Guide d'utilisation des médias sociaux

En plus de toute l'information que vous trouverez par le biais de la table des matières du guide d'utilisation des médias sociaux, nous avons pensé rendre disponibles des vidéos qui bonifient le document de référence.


*** Survolez la vidéo avec votre souris afin de pouvoir naviguer au travers des différents chapitres. ***


    


  • TABLE DES MATIÈRES 

  • 1. Mise en contexte 2. Objectif 3. Comprendre les médias sociaux
    3a. Définition
    3b. Différents types de médias sociaux
    4. Les risques et les précautions à prendre 5. S’exprimer sur les réseaux sociaux
    5a. Quelles sont les lignes de conduite ?
    5b. Qu’est-ce qu’un contenu approprié ?
    6. Vos droits et vos responsabilités : Notions juridiques
    6a. Protection de la vie privée
    6b. Droit à l’image
    6c. Droit d’auteur
    7. Références
    7a. Politiques
    7b. Formations et accompagnement
  • 7c. Pour en savoir plus

    1. Mise en contexte

    Face à l’engouement, à la croissance significative des médias sociaux et aux questions qu’ils soulèvent, nous rendons disponible un outil de référence.  Celui-ci guidera les élèves et leurs parents, de même que le personnel des établissements et des services administratifs de la Commission scolaire, dans la bonne utilisation de ces moyens de communication que nous autorisons dans le respect des règles.

    Depuis quelques années déjà, les médias sociaux gagnent en popularité. D’abord une mode, ils sont devenus une façon de vivre et surtout de communiquer. Ils font partie du quotidien de plus en plus de personnes et surtout des élèves (près de 2 jeunes âgés de 18 à 24 ans sur 3 citent les médias sociaux parmi leurs 3 principales sources d’information, source : Netendances 2011 Cefrio, p.10).

    Les médias sociaux comportent plusieurs avantages, mais aussi des défis et des risques.  

    La Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI) a amorcé une réflexion pour mieux comprendre le phénomène et prendre position pédagogiquement et administrativement. Un plan d’action a été élaboré visant essentiellement la mise en place de référentiels, leur diffusion, la formation, ainsi que la vigie et le support à apporter aux utilisateurs et aux intervenants.

    Conformément à notre mission, le volet « éducatif » revêt une grande importance.

    Cet outil de référence se veut un complément d’information quotidien à la Politique relative à l’utilisation des ressources informatiques de la Commission scolaire TI-06 (nouvelle version disponible en juillet 2012), dont la nouvelle version sera en vigueur au 1er juillet 2012. Les documents suivants apporteront des précisions pertinentes selon les situations : écrit de gestion TI-07 (nouvelle version disponible en 2012-2013) et le code de vie de l’école ou du centre fréquenté par l’élève.

    Le présent document devrait répondre à plusieurs questions : un premier contact, c’est-à-dire, une amorce qui guidera les premiers pas de façon positive et référentielle pour des questions, des projets ou des problématiques plus spécifiques.

    Nous priorisons la version virtuelle qui est cohérente avec la nature du projet et qui facilitera sa mise à jour. Vous êtes donc invités à consulter régulièrement ce document.

    Plusieurs documents disponibles sur Internet en ont inspiré l’élaboration. Vous y trouverez plusieurs références.

    2. Objectif

    Extrait du Plan d’action en lien avec les médias sociaux (CSSMI)
    Offrir un référentiel CSSMI portant sur l’utilisation adéquate des médias sociaux pour toutes les personnes visées.
    Cet objectif est ambitieux puisqu’il s’adresse à un grand nombre de personnes qui ont des besoins et des réalités variés.

    3. Comprendre les médias sociaux

    3a. Définition

    Les médias sociaux désignent un ensemble de services permettant de développer des conversations et des interactions sociales sur Internet ou en situation de mobilité (source: Fredéric Cavazza, consultant Internet indépendant).

    Par le biais de ces moyens de communication sociale, des individus ou des groupes d’individus collaborent, créent ensemble du contenu Web, organisent le contenu, l’indexent, le modifient ou font des commentaires et le combinent avec des créations personnelles (Wikipédia).

