Problèmes de connectivité entre Megaupload et Orange : constatations et solutions.

Orange n'offre pas à ses abonnés un accès uniforme à Internet. Certains sites passent par des routes négligées par Orange. Cela peut être mis en évidence par l'utilisation de VPN qui permettent de contourner ces routes lorsqu'on est abonné Orange. Les connexions à Megaupload, par exemple, deviennent alors acceptables (passant parfois de 10 Ko/s à 1200 Ko/s), montrant bien que le problème ne provient ni du miroir Megaupload ni de la ligne entre Orange et votre modem. De même, en passant par un VPN, les vidéos des sites Megavideo peuvent être visionnées sans coupures incessantes. Voici comment j'en suis arrivé à cette conclusion.

En tant qu'abonné
Orange j'ai régulièrement constaté des lenteurs insupportables lors de chargement de vidéos sur Youtube, phénomène irritant que j'ai d'abord attribué à des problèmes de capacité des serveurs de Youtube. Au hasard de quelques forums j'ai appris que les abonnés Orange étaient plus particulièrement concernés. La notion de bridage m'a alors effleuré l'esprit, je n'ai cependant pas creusé davantage la question. Le 14 janvier 2011 une actualité a attiré mon attention : Megaupload aurait affiché un message d'alerte à l'attention des abonnés Orange, indiquant que leur FAI "restreint volontairement l'accès à des parties importantes d'Internet". Megaupload évoque également dans son message des fournisseurs de transit nommés Cogent et Tata, insinuant qu'Orange est responsable de la lenteur extrême (10 Ko/s sur une ligne capable de supporter jusqu'à 1200 Ko/s) des connexions à certains sites. Cogent et Megaupload dans un camp, Orange seul dans l'autre ont alors entamé une guerre par déclarations interposées, chacun reportant naturellement la faute sur l'autre.
Qui croire dans cette affaire ? Megaupload apportait de sérieux arguments qui venaient confirmer mes intuitions au sujet des problèmes de connectivité d'Orange. De plus Cogent est venu le soutenir. Mais ces trois acteurs ont trop d'intérêts commerciaux pour que je prenne au pied de la lettre leurs déclarations respectives.

Même en s'aidant des informations glanées dans les forums, effectuer un diagnostic s'avère difficile. Un grand nombre de facteurs doivent être pris en compte, faussant les symptômes et menant facilement à des conclusions erronées. D'abord Megaupload est un service payant qui délivre logiquement le maximum de sa bande passante aux abonnés. On ne peut pas, par conséquent, tenir compte du témoignage d'un utilisateur qui ne paye pas pour utiliser leur service. Les utilisateurs qui payent peuvent eux aussi constater des ralentissements liés à l'engorgement d'un serveur de Megaupload en cas de trop forte affluence. Le débit que peut atteindre la connexion de l'utilisateur est également impactée par un grand nombre de paramètres : qualité et engorgement de sa ligne ADSL, qualité du signal WiFi, utilisation de bande passante par un autre programme, etc. Enfin, Megaupload utilise des miroirs pour héberger les fichiers. Lorsqu'on veut télécharger un fichier bien précis chez Megaupload, ceux-ci nous orientent vers un serveur qu'on peut appeler miroir qui ne sera pas toujours le même. Ainsi le téléchargement d'un même fichier ne se fait pas toujours par la même ligne.

Une information revient régulièrement dans les forums : en passant par un VPN (Virtual Private Network) les abonnés Orange peuvent télécharger sans encombre avec de bons débits sur l'ensemble des serveurs Megaupload. Cette information paraît censée : si le chemin entre A et B est impraticable, il est préférable de prendre un autoroute qui nous emmène de A à C puis une autre qui relie C à B.

J'ai alors décidé de souscrire un abonnement à Megaupload en vue d'effectuer quelques tests. Tout d'abord j'ai voulu vérifier que l'utilisation d'un VPN apporte une réelle amélioration. Pour cela j'ai utilisé un VPN gratuit et un VPN payant chez OVH via leur miniCloud. Aucun de ces VPN ne permet d'atteindre des débits importants (environ 500 Ko/s en moyenne) et souffrent régulièrement de saturations liées à un trop grand nombre d'utilisateurs. Ils se sont cependant avérés suffisants pour mieux cerner la situation. Par la suite j'ai effectué mes tests à travers un VPN de qualité gracieusement offert par HideIPVPN.
Pour chaque mesure j'ai noté :
 - la date et l'heure du test
 - le miroir depuis lequel le téléchargement est effectué (par exemple www1364.megaupload.com où le 1364 peut être remplacé par n'importe quel nombre)
 - l'adresse IP du miroir déterminée grâce à la commande PING
 - son emplacement géographique et le fournisseur d'accès (données retrouvées à partir des adresses IP via le site MaxMind)
 - un débit moyen ou approximatif qui représente la vitesse de téléchargement (dans la colonne du type de réseau correspondant)
J'ai également relevé quelques traceroute, mais je n'ai pas encore trouvé le temps d'y chercher une information pertinente.

