AFE‎ > ‎Les sessions de 2017‎ > ‎

La session d'octobre 2017

L'Assemblée des Français de l'étranger s'est réunie du 2 au 6 octobre pour sa deuxième session annuelle. Voici une synthèse de nos travaux.
Le président de la République, Emmanuel Macron, a tenu à s'exprimer devant la représentation des Français établis hors de France démontrant ainsi à l'ensemble de la communauté française dans le monde l'intérêt et l'estime qu'il lui porte.
Il a rappelé ses objectifs pour rendre la France "plus forte et plus vive" en agissant sur un triptyque : rôle à l'international, refondation européenne et transformation du pays. "Quelles que soient les résistances, les réformes doivent être conduites" a-t-il réaffirmé.

Pour les Français de l'étranger il a défini ses priorités:
- L'enseignement français: le Président s'est engagé au maintien des crédits à l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger au cours des deux prochaines années (2018-2019), une bonne nouvelle en cette période de réduction des dépenses publiques. Ce laps de temps devra être mis à profit pour rechercher des solutions innovantes partout sur le terrain (enseignement digital, modes d'organisation entre les différents systèmes scolaires français et localement, etc.). Parallèlement, il a annoncé la mise en  oeuvre d'un plan stratégique d'ensemble pour le développement de la francophonie et du plurilinguisme au 1er semestre 2018.
- La promotion des initiatives associatives françaises à l'étranger: le Président a manifesté son désir d'étudier la mise en place d'un dispositif de compensation à la suppression de la réserve parlementaire au bénéfice du tissu associatif français à l'étranger, à l'instar des fonds qui seront créés dans l'Hexagone pour les territoires. A ce titre il a demandé aux ambassades et aux consulats de s'impliquer davantage dans ce soutien au dynamisme des associations françaises. Le climat étant le grand défi des années à venir, il s'agira notamment dans ce cadre d'accompagner ce mouvement désormais parmi les valeurs de la France.
- La participation: les Français établis hors de France participent au destin national. Le Président les considère comme une force de propositions spécifique et essentielle. Une grande concertation et une réflexion approfondie sur la question de la participation seront conduites avec, à la clé, un diagnostic et des recommandations, y compris dans le cadre d'une participation au Conseil économique social et environnemental qui sera réformé. Par ailleurs les Français de l'étranger seront inclus dans les Conventions démocratiques mises en place en 2018 dans le cadre d'une refondation européenne de la citoyenneté. A cet égard, le Président s'est engagé à rétablir le vote électronique pour les prochaines élections de 2020 (élections consulaires) et 2022 (élections législatives), exhortant l'administration à trouver les solutions pour un vote inviolable étanche à toute attaque, à défaut de quoi "la France ne s'appelle plus la France" a-t-il souligné.
- La sécurité des Français dans le monde: restera une priorité budgétaire et organisationnelle. "Aucune économie ne sera faite sur la sécurité des Français de l'étranger", a insisté Emmanuel Macron. Pour secourir nos compatriotes dans le monde, il faut les connaître. Une campagne d'enregistrement au consulat sera menée. Les récents changements législatifs visant à lutter contre le terrorisme et pour la sécurité intérieure font partie du dispositif essentiel pour la sécurité des Français.
- Simplifications administratives: le Président a assuré la poursuite de la dématérialisation des démarches administratives et notamment consulaires. Une mission parlementaire sera mise en place pour travailler sur ce thème.

Le Président de la République a conclu à l'adresse des Français de l'étranger en affirmant que " la grandeur de la France ne se conjugue pas au passé, elle n'est pas une nostalgie". C'est dans une transformation bien conduite et fidèle a ses valeurs qu'elle affirmera sa grandeur et son universalité.

Les résultats des élections sénatoriales pour les Français établis hors de France

En savoir plus

Discours du Président Macron:

La vidéo

Le communiqué de presse