    3b. Différents types de médias sociaux

    Il existe de nombreux médias sociaux qui présentent des caractéristiques différentes et répondent à des besoins divers (blogue, clavardage, Facebook, Flickr, forum, Linkedln, Google +, Picasa, Twitter, Youtube, etc.). Ces médias évoluent rapidement.

  • 4. Les risques et les précautions à prendre

    Bien que les médias sociaux offrent de nombreuses possibilités intéressantes, il vaut mieux être informé de certains risques qui y sont associés.

    Les notions de vie privée, de divulgation de renseignements personnels, d’atteinte à la réputation, de falsification d’identité, de vol d’information personnelle ainsi que la durée de vie des images et photos qu’on dépose font l’objet de nombreux questionnements et désagréments.  

    Au-delà de la mauvaise volonté dont une personne peut faire preuve, l’expérience acquise au cours des dernières années nous amène à croire que le manque d’information ou de réflexion avant d’agir sur les médias sociaux explique certaines problématiques vécues qui auraient pu être évitées.

    La politique TI-06, est le principal document de référence de la CSSMI en matière de technologies de l’information. On y retrouve donc l’orientation de la Commission scolaire en lien avec les technologies de l’information pouvant avoir un impact entre autres, sur l’utilisation des médias sociaux.

    De plus, les codes de vie adoptés dans les établissements scolaires sont clairs en matière de respect, de valeurs privilégiées et de responsabilités. Ces codes de vie sont importants et s’appliquent aussi aux situations vécues par le biais des médias sociaux, lorsque nécessaire et pertinent.

    Par ailleurs, les politiques et les écrits de gestion de la Commission scolaire comportent aussi des responsabilités et obligations qui doivent être respectées par les utilisateurs.

    5. S’exprimer sur les réseaux sociaux  

    5a. Quelles sont les lignes de conduite ?

    Il existe des lignes de conduite, dites universelles, qui favorisent une communication positive et respectueuse pour soi et pour les autres. Ces règles se traduisent par des valeurs bien définies. Nous n’avons pas la prétention d’en présenter une liste exhaustive. Vous trouverez toutefois dans cette section, les valeurs principales qui devraient inspirer vos communications sur les médias sociaux.

    Jugement
    Acte de pensée comportant une décision logique qui peut constituer la conclusion d'un raisonnement.
    Source : Inspiré du grand dictionnaire terminologique de l’Office québécois de la langue française.

    Conseil : Y penser deux fois avant de publier une photo, un « état d’âme » ou un message quelconque afin de bien évaluer toutes les conséquences. Penser que vos propos peuvent être lus par vos amis, vos parents,  etc. Le monde est beaucoup plus petit qu’on pense! Réfléchir avant de cliquer

    Sécurité
    Fonction qui permet de s'assurer que les services sont employés de façon adéquate par les clients appropriés. La confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des éléments de configuration sont les principaux éléments à considérer en matière de sécurité.
    Source : Le grand dictionnaire terminologique de l’Office québécois de la langue française (cliquez ici).

    Conseil : Vous assurer d’avoir un profil de sécurité adéquat qui vous protège (paramètres de confidentialité).

    Honnêteté
    Avoir le souci de ne pas tromper.
    Source : Le grand dictionnaire terminologique de l’Office québécois de la langue française (cliquez ici) .

    Conseil : Ne pas induire une personne en erreur volontairement ou par omission. Il est important de citer les sources, de respecter les droits d’auteur.

    Confidentialité
    Caractère des données, dont la diffusion doit être limitée aux seules personnes autorisées.
    Source : Inspiré du grand dictionnaire terminologique de l’Office québécois de la langue française (cliquez ici).

    Conseil : Éviter de diffuser des informations personnelles sans en avoir obtenu préalablement l’autorisation de la personne.

    Responsabilité
    Au sens large, obligation de répondre d'un dommage ou encore de remplir un devoir ou un engagement.
    Source : Le grand dictionnaire terminologique de l’Office québécois de la langue française (cliquez ici).