J'ai expérimenté les types de réseaux suivants :
 - Ma connexion Orange "nue" 18 Megabits (synchronisée à 16244 Kb/s selon la Livebox)
 - Ma connexion Orange qui fait un détour par HideIPVPN (compte gratuit, serveur UK)
 - La même connexion Orange qui fait un détour par un VPN gratuit
 - La même connexion Orange qui fait un détour par un VPN payant chez OVH
 - La connexion Orange en utilisant les DNS de Google
 - Une connexion SFR "nue" 5 Megabits
 
Lien vers mes relevés : https://spreadsheets.google.com/ccc?key=0AiRSXYUDXZc_dE1GNldleFNVbV92YlhkNnFicGZ3RkE&hl=fr
 
Bien que très sceptique j'ai expérimenté les DNS Google car cette astuce revenait régulièrement dans les forums. Cependant les DNS n'ont aucun impact sur les débits. A mon sens, le seul argument pertinent soulevé était que les DNS d'Orange nous orienteraient volontairement sur les miroirs qui fonctionnent le moins bien. Malheureusement il s'avère que les DNS Google orientent également vers des miroirs qui disposent d'une mauvaise connectivité. Dès lors les DNS ne jouent plus aucun rôle et ne constituent manifestement ni une solution ni une explication plausible.
 
Les premières constatations se sont rapidement imposées. Certains miroirs fonctionnent beaucoup mieux que d'autres. Pour exemple, en demandant le téléchargement d'un fichier, je suis d'abord orienté vers le miroir http://www85.megaupload.com/ sur lequel le débit était d'environ 1080 Ko/s. Deux minutes plus tard, en rafraichissant la page de téléchargement en vue d'obtenir le même fichier, je suis orienté vers le miroir http://www1364.megaupload.com/. Là le débit se stabilise légèrement sous la barre des 10 Ko/s, soit 100 fois moins rapide que le miroir précédent. Ces mesures se confirment au fil du temps. Un doute subsiste : s'agit-il d'un problème de route ou d'un engorgement du serveur de Megaupload qui héberge ce miroir ?
C'est là que les VPN entrent en jeu en permettant de contourner la route potentiellement défaillante entre Megaupload et Orange. Ceux-ci s'avèrent très efficaces puisque le même fichier qui se téléchargeait péniblement à 10 Ko/s via la connexion Orange se voit propulsé à une vitesse de 700 Ko/s lorsque je passe par un VPN. Ce scénario se confirmera pour chacun des miroirs qui s'avèrent lents via la connexion Orange "nue" : les VPN permettent de télécharger de 50 à 100 fois plus vite. La capacité des miroirs de Megaupload ne serait donc pas en cause.
Pour confirmer ces constatations j'évoquerai le test de téléchargement via un miroir lent depuis une connexion SFR 5 Mega : le téléchargement s'effectue à la vitesse maximum de la ligne, c'est à dire à un peu moins de 500 Ko/s, soit cinquante fois plus rapidement qu'à partir d'une ligne Orange.

Si les résultats renvoyés par le système de géolocalisation MaxMind sont fiables, il semble que des miroirs situés au même endroit dans le monde, passants par le même fournisseur d'accès, peuvent se comporter totalement différemment, l'un étant très lent, l'autre très rapide. Je n'ai pas à ce jour identifié de corrélation entre l'emplacement géographique des serveurs et les débits que je parviens à en tirer depuis ma ligne Orange.
Les relevés effectués comportent une particularité assez intrigante. Je pensais constater de grosses variations de débits sur les miroirs "défaillants" en fonction de l'heure. En effet, si l'on part du principe que le tuyau entre Orange et ces serveurs est trop fin, la connexion devrait atteindre des débits plus raisonnables lorsque peu de personnes l'utilisent. Or il s'avère que, quelle que soit l'heure, les débits sur les "mauvais" miroirs demeurent généralement sous la barre des 20 Ko/s. La notion de bridage doit-elle être totalement enterrée ? Pas si sûr.

