé.

La nappe Astienne se recharge d’une bille tous les 2 tours.


(*)  En 2025 la population sur le bassin versant devrait augmenter de +78%. Nous avons donc créer de nouvelles cartes villes pour les scénarios 4 et 5:


 
 

Calibration


La quantité d'eau utlisée dans tout le bassin versant est d'environ 40 millions m3/an.

Le barrage du Mont d'Orb a une capacité de 33 millions de m3 et à la fin de la période d'étiage, il doit rester entre 5 et 10 millions m3 minimum.
La nappe Astienne: la quantité maximum utilisable est de 4 millions m3.
Débit moyen du Jaure étiage quinquennale = 0.18 m3/s.
Débit moyen de la Mare étiage quinquennale = 0.19 m3/s.
Débit moyen de du Vernazobre étiage quinquennale = 0.18 m3/s.
Après calcul on obtient un débit moyen d'étiage de 1.5 million m3 pour chaque affluent; on a donc décidé de prendre:
1 bille= 2millions m3.
 
Rivière= 12 billes +1 bille/affluent.
 
Nappe astienne= 6 billes. Se recharge de 1 bille/tour.
 
Barrage du Mont d'Orb= 16 billes
 

 villes

 Bédarieux

 St-Pons-de-Thomières

 Béziers

 eau

 
3O---->O

 2O---->O

 7O---->4O

 wags

3€---->5€ 

 3€---->5€

5€---->7€ 

 

 activité lamalou activités nautiques camping
 eau 3O---->O 4O---->4O 7O---->3O
 wags 4€---->5€ 4€---->5€ 8€---->10€
 
 
 
 industrie Avène/industrie pharmaceutique carrière bauxite prélèvement de matériaux
 eau 3O---->OO ---->O 2O---->O
 wags 3€---->5€ 2€---->3€ 3€---->4€
 
 

 cultures  

 vignes(*3)

 arbres fruitiers

 maraichage

 eau

 3O---->2O

 3O---->O

 2O---->O

 wags

 2€---->4€

 2€---->3€

 2€---->3€

 
O=Bille d'eau
 

Règles spécifiques du jeu

4 joueurs + 1 animateur.
 
Chaque joueur choisit un rôle parmi : agriculteurs, responsable des villes(AEP), représentant des industries, représentant secteur du tourisme.
Avant le début de la partie, toutes les cartes de terrains sont préalablement disposées sur le plateau de jeu. Les cartes d'actions ne peuvent être déplacées/supprimées.
La "baignoire de billes d'eau" circule le long du court d'eau; chaque acteur récupère le nombre de bille d'eau nécessaire à son activité et place ses rejets dans la "baignoire". Si des acteurs se situent au même niveau sur le cours d'eau ils doivent entrer en négociation sur l'utilisation de la ressource. 
Au début de chaque tour, les acteurs placent une carte d'action sur le terrain et récupèrent leurs bénéfices à la fin du tour.
Si il n'y a pas assez d'eau, l'action n'est pas viable et dans ce cas les bénéfices sont nuls. 
A la fin de chaque tour, le joueur peut jouer des cartes INNOVATIONS pour optimiser ses actions.
 
L'animateur est le responsable des barrages:
  • il choisit la quantité d'eau relâchée par le barrage de Avêne, il détermine donc la quantité d'eau disponible en amont de l'Orb.
  • il lance un dé qui va déterminer l'eau relachée par le barrage EDF qui est en fonction du prix de l'énergie. 
L'animateur est aussi le représentant du syndicat de la nappe Astienne; il tiens le rôle de la banque.
 
A chaque confluence on rajoute une bille d''eau dans la "baignoire", correspondant au débit des affluents.
 
Le débit réservé doit correspondre à 7 billes restantes dans la "baignoire" à la fin de chaque tour. Le non respect du débit réservé entraîne 1 amende de 1 wag/terrain. L'amende est doublée le tour suivant si le débit biologique n'est pas respecté.


