ONLAY

(Nièvre)


Accueil

 

- Cartes IGN 1/25000e 2725 est St Honoré-les-Bains et 2724 est Château-Chinon.

 

- Accès : depuis Moulins-Engilbert, à 7 km, le long de la D18 (route de Moulins-Engilbert à St Léger-sous-Beuvray et Autun).

 

Le village d'Onlay est bâti sur la rive droite de la Oragne, le long d'une ancienne voie romaine de St Honoré-les-Bains à Château-Chinon. Une agglomération y existait à l'époque gallo-romaine. On y a retrouvé de nombreux vestiges d'habitats, tuiles, marbres, monnaies, mosaïque. On a constaté que nos ancêtres des premiers siècles exploitaient des sources thermales sulfureuses, comme à St Honoré-les-Bains. Ces sources qui voyaient le jour dans l'actuel cimetière ont malheureusement disparu.

 

L'église d'Onlay, sous le vocable de l'Assomption de la Vierge Marie, est un édifice du XVe siècle, assez pauvre, de plan rectangulaire, comprenant une nef non voûtée avec une charpente à poinçons et entraits apparents et un chœur reconstruit au XIXe siècle. Elle possède une statue en bois polychrome, du début du XVIIe siècle, représentant la Vierge couronnée portant l'Enfant Jésus. Elle aurait été bâtie, selon la légende, sur les ruines d'un temple païen. Une fontaine sacrée, aujourd'hui détournée, coulait à proximité. L'église rappelle encore le souvenir d'un célèbre enfant du pays, qui y fut baptisé et qui y vint souvent célébrer la messe : Mgr Alexis Lemaître, archevêque de Carthage et primat d'Afrique au début du XXe siècle.

 

Niault, hameau situé à 2 km au nord-est du bourg, le long d'un chemin détaché de la D157 (direction St Léger-de-Fougeret et Château-Chinon) possède une maison forte bien délabrée. Les bâtiments actuels, restaurés au XVIIIe siècle, avaient été construits au XVIe par un gentilhomme verrier dont l'exploitation se trouvait en Faulin, c'est-à-dire à 2 km au sud-est de Niault, le long du ruisseau de la Maria, en limite des communes de Villapourçon et de St Léger-de-Fougeret. La verrerie de Faulin, qui eut quelque célébrité, disparut sans doute peu après le XVIe siècle, et Niault passa en d'autres mains. On aperçoit, à côté du logis actuel, une chapelle, également en très mauvais état, rebâtie en 1828.

 

Thard : le château de Thard n'est cité que pour mémoire. Propriété privée, au milieu d'un vaste parc, son approche est impossible. On ne l'aperçoit que de loin. C'est un manoir du XVIe siècle, paraissant fort remanié au XIXe.

 

Onlay est un village favorable à un séjour de détente. Le moderne château de Lévault offre des chambres d'hôtes. Une aire de camping, un plan d'eau et la rivière la Oragne dans laquelle la pêche est possible, des sentiers balisés, le circuit de la vallée de Niault, permettent des vacances douces et paisibles.

© Roland Niaux, 09 février 1994

Publication électronique : 2006-2007