Lettres d'information‎ > ‎2016‎ > ‎

Janvier 2016

Editorial

L'année 2015 a été pour la France, le Danemark et de nombreux pays, marquée par l'horreur des attaques terroristes qui ont profondément atteint nos peuples, associés dans la peine. En 2016, nous espérons des temps meilleurs grâce aux mesures mises en œuvre par nos gouvernants, afin d'assurer une sécurité mieux adaptée aux risques présents.

Dans ma fonction de représentation, je m'efforce d'être un relais efficace pour faire entendre vos
préoccupations mais aussi de promouvoir vos actions. Je consacre un article aux jeunes entrepreneurs de start-up françaises au Danemark, qui contribuent au dynamisme économique. Je souhaite également mettre en avant le travail des associations qui, en faisant appel au bénévolat, contribuent à notre bien-vivre ensemble.

En bilan de l’année écoulée, nous avons obtenu une aide financière à la Chambre de commerce franco-danoise pour la pérennisation de son service Recrutement (5.000 euros) et à l’Association «Francofonie» d’Odense pour l’achat de matériel pédagogique (5.000 euros), dans le cadre de la réserve parlementaire du sénateur UDI Olivier Cadic. Pour amplifier le soutien à nos actions, nous avons mis en place une représentation UDI Danemark, dont mon collègue Pascal Badache a pris la charge.

Sur le plan des projets, nous voudrions développer le programme Français langue maternelle (FLAM) pour les jeunes en mettant en place une «école du samedi», dans la ligne de la toute récente création de l'Atelier francophone de Copenhague que j'évoque dans le fil d'actualités. Nous travaillerons aussi à la mise en place d’activités pour les seniors dans un cadre associatif.

Dans un autre domaine, afin de faciliter la vie quotidienne de nos compatriotes retraités, j’espère pouvoir contribuer à la mise en place d’un système d’échange automatique des certificats de vie entre les autorités danoises et la France, à l'instar de ce qui a été obtenu avec l’Allemagne et qui le sera prochainement avec l’Espagne, l’Italie et le Luxembourg.

Avant que ce mois de janvier ne se termine je vous souhaite une excellente année 2016! Ayons l’ambition d’être attentifs les uns aux autres. Je continuerai à être à votre écoute et à vous soutenir dans vos démarches et vos projets.

Les «start-up» montantes

Fini le "French bashing" récurrent! Les «start-up» françaises sont des compétences qui s'exportent très bien. Et notre communauté au Danemark compte de jeunes entrepreneurs qui proposent des services ou des produits innovants en relation avec la vie quotidienne. Mon rôle est de les faire connaître, de promouvoir leurs idées et de créer des contacts entre eux pour qu'ils nouent les synergies nécessaires à leur croissance, à l’instar du gouvernement français qui souhaite mettre en valeur les «start-up» hexagonales. On sait qu'une des clés de leur réussite réside d'abord dans la recherche de solidarité entre les entreprises.

Qui sont ces "startuppeurs" et que proposent-ils?

Leurs activités touchent à l’environnement, la santé, l’édition numérique, le style de vie…

- EverImpact, cofondée en juillet 2014 par Mathieu Carlier, fournit aux villes une carte en temps réel de leurs gaz à effet de serre. L’approche technologique est très novatrice pour aborder le problème du changement climatique. Elle consiste à combiner les données de satellites et de capteurs au sol pour visualiser l'origine et la destination des émissions de CO2 dans une ville. Suivre leurs émissions et les faire vérifier permet aux villes d'accéder aux marchés «carbone», et d'y générer des revenus importants pour financer leurs actions climat. La start-up a été sélectionnée pour faire partie de l’accélérateur européen de start-up FIWARE et a attiré l’intérêt et le soutien d’Arnold Schwarzenegger avec son ONG Environnementale R20, d’agences spatiales et de l’ONU. Mathieu a grandi à Montceau-les-Mines en région Bourgogne Franche-Comté où il a effectué sa scolarité secondaire. En savoir plus

- Micromove, fondée en novembre 2013 par Vincent Laulagnet (avec Baptiste Mercier), propose un dispositif high-tech de solutions médicales qui permettent de mieux comprendre l’évolution de la santé des patients pour accélérer la mise sur le marché de nouveaux traitements. La start-up maîtrise l'intégration des objets médicaux et des capteurs d'activités, crée des applications mobiles de qualité et analyse les données récoltées pour en extraire l'information utile. Vincent est chef de projets avec une bonne expérience dans l’industrie mobile, high-tech. Il est arrivé au Danemark en 2004. En savoir plus

