I. Phénomène de mode

 Les jeunes générations (12/25 ans) sont nées dans un monde dominé par les médias : ils ont grandi dans l'influence des NTIC (nouvelles technologies d'information et de communication): les NTIC n'ont pas de sens pour eux puisqu'ils sont nés dans cette période de médiatisation. Ces nouveaux jeunes forment donc une part importante des publics de technologie. Les jeunes sont plus connaisseurs des équipements culturels que leurs aînés ne l’étaient au même âge. Les relations sociales sont moins marquées par les déterminismes socio traditionnelles (âge, sexe, classe sociale,…) les adolescents s’affranchissent d’une certaine norme de groupe de pairs. Sur le web on trouve des gens qui nous ressemblent. La tranche d’âge des 25-55 ans a intégré les technologies découvertes dans le cadre professionnel ou par l’intermédiaire de leurs enfants (les nouvelles générations). Ces adultes ont donc largement intégré, dans leur univers de loisir. Les expériences numériques avec les nouveaux médias stimulant l’auto apprentissage et gommant les traditionnelles barrières liées aux statuts et à l’autorité. Enfin, seul les retraités n’ont pas intégrés ce processus d’équipement.









La plupart du temps les jeunes utilisent la technologie pour étendre les relations avec ceux qu’ils fréquentent déjà dans les différents cercles auxquels ils participent, pour entretenir et négocier cette présence sociale. La pratique Internet est le plus souvent individuelle; plus les jeunes grandissent plus ils sont isolés derrière leur ordinateur. Les collégiens surfent le plus souvent dans une pièce commune du foyer alors que les lycéens se connectent plus fréquemment dans des endroits à l’abri des regards. On passe de groupe sociale homogène et unifié à des groupes plus hétérogène due à l’expansion des réseaux sociaux. Ces réseaux sociaux sont d’abord un outil au service de la socialisation et du développement inter-personnel, ils favorisent dans les faits d’abord le développement de liens faibles associant des personnes qui se connaissent qu'à priori. Malgré l’évolution des réseaux sociaux, ils  permettent désormais aux patrons des entreprises de sélectionner les employés en explorant leur compte Facebook. Ainsi Facebook est rentré comme un critère dans la sélection à l’emploi... Internet fait désormais partie de notre vie quotidienne depuis plusieurs années. Sur les réseaux sociaux de nouvelles pratiques apparaissent, les jeunes expérimentent de nouvelles formes d’expressions, ils découvrent de nouvelles techniques (montage vidéo, smiley…)  Dans ce nouveau monde, les jeux ont diversifié leurs activités sur les réseaux sociaux : l’ajout de commentaires sur les vidéos, les photos et les profils. Le « réseautage » sociale est l’activité la plus répandue au monde. On aperçoit alors 2 pratiques : celle visant à la conversation avec les proches puis celle promouvant le partage de contenu autour de centre d’intérêt commun.






