MathsPhysiC

Fiches accueil 

 Conseils et méthodes

La méthodologie, c’est être organisé, savoir gérer son temps, pour être efficace. Comment ?

En respectant certaines règles.

1) Les rythmes biologiques  

sommeil régulier (on ne fait pas ses devoirs à 23h ou à minuit)

repas équilibrés en nombre, qualité et quantité.

2) Les rythmes de travail :

Le travail personnel, pour être efficace, doit être effectué régulièrement et continuellement, sans omettre une seule discipline.

1) Organisation

1) savoir gérer son emploi du temps

Le cahier de textes ou agenda doit être propre, bien tenu, à jour, c’est le document indispensable qui permet de planifier son travail hebdomadaire. Il faut donc y attacher une attention toute particulière.

L’emploi du temps laisse des plages horaires libres au collège.

Ces plages horaires doivent être utilisées pour un travail sérieux et régulier

2) le travail

 A- Le travail en classe

* A chaque cours, arriver à  heure et sortir son matériel dès l'entréee en classe.

* En cas d'absence: rattraper les cours au plus vite et hors du temps scolaire.

* Faire tout le travail demandé

* Ecouter attentivement toutes les leçons.

* Participer activement: En posant des questions pour bien comprendre en répondant aux questions posées. . .

* Etre attentif aux corrections. Participer à toutes les évaluations.

B- Le travail à la maison

* Mettre ses cours en ordre, les ranger.

Reprendre les cours de la journée et utiliser le surligneur pour mettre en valeur les points importants. Remettre au propre si nécessaire. Repérer les mots-clés, les idées importantes, réaliser des résumés, faire un travail de synthèse.

* Retenir les points essentiels, les plans des leçons.

* Savoir refaire les démonstrations et tous les exercices. Apprendre définitions et propriétés.

* Faire les exercices et devoirs demandés.

C- Comment apprendre une leçon ?

Une leçon ne s’apprend pas par cœur.Une leçon s’apprend avec papier et crayon.

La méthode utilisée est de retrouver le plan adopté par le professeur dans son chapitre, de le retranscrire sous forme de tableau (mémoire visuelle) en y ajoutant tous les éléments essentiels.

2) Cahier et La prise de notes

La prise de notes d'un résumé de cours sur le cahier peut s'effectuer de deux façons : 

1. Le professeur écrit au tableau ou projette (vidéo projecteur ou rétroprojecteur) l'intégralité du résumé. Ce résumé est lu à haute voix, puis les élèves recopient après avoir donné toutes les explications. 

2. Le professeur dicte l'intégralité du résumé (schémas tracés au tableau ou projetés). 

Pour ma part, je privilégie la forme 1, au rétroprojecteur, ce qui fournit aux élèves un résumé complet, et bien formaté (hiérarchisée en paragraphes et sous-paragraphes, avec soulignement en rouge des mots importants).

Pendant que les élèves copient, je passe dans les rangs, je surveille les cahiers, et je fais de petites observations si nécessaire (oublis, fautes d'orthographe, manque de soin), ce qui serait impossible si je dictais ou si j'écrivais au tableau.

Pour l'élève

Le cahier est la trace de ce qui a été fait en cours, c'est avec lui que l'élève révisera sa leçon.

Mon résumé de cours est complet et synthétique pour que les élèves n'aient pas trop à copier.

Pour que l'élève puisse ensuite réviser convenablement, il doit impérativement prendre en notes la totalité du résumé de cours, mais également soigner la présentation

Les cahiers ou classeurs doivent être bien rangés, les cours correctement pris. Plus le cahier ou classeur sera bien rangé, plus vous aurez envie de le regarder et donc d’en apprendre le contenu.

Ne pas hésiter à utiliser des stylos de couleur différente, les surligneurs, qui permettent d’aérer et de rendre présentable.

Pour moi

Le cahier de l'élève est à mes yeux un outil indispensable de l'évaluation. 
A la fin du trimestre je mets une note dite " de cahier " sur 20 (comptant dans le moyenne).

La note de cahier, combinée aux notes de contrôles de connaissances, aboutit en fin de trimestre à une note sur 20 qui traduit le niveau global de l'élève.

3) Les contrôles de connaissances

Les contrôles de connaissances font partie du système d'évaluation des élèves, à côté des autres notes : notes d'exercices, note de tenue du cahier ….

J'exige que les élèves apprennent régulièrement leur leçon, sinon ils ont des difficultés à comprendre le cours suivant. Seule la répétition de séquences "apprentissage/oubli/rappel" permet d'installer des connaissances sur le long terme. 
C'est pourquoi j'utilise à la fois des devoirs, interrogations écrites et contrôles