    Conseil : Comme pour tous vos actes, vous êtes responsable de votre façon d’utiliser les médias sociaux.

    Authenticité
    Caractère d’une information dont l'origine et l'intégrité sont garanties.
    Source : Le grand dictionnaire terminologique de l’Office québécois de la langue française (cliquez ici).

    Conseil : Avant de déclarer ou de rapporter un fait ou un état de situation, s’assurer de la véracité et faire état de ou des sources afin de ne pas rapporter ou diffuser des faussetés.

    Respect
    Sentiment de considération ressenti à l'égard d'une personne en raison de sa position sociale, de son mérite ou de la valeur humaine qu'on lui reconnaît.
    Source : Inspiré du grand dictionnaire terminologique de l’Office québécois de la langue française (cliquez ici).

    Conseil : Traiter les gens avec la même courtoisie que vous désirez les voir vous traiter.

    5b. Qu’est-ce qu’un contenu approprié ?

    La prise de parole publique comporte des exigences et des pièges. Il est facile d’oublier devant l’écran, que nous nous exposons sur la place publique. La ligne est mince entre la vie privée et la vie publique et les médias sociaux peuvent entraîner un faux sentiment de sécurité.  

    Pour ces raisons, il est important de soigner son écriture, de citer ses sources et de préciser si nous parlons en notre nom personnel. Rappelons-nous que ce que nous publions sur les médias sociaux pourrait être repris et rapporté par les journaux, la radio et la télévision.

    6. Vos droits et vos responsabilités : Notions juridiques  

    Il existe un « Guide des droits sur Internet » publié par le Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, à l’adresse suivante : http://www.droitsurinternet.ca/

    Vous trouverez des extraits sous forme de questions-réponses que nous avons jugés les plus pertinents dans l’utilisation quotidienne des médias sociaux.

    6a. Protection de la vie privée

    Qu’est-ce que le droit au respect de la vie privée d’une personne ?
    La vie privée se présente comme étant la « zone d’activité » qui est propre à une personne et qu’elle est maître d’interdire à autrui. Nulle atteinte ne peut être portée à la vie privée d’une personne sans que celle-ci y consente.

    Pour en savoir plus, au Québec, le droit au respect de la vie privée est reconnu à toute personne aux articles 3, 35 et 36 du Code civil du Québec. Il est également prévu à l’article 5 de la Charte des droits et libertés de la personne.

    Conseil : Éviter de diffuser des informations personnelles sans en avoir obtenu préalablement l’autorisation de la personne.
    Source : Inspiré du Guide des droits sur Internet.

    Qu’est-ce qui peut être considéré comme une atteinte à la vie privée d’une personne ?
    Ces actes peuvent constituer des atteintes à la vie privée s’ils sont faits sans le consentement de la personne : révéler des éléments se rapportant à l’intimité d’une personne comme sa vie personnelle et familiale (ex : vie sentimentale ou sexuelle, son état de santé, sa vie familiale, son domicile, ses opinions politiques, religieuses ou philosophiques, son orientation sexuelle, son anatomie, son intimité corporelle...); intercepter ou utiliser volontairement une communication privée (ex : réacheminer un courriel qui nous est destiné à d’autres personnes sans l’autorisation de l’expéditeur); capter ou utiliser l’image ou la voix d’une personne lorsqu’elle se trouve dans des lieux privés; surveiller sa vie privée par quelque moyen que ce soit; utiliser son nom, son image, sa ressemblance ou sa voix à toute autre fin que l’information du public.
    Source : Inspiré du Guide des droits sur Internet.

    Je veux publier sur un site web des informations concernant une personne. Comment déterminer s’il y a atteinte à sa vie privée ?

    Pour établir s’il y a atteinte à la vie privée, il est nécessaire de déterminer si la divulgation d’information ou l’intrusion porte sur un élément compris dans le domaine de la vie privée d’une personne (détails disponibles à la question précédente).

    Mais le domaine de la vie privée prend aussi en considération les personnes visées. Il connaît des variations selon la situation ou la position qu’occupe la personne dans la société ou son rôle dans le déroulement des affaires publiques. Il faut alors se demander si ces informations visent un simple particulier ou une personnalité publique. Si la personne est un simple particulier, la publication de telles informations pourrait constituer une atteinte à sa vie privée.