Les réseaux sociaux sont de plus en plus intégrés dans la culture de la société et leurs accès est de plus en plus facile. Ils subissent une amélioration quasi permanente pour satisfaire l’utilisateur. Facebook qui est le plus connu des réseaux sociaux possèdent 30000 serveurs, pour 1 milliards de personne inscrite (chiffre tout à fait symbolique). Les jeunes de 12-25 ans disent passer quotidiennement plus de 7h30 à consommer des contenus numériques (télé, musique, réseaux sociaux, jeux vidéo,…). Ces médias sociaux qui s’étendent dans tout le monde deviennent omniprésents, à présent on les retrouve même sur les consoles de jeux vidéo. Les jeux vidéo n’ont fait que s'améliorer au niveau du graphique et ainsi qu'au niveau des multitudes de fonctions que nous proposent les jeux vidéos. Au début les jeux vidéos étaient en grande majorité des jeux où l’aventure se vit seul. Maintenant grâce à Internet, on peut désormais jouer avec des amis en ligne. Les jeux vidéo permettent de se divertir, de changer d’univers. Grâce à cette évolution de ces technologies un nouveau monde apparaît. Ce nouveau monde, présente une massification culturelle, le fort niveau de diffusion des pratiques artistiques amateurs s’étend rapidement notamment grâce aux nouvelles technologies qui permettent de communiquer avec le monde entier. Les jeunes figurent parmi les plus adeptes de ces pratiques. Le champ des pratiques culturelles amateurs est étendu grâce à de nouveaux logiciels diffusés au grand public. Le numérique n’a pas bouleversé la structure générale des pratiques culturelles, les écrans sont devenus les supports privilégiés du rapport à la culture. Ce nouveau monde est basé sur les nouvelles technologies de communication et d’information ce qui permet la circulation et la diffusion  des informations à grande vitesse. Les expériences numériques avec les nouveaux médias stimulent l’auto-apprentissage et gomment les traditionnelles barrières liées aux statuts et à l’autorité. Les jeux favorisent la créativité et l’interaction et peuvent jouer un rôle important dans le développement social et intellectuel.







De nos jours, il devient rare de croiser un ado qui ne possède pas de téléphone, car la fonction d’un mobile pour un adolescent est sociale. Le mobile est devenu le symbole de l'indépendance et de la reconnaissance sociale. Il est utilisé par 53% de la population mondiale, le SMS compte trois fois plus d'utilisateurs actifs que d'utilisateurs de PC.   Le SMS est devenu le principal moyen d’échanger avec son groupe de pairs chez les adolescents, les utilisateurs de SMS sont 2 fois plus nombreux que les utilisateurs de courriers électronique. Mais avec le temps, les téléphones portables sont successivement remplacés par les smartphones (c'est un terme utilisé pour désigner les téléphones évolués, qui possèdent des fonctions similaires à celles des assistants personnels). En effet une personne sur deux possède un smartphone. L’évolution des ces portables est tellement rapide que désormais ils sont multifonctions. Ils permettent de surfer sur Internet, de recevoir des mails, d’écouter de la musique, ou même de servir d’outils de localisation. De plus, bientôt on pourra se servir de son téléphone pour payer. Ces téléphones ont envahi notre société faisant disparaître le baladeur MP3, les appareils photos, les radios… Ils sont sans cesse remplacés par des portables d’une génération supérieur (ex : iphone 3, 3gs,4,4s,5), qui attirent alors de nouveaux consommateurs. Les portables sont alors améliorés; comme le nombre de pixels de l’appareil photo augmenté pour avoir une qualité optimale. De plus,  ils ont maintenant la possibilité de se connecter en Wifi. Ils permettent de télécharger une multitude d’applications de tous types il est même possible de jouer sur son téléphone à de nombreux jeux. Les jeux permettent aux débutants de s’initier à la technologie et renforcent leurs intérêts pour les technologies de l’information et de la communication. Ces téléphones multifonctions  permettent donc de rester connectés avec le monde aux moyens des réseaux sociaux de manière plus pratique que les ordinateurs. Avec l'évolution des ces nouvelles technologies; il est aujourd'hui indispensable d’avoir un téléphone portable puisque environ 80% des français ont un téléphone portable pour être joignable. Grâce aux publicités les médias influencent la jeunesse, ils ont donc un fort pouvoir pour le choix des produits. Le produit est alors mis en valeur afin de mieux le vendre. 

Comme nous pouvons le voir à travers ces différentes publicités, nous avons deux smartphones d'une marque différentes, qui ont évolués au cours des années et qui ainsi, ont misé sur la publicité afin de vendre le produit, et d'obtenir un maximum de consommateur : 

    Publicité iphone 4s               Publicité Samsung Galaxy s2               
                              Publicité iphone 5                 Publicité Samsung Galaxy s3



Ce phénomène de mode  est donc un fait social, il est extérieur aux individus, et il s’impose à eux. 

Comments