Moulins d'Anjou‎ > ‎

Moulins à vent

Il existe en Anjou trois types de moulins à vent :
La plupart des moulins de la moitié ouest du département, à part quelques uns (La Lussière, Les Rosiers/Loire, Doué la Fontaine...)  sont des moulins-tours
La plupart des moulins-caviers sont situés dans l'est du département, mis à part certrains, comme Mozé/Louet, Angers, etc... . Ces moulins sont souvent construits sur des caves creusées dans le tuffeau, roche sédimentaire que l'on ne trouve que dans la moitié ouest du département.
Il ne reste que deux moulins chandeliers, celui du Patouillet, commune de Charcé Saint Ellier et celui de la Ménitré.

https://lh3.googleusercontent.com/-3WzyAu3k6is/UvpWQOtI9EI/AAAAAAAAAFs/tEjp-8qxqps/s1600/Trois%2520types%2520de%2520moulin%2520a%25CC%2580%2520vent%2520en%2520Anjou.001.jpg

Ce qui fait la différence entre ces moulins, c'est la position des mécaniques.

- Dans les moulins-tour 
* la partie "moteur", c'est à dire l'arbre-moteur entraîné par les ailes et le vent et le rouet qui permet la transformation du mouvement de rotation horizontal en mouvement de rotation verticale se situent dans la partie haute du moulin, sous la coiffe. 
* les meules se situent en général à l'étage intermédiaire. Il peut y en avoir une ou deux paires.
* Le rez de chaussée reçoit la bluterie et parfois l'ensachage
* Voici le plan type d'un moulin à vent-tour. Il peut y avoir des différences, par exemple la situation des meules dans les étages, le nombre d'étages, etc...

- Dans les moulins caviers
* la partie moteur se situe également sous la toiture
* Le cône que l'on voit sert à abriter un axe vertical qui soutient la hucherolle (la cabane en bois), lui permet de pivoter pour se mettre face au vent, et transmet le mouvement vertical de l'axe jusqu'aux meules
* Les meules et la bluterie se situent sous cet ensemble, dans la "cave". Cette cave peut être hors sol (La Croix Cadea, à Avrillé, Mosé sur Louet, le Bourgdion de Saint Rémy la Varenne) ou enterrée et semi troglo comme la plupart des moulins du Douessin et du Saumurois.
* Exemple : le Moulin Gouré, à Louresse. Lien vers le site du moulin et ses schémas interactifs

- Dans les moulins-chandelier
* L'ensemble de la machinerie, les meules et la bluterie se situent dans la cabane. C'est le cas du Moulin du Patouillet, dont la parite basse servait plus ou moins de logement.
* Le Moulin de Dosches en Champagne est un exemple typique de ce genre de moulin qu'on trouvait fréquemment dans les flandres, la Beauce, etc...

- Moulins-turquois, voir ICI
Il ressemble un peu au moulin chandelier en cela que la mécanique se trouve dans une cabane en bois pivotant cependant sur une tour cylindrique en maçonnerie.


Bibliographie Moulins à vent


Meugé (Jacques), Raclin (Michel), Cussonneau (Christian), Pour connaître les moulins d'Anjou, Cahiers de l'AMA, n°1, Avril 1990.


Cussonneau (Christian), Les moulins turquois, dans, 303, La revue des Pays de la Loire, n°30, 1991, p.67-74.


Cussonneau (Christian), Moulins d'Anjou, Images du Patrimoine n°90, Service Régional d'Inventaire des Pays de La Loire, 1991.


Cussonneau (Christian), Le moulin-cavier, un moulin Angevin, Cahier de l’AMA n° 9, 2006.


Raclin (Michel), Les moulins chandeliers en Anjou, dans, les Cahiers de l’AMA, n° 7, septembre 2003.


Pour les articles monographiques ou d’inventaire des moulins canton par canton, le lecteur se reportera aux Tables analytiques des bulletins de l’AMA (Cahier n°6, mars 2006). La liste des sommaires des articles est en ligne sur ce site.