Ce site est l'ancien site du Mouvement européen Franche-Comté (mise à jour arrêtée en avril 2016) 
Pour avoir des infos récentes privilégier le nouveau



Le support visuel de  cet "après-travail" créé par François Mennerat est disponible !
Pour le télécharger RV à la rubrique "Documents et liens" ou cliquer ici







Démocratie, fonctionnement fédéral, subsidiarité…
« L’union européenne doit-elle changer pour reconquérir le cœur des Français et gagner celui des Suisses ? »



Conférence-débat franco-suisse
à Besançon le 10 septembre 2015

Salle Battant, 19 heures


Avec François CHÉRIX, président du Nouveau Mouvement Européen Suisse (NOMES)
et
Jean-Marie CAVADA, député européen, président du Mouvement Européen – France (ME–F)


D'un côté, l'Union européenne.
Une fois de plus – et la crise dite du « Grexit » nous l'a rappelé – nous subissons l'opacité des décisions prises dans un cadre intergouvernemental. Qu'il s'agisse du « couple » franco-allemand, de l'« Eurogroupe », du Conseil européen (les fameux « sommets » européens), les chefs d’État et de gouvernement ou leurs représentants se réunissent à huis-clos. Puis chacun ne laisse filer que ce qui tient en haleine « son » opinion publique et qui pourra le servir dans ses campagnes électorales nationales. Et ce manque de transparence démocratique nourrit les discours populistes.
On sent bien que l'Union a besoin d'un vrai système de gouvernement, un système respectueux des peuples, de leurs valeurs et de leur avenir communs. Un système supranational, qui la mette à l'abri de la démagogie nombriliste.
On sait bien, en outre, que l'euro ne pourra rester stable sans une union politique démocratique.


De l'autre côté, la Suisse, une vraie fédération.
D'ores et déjà, elle a partie liée avec l'Union européenne. Son avenir et sa prospérité en dépendent.
Mais les rouages "horlogers" de son système de votations populaires semble se gripper. Le voici manipulé par des populistes qui exacerbent les peurs irrationnelles et risquent d'isoler la Suisse de l'Europe et du Monde. Comment le système institutionnel helvétique, si respectueux de la diversité de l'opinion et de celle des cantons, résistera-t-il ?


Français, citoyens de l'Union européenne, citoyens suisses, nous sommes embarqués, bon gré mal gré, sur le même bateau.


Téléchargez le flyer de présentation imprimez-le et distribuez-le autour de vous







Sous-pages (2) : Actualités Agenda
Ċ
Patrick Nicod,
9 sept. 2015 à 06:34
Comments