    Si de telles divulgations portant sur la vie privée concernent une personnalité publique, elles pourraient être licites si elles sont des questions sur lesquelles le public a un intérêt légitime à être informé en ce qu’elles peuvent influencer l’exercice de ses fonctions.

    Conseil : Dès que vous écrivez à propos d’une personne ou que vous utilisez une photo sur laquelle elle figure, vous êtes dans le domaine de sa vie privée et vous devez obtenir son autorisation, même s’il s’agit d’une personne près de vous.
    Source : Inspiré du Guide des droits sur Internet.

    6b. Droit à l’image

    Qu’est-ce que le droit à l’image d’une personne ?
    C’est le droit d’une personne de s’opposer à la captation et à la diffusion de son image, peu importe le médium.
    Source : Inspiré du Guide des droits sur Internet.

    Qu’est-ce qu’une atteinte à l’image d’une personne ?
    C’est un geste qui n’est pas autorisé par une personne et qui suppose la diffusion d’information sur elle. C’est de capter ou de diffuser l’image ou la voix d’une personne lorsqu’elle se trouve dans un lieu privé, sans son autorisation. Lorsque la personne se trouve dans un lieu public, il est fortement conseillé d’obtenir son consentement à la diffusion, surtout s’il est possible de l’identifier.

    Conseil : toujours demander l’autorisation de la personne avant de la photographier ou de l’enregistrer.
    Source : Inspiré du Guide des droits sur Internet.

    Je veux utiliser la photo d’une personne qui a été prise dans un endroit public. Dois-je obtenir son autorisation ?
    En principe oui.

    Conseil : Il est toujours préférable de demander l’autorisation que ce soit pour une image réelle ou altérée.  De plus, il faut se questionner sur les intentions de publication.
    Source : Inspiré du Guide des droits sur Internet.

    Qu’arrive-t-il si je veux photographier une foule, un groupe, une équipe, etc. ?
    Assurez-vous d’avoir l’autorisation des personnes. Il faut prendre garde que les individus ne puissent être reconnus.
    Source : Guide des droits sur Internet.

    6c. Droit d’auteur

    Qu’en est-il du droit d’auteur ?
    Il est nécessaire d’obtenir l’autorisation de l’auteur avant de reproduire ou diffuser, en tout ou en partie, une œuvre (dessin, texte, musique, vidéo, photo, etc.). source: Copibec.
    Si on utilise une source, il faut la citer dans le respect des règles des droits d’auteur.

    Est-il vrai que je peux utiliser une partie non importante de l’œuvre d’un auteur sans demander son autorisation ni verser des redevances ?


    En vertu de l’article 3 de la Loi sur le droit d’auteur, le droit d’auteur sur l’oeuvre comporte le droit exclusif de produire ou reproduire la totalité ou une partie importante de l’oeuvre, sous une forme matérielle quelconque.


    Il est donc légal de citer une partie non importante d’une œuvre qui est protégée par le droit d’auteur, tout en mentionnant la source. Par contre, il est interdit de reproduire la totalité (ex: une image, un texte complet) ou une partie importante d’une œuvre protégée par le droit d’auteur sans avoir obtenu l’autorisation du titulaire du droit d’auteur.

    Pour savoir si la partie utilisée est importante ou non, il faut tenir compte du contexte et non pas seulement de la quantité utilisée. En effet, l’emprunt d’une petite quantité d’une œuvre peut être considéré comme une violation si cela représente la substance ou l’essence de l’œuvre.

    Par ailleurs, il est bon de savoir que certains renseignements peuvent être utilisés sans violer le droit d’auteur :

    i.  En reformulant dans ses propres mots les idées recueillies.

    ii. En utilisant des œuvres du domaine public, c'est-à-dire lorsque l’auteur est décédé depuis plus de cinquante ans.

    iii. En vérifiant la licence de l’œuvre. En effet, certaines images ont une licence de logiciel libre qui permet l’utilisation de l’image sans en demander l’autorisation (ex : « Creative Commons »).

