ESPAGNE‎ > ‎CATALOGNE ROMANE‎ > ‎

TAÜLL Sant Climent






























L'église Sant Climent de Taüll est une église romane situé sur le territoire de la Vall de Boí, commune du même nom en Catalogne.

Consacrée en 1123, l'église est l'édifice roman le mieux conservé de la Vall de Boí.

Le Christ pantocrator qui ornait l'abside principale est devenue l'image emblématique de la peinture romane catalane.

Comme Sant Joan de Boí, Santa Maria d'Erill la Vall ou la seconde église romane du village de Taüll, Santa Maria, Sant Climent fait partie d'une première vague de construction d'églises dans la Vall de Boí.

L' édifice a trois nefs, terminées chacune par une abside semi-circulaire.
L'élément architectural le plus caractéristique est le clocher dont les six étages n'ont jamais subi de modification. Chaque étage est décoré d'arcatures lombardes surmontées d'une frise de dents d'engrenage.

Une œuvre majeure de la peinture romane ornait l'abside principale de l'église : un ensemble magistral autour d'un Christ pantocrator du au maître de Taüll.
Il a été retiré pour le préserver des pillards collectionneurs et est conservé au MNAC à Barcelone;
Une copie se trouve à présent dans l'église par projection d'image et reconstitue les parties disparues de la fresque, d'où des écarts de contraste photographique selon les projections.
Le Christ, inscrit dans une mandorle, est assis sur un arc représentant les Cieux.
Sa main gauche tient un livre ouvert, où l'on peut lire la phrase « EGO SUM LUX MUNDI » (Je suis la lumière du monde), tirée de l'Évangile de saint Jean.
Autour de la mandorle se déploie une version du Tétramorphe.
À chaque extrémité de la composition figure un ange, dont les ailes parsemées d'yeux symbolisent la Révélation.

Le maître de Taüll peint les visages avec réalisme. Il utilise surtout dans sa gamme de couleurs le carmin, le bleu et le blanc, et comme bases des oxydes de fer, la terre verte et le noir de charbon, technique qu'il aurait rapportée d'Italie.



























Comments