Pour compliquer un peu le tableau, il faut évoquer OpenTransit. Ce fournisseur de transit, concurrent de Cogent, est une filiale d'Orange. Cogent a accusé Orange de forcer les opérateurs à passer par OpenTransit (et donc de payer Orange plutôt qu'un autre concurrent probablement moins coûteux) s'ils veulent distribuer du contenu aux abonnés Orange dans des conditions correctes. Je n'ai toutefois pas pu établir non plus de rapport entre mauvais débits et fournisseurs d'accès des mauvais miroirs.

A ce stade, je retiens donc deux points qui semblent avérés. Certains miroirs fonctionnent normalement, d'autres sont quasiment inutilisables. Contourner le lien entre Megaupload/Cogent et Orange permet d'obtenir un débit correct. J'entrevois deux explications assez proches l'une de l'autre : Orange bride pour ne pas donner trop d'argent à Cogent, ou Cogent bride parce qu'Orange ne paye pas assez. Une troisième supposition plus paranoïaque est liée au débit des mauvais miroirs qui stagne sous la barre des 20 Ko/s : Orange empêcherait-il tout streaming de vidéo qui pourrait  venir concurrencer les offres TV d'Orange, voire même Dailymotion, la nouvelle acquisition d'Orange ?
Depuis la loi Hadopi les téléchargements des français ont opéré une mutation importante. Auparavant, avec le peer 2 peer, la plupart des transferts d'informations s'effectuaient entre fournisseurs d'accès locaux, avec des rapports réception/émission à peu près équilibrés. Aujourd'hui, à cause des risques liés à l'utilisation de réseaux peer 2 peer, les utilisateurs se tournent vers des hébergeurs de fichiers. Dès lors les transferts sont en grande majorité des réceptions qui proviennent de fournisseurs étrangers. "Qui doit payer à qui les informations qui transitent sur Internet" semble donc le réel enjeu de cette guerre qui a été relayée par quelques media au début de l'année 2011. A mon grand regret, l'affaire fut étouffée par Orange et Megaupload qui ont déclaré simultanément que la situation était rétablie parce que "l'autre a fait ce qu'il fallait". Cependant mes relevés, bien que loin d'être exhaustifs pour affirmer quoi que ce soit puisqu'il existe des centaines de miroirs, n'ont montré aucune amélioration sur les miroirs les plus mauvais. Evidemment Orange avait tout intérêt à étouffer l'affaire. Megaupload, quant à lui, s'est peut-être laissé impressionner, ou a eu peur de voir ses abonnés Orange ne pas renouveler leur abonnement Megaupload. Même si aucune solution n'a été trouvée à ce jour, on peut espérer qu'elle entraînera des réflexions d'un point de vue législatif, en obligeant au mieux Orange à assurer un accès correct aux informations circulant sur Internet quelle que soit leur provenance. Au pire ils pourraient se voir contraints de préciser "Connexion avec accès à Youtube, Megaupload (rajoutez la longue liste des sites qui passent par Cogent) très limitée" sur leurs offres. Pour ma part, j'opterais pour la mention "Attention ! Prévoyez un abonnement de 5 à 15 Euros par mois à un service de VPN si vous désirez disposer d'une vraie connexion Internet !". Je vous conseille l'excellent HideIPVPN chez qui le compte UK VPN à moins de 6$/mois devrait vous donner entière satisfaction.

Puisque les media nous ont, semble-t-il, lâchement abandonnés, je vous invite à partager cette page sur facebook, twitter, ou tout autre support susceptible de faire boule de neige pour qu'enfin Orange propose une solution à ses abonnés. Des pétitions en ligne existent également à ce sujet : http://www.mesopinions.com/Pour-qu-Orange-fournisse-un-debit-convenable-sur-des-sites-comme-Youtube--petition-petitions-1e1bc72febca210e2296b67b85e8ecd0.html et http://www.mesopinions.com/Orange-et-bride-petition-petitions-0b01ef17cf74be2272b27681a481af3f.html

Contact / Copyright : toz [at] live.fr

Sources :
http://www.lepoint.fr/high-tech-internet/orange-et-megaupload-s-affrontent-sur-internet-14-01-2011-129676_47.php
http://www.lepoint.fr/high-tech-internet/interview-orange-se-defend-face-a-megaupload-et-cogent-25-01-2011-131231_47.php
http://www.lepoint.fr/high-tech-internet/orange-et-megaupload-crient-tous-deux-victoire-26-01-2011-131882_47.php


Dernière édition le 20 mars 2011

Comments