Le monument aux morts de Lanrodec a été réalisé début 1920 par le sculpteur Pierre LEON de Guingamp.en kersantite (pierre de Kersanton, hameau à 15 km de Brest, sur la rivière de Daoulas). Cette roche magmatique a été très utilisée dans l'art religieux, mais aussi pour construire des phares, et même le socle de la Statue de la Liberté à l'entrée du port de New-York.



Le monument a d'abord été érigé à l'intersection des routes D4 et C15 dessous l'église.

L'inauguration officielle s'est effectuée le dimanche 10 juillet 1921 :

                            

                             

Le monument a été déplacé en 1989 sur l'aire de l'église, après transfert du cimetière. 


(cliquer sur les noms pour lire les fiches)

Cet ensemble de fiches ne prétend pas à l’exhaustivité car nos recherches se poursuivent. La liste à gauche indique les Morts pour la France ayant leur dernier domicile connu à Lanrodec au moment de la mobilisation, indépendamment du lieu de naissance (81 soldats), et ci-dessous ceux connus, natifs de la commune, mais résidant en-dehors (39 soldats, ce qui fait pour Lanrodec un total de 120 soldats reconnus "Morts pour la France"  - noter qu'ont été officiellement exclus certains soldats morts de maladies ou de blessures, suicidés ou encore fusillés !).

Il ne faut pas s'étonner des décalages entre les noms inscrits sur le monument et ceux présents dans nos colonnes :

  • les noms gravés sur le monument  concernent des soldats décédés entre le 2 août 1914 et  le 24 octobre 1919, alors que le travail de reconnaissance "Mort pour la France" s'est poursuivi jusqu'à environ 1923
  • un flou a longtemps persisté sur les critères de reconnaissance de "ses" morts par les communes qui ont fini par déterminer leurs propres critères, ce flou a concerné également l'orthographe des noms et prénoms. Aucune règle générale n’ayant été édictée, il est aussi possible de retrouver un même nom sur plusieurs monuments : celui du lieu de naissance, comme celui du dernier lieu d’habitation, voire celui de la commune où le soldat s’est marié... ou aucun.
Documentaire du CNRS  >  Rendez-vous au monument aux morts

Morts pour la France, natifs de Lanrodec qui résidaient dans une autre commune :

AUFFRET Joseph Marie , Plestin-les-Grèves

CONNAN Joseph , Montfort-l'Amaury

GOURDIOL Isidore , Saint-Fiacre

GOURDIOL Julien Marie , Saint-Fiacre

LE GOURDIOL Isidore , Saint-Fiacre


Mort pour la France, non natif ni résidant à Lanrodec mais inscrit sur le monument au morts :

                    CHAUVEL Charles Marie, Etables-sur-Mer


2013 : le monument a été restauré par Joël Audrain, graveur-sculpteur (la liste des soldats n'a pas été actualisée).



Victimes de la deuxième guerre mondiale, Résistants, victimes civiles, guerre en Indochine :







Conscrits 1911 de Lanrodec :