- EditingPlus, fondée en 2010 par Frédéric Lanta, fabrique des livres numériques pour les entreprises, les institutions culturelles et scientifiques et les éditeurs de publications imprimées pour assurer la transformation numérique de leurs contenus «corporate» ou grand public, volumineux ou complexes. Frédéric se définit comme «avocat du lecteur». Il est journaliste et designer éditorial. Il a grandi à Toulouse et à Tarbes où il a fait sa scolarité secondaire. Avant de s’installer au Danemark, il a notamment été chef de projet Multimédia à Paris. En savoir plus

- Voilà Francis, la touche française au Danemark! Lancée il y a un an par Nicolas Bonvalet, «Francis App» est un guide collaboratif qui promeut le style de vie à la française au Danemark et une plateforme éditoriale pour les francophiles. Son ambition est d’en faire un réseau social de mise en relation de tous les amoureux de la «French life style» où qu'ils se trouvent dans le monde. La start-up a bénéficié de l’accueil de CBS incubateur de Frederiksberg. Nicolas a grandi à Avignon où il a effectué sa scolarité secondaire, il arrivé au Danemark en 2009. En savoir plus

Vous pouvez les rejoindre sur le groupe facebook «Entrepreneurs Français au Danemark» ici.

La France, un creuset pour start-up
Notre pays serait un paradis pour start-up. Des initiatives telles que la «FrenchTech» ou encore le lancement du chantier de la Halle Freyssinet illustrent bien cette image de vivier de création, d’innovation et d’émulation que souhaite véhiculer le gouvernement français. Un indice pour renouer avec l’optimisme: les start-up du web ont réalisé plus de 30% d’embauches en 2014. Selon Bercy, près d’un milliard d’euros a été levé par nos jeunes sur le 3e trimestre 2015. Ce dynamisme est tiré par 71 pôles de compétitivité répartis sur le territoire, dont 12 à Paris où ils sont les plus nombreux.

Fil d'actualités...

. Solidarité logement: de nombreux compatriotes cherchent à se loger au Danemark, notamment des étudiants. La location d'une chambre chez l'habitant peut rendre service tout en assurant un petit revenu complémentaire. Les règles à connaître pour la location d'une chambre sont indiquées sur le site des impôts danois/skat (en danois et en anglais) ici.
Vous pouvez également 
me contacter ou faire vos propositions sur les sites facebook groupes «Solidarité location francophone au Danemark» ici, "Les français du Danemark" ici, "Les français a/de Copenhague ici.

. L'Atelier francophone de Copenhague: créé à l'initiative de Pascal Badache et moi-même en association avec Luc de Visme, vos élus consulaires. L'Atelier francophone organise sa première rencontre le 31 janvier 2016. Son but est de favoriser la pratique de la langue française chez les enfants français et francophones scolarisés dans une autre langue que le français. La présidence a été confiée à Dalia Kigiel-Slor. En savoir plus

. Les vélos au service des personnes âgées: c'est l'un des engagements associatifs de Nicolas Vallat, qui propose d'aller chercher des seniors dans les maisons de retraite pour les balader en vélo dans la ville. Ce féru d'écologie souhaite contribuer à la création d'une «journée sans travail». L'idée est d'inciter les entreprises à organiser des actions avec leurs personnels pour apprendre à mieux collaborer en se fédérant autour de sorties pour les personnes âgées. C'est ce que l'on appelle l'économie du don. Je pense que ce serait formidable de le proposer à nos seniors francophones. Ce genre d'engagement générationnel solidaire vise à développer cette philosophie de l’échange. Nous en reparlerons! En savoir plus en danois ici et ici en anglais ici

. La chambre de commerce franco-danoise organise un séminaire autour de la recherche d'emploi le 9 février 2016 – plus d’informations ici
A découvrir également le «Service de recrutement en ligne» ici

. Les 10 clés du bonheur: heureux comme un danois! Ecouter sur LCP la présentation du livre par son auteur, Malène Rydahl.

. Ma prochaine permanence consulaire: aura lieu le 8 mars 2016 de 10h30 à 12h30 dans les locaux de la section consulaire Ny Østergade 3, 2.étage. Vous pouvez également me contacter en dehors de ces horaires. N'oubliez pas la possiblité de mettre à jour vos données en ligne sur Monconsulat.fr

. Pour recevoir les messages d'actualité que je publie régulièrement sur mon site, n'hésitez pas à vous abonner (rubrique "actualités" puis "s'abonner pour recevoir les messages").