Règle des waggs
Au début de la partie, chaque joueur se voit attribuer une somme d'argent en fonction de son rôle pour activer ses activités
  • Agriculteurs:10€
  • Industriels: 9€
  • Villes: 11€
  • Tourisme: 16€
 

Résultats du test

  • Test n°1: Étiage normal
Le débit biologique est respecté, les activités n'ont pas été menacées, la nappe Astienne n'a pas été sollicitée à l'excès.
Aucun problème dans l'alimentation en eau.
 
  • Test n°2: Reproduction sécheresse exceptionnelle
Toutes les activités ont fonctionné au détriment du débit biologique qui n'a pas été respecté.
Dans une situation de stress la situation se complique et les réserves en eau suffisent à peine à satisfaire la demande.
La modélisation du bassin versant de l' Orb nous démontre que, dans l'état actuel des choses, le retour à un bon état écologique (quantitatif et qualitatif), comme indiqué dans LEMA de 2002, pour 2015 ne sera pas atteint.

  • Test n°3: Introduction des innovations
Dans une volonté d'améliorer leur consommation en eau, les acteurs ont recours à des innovations sur les terrains:
Avène.
Carrière de graviers.
Béziers.
Campings.
Arbres fruitiers.
A la fin du tour toutes les activités ont fonctionné et le débit biologique est réservé.

Remarque: le joueur qui gère l'activité camping a opté pour le pompage clandestin. Résultat:6 = amende-->incapacité de financer une activité le tour suivant.
 
  • Test n°4: Perspective 2025
On augmente la population résidente de 78% de "villes".
Toutes les activités ont fonctionné MAIS le débit réservé n'a pas été réservé et la nappe Astienne a été asséchée (plus de bille).
 
  • Test n°5: Perspective avec Aquadomitia
Avec l'apport d'eau venant du Rhône, toutes les activités ont fonctionné et le débit biologique a été respecté.
 
La population permanente a augmenté de +78%. On arrive à une surconsommation par rapport à un étiage normal poussant les acteurs à ne pas respecter les limites pour le débit réservé afin de rendre viable leur carte action sur l'aval du bassin versant (partie littorale).
Dans l'optique de trouver de nouvelles sources d'eau, pour répondre à la demande en 2025, le projet AQUADOMITIA semble être une solution viable.

 
Actions stratégiques complémentaires


Innovations:
 

Agriculture 




Villes

 


Tourisme


 
Règle du pompage Illégal (exclusive à l'activité camping): l'activité a besoin de 6 gouttes pour être viable mais récupère +1 goutte de façon illégale dans l' Orb.
A la fin du tour lancer de dé : si valeur 1-2=contrôle avec amende 6€; si valeur de 3 à 6= pas de contrôle donc pas d'amende. 



 Industrie
Crédit: Clément GEORGES, Cartes innovations, 2014




Proposition de stratégie COOPLAN (ES)
 

Test COOPLAN dans le jeu

 

Bilan

Cette étude nous a permis de modéliser le bassin versant de l'Orb et d'arriver à des résultats proches de la réalité.
Grâce au barrage du Mont d'Orb et à la présence de la nappe Astienne les villes, les industries et les activités littorales arrivent à subvenir à leur besoin en eau.
Mais l'augmentation de l'attractivité du bassin à laquelle peut s'ajouter une période de sécheresse sévère, menace l'équilibre des écosystèmes aquatiques et le bon fonctionnement des activités.
De plus si on se projette dans 10 ans, la population devrait augmenter de plus de 78%, se concentrant dans les grandes villes telles que Béziers et augmentant la demande en eau alors que le débit d'étiage de l'Orb est supposé ne pas changer il pourrait même diminuer...
Ce à quoi devrait répondre le projet Aquadomitia qui a pour objectif d'acheminer de l'eau du Rhône (il apporterait 20Mm^3) dans la région Languedoc-Roussillon.

video 2 watagame.mp4


Documents supports (types)

site du projet "intersage" -> voir le document attaché "Annexes" à partir de la page 22 (diagnostics)
 
- carte générale
- usages du sol
- hydrographie
- données hydro / pluvio
- distrib de populations
- activités économiques
- productivité des activités agricoles
- données tourisme quand c'est le cas
- données conso urbaine (type SONEDE) si dispo
- tous rapports sur le cas
- des photos éventuellement
Comments