    Source : Inspiré du Guide des droits sur Internet.

    7. Références

    7a. Politiques

    • Politique relative à l'utilisation des ressources informatiques de la Commission scolaire TI-06 (nouvelle version disponible en juillet 2012)
    • Règles d'utilisation des ressources informatiques par le personnel et les élèves de la CSSMI TI-07 (nouvelle version disponible en 2012-2013)
  • 7b. Formations et accompagnement

    • Formation destinée aux gestionnaires ayant pour but de leur présenter les actions mises de l'avant à la CSSMI ainsi que les outils et ressources disponibles pour les soutenir dans leur rôle de direction en lien avec les médias sociaux.

    • Objectifs de cette rencontre:
    • 1. Présenter les référentiels en lien avec l’utilisation des médias sociaux à la CSSMI.
    • 2. Traiter l'aspect éthique, pédagogique et légal des médias sociaux.
    • 3. Échanger sur des procédures d'’intervention possibles.


    Formation destinée aux gestionnaires ayant pour but de leur présenter les actions mises de l'avant à la CSSMI ainsi que les outils et ressources disponibles pour les soutenir dans leur rôle de direction en lien avec les médias sociaux.
    • Objectifs de cette rencontre:
    • 1. Connaître les référentiels en lien avec l’utilisation des médias sociaux à la CSSMI.
    • 2. Reconnaître une situation problématique et intervenir
  • 3. Identifier des pratiques pédagogiques liées à l’utilisation positive des médias sociaux en classe.

    • Intégrer les médias sociaux dans ma classe: possibilités et enjeux
  • Les médias sociaux sont-ils une mode ou un nouveau mode d'apprentissage? Connaissez-vous ces outils qu'exploitent nos jeunes quotidiennement? Ces outils ont-ils un potentiel pédagogique à être exploités en classe? Pourquoi les intégrer?

    Cette formation,
    destinée au primaire, secondaire et adulte, vise à démystifier les différents types, présenter les exploitations possibles de ces réseaux autant comme sujet de réflexion avec les élèves que comme outil de communication et finalement, nous traiterons des aspects légaux et éthiques qu'entourent ce phénomène.

      • Initiation au micro-blogue Twitter

            

7c. Pour en savoir plus

Surfer, ça s'apprend!
Ressources en éducation aux médias et à Internet pour les parents
Film de sensibilisation "Vous NET pas seul"
Site de la Gendarmerie royale du Canada - Sécurité dans Internet
Identité numérique chez les jeunes
Fondation Jasmin Roy
CyberAction Jeunesse
CEST - Jeunesse 2009 - Cyberintimidation
La parentalité à l’ère du numérique.
Comment surveiller les activités de mes enfants mineurs sur Facebook?
Facebook publie un guide pour les enseignants
La sécurité, pour tous
Internet et les enfants
Le plan du Programme de citoyenneté numérique
Commission d’accès à l’information du Québec (CAI)
Branchés et Futés Internet et vie privée.

Initiation à Facebook :

Créer son compte Facebook
Gérer son profil
Naviguer sur Facebook
La sécurité pour les parents
La sécurité pour les adolescents
Comprendre et configurer votre compte Facebook
Comment gérer ses amis sur le nouveau Facebook
Comment bien écrire sur son mur Facebook ?
Comment partager des photos et vidéos sur Facebook ?
10 astuces pour rester anonyme sur Facebook
Comprendre et configurer votre compte Facebook
Créez une Page commerciale plutôt qu’un Profil pour votre entreprise [Facebook-101]

  • Note:
    Hyperliens:
    La Commission scolaire a ajouté au Guide des hyperliens à l’intention du lecteur. Bien qu'une vérification périodique de ces hyperliens sera effectuée, le contenu des sites qui y sont associés peut avoir été modifié sans que la Commission scolaire en soit avisée. Dans cette optique, la Commission scolaire ne cautionne pas la publicité qui peut se trouver sur ces sites et n'est pas responsable de l'exactitude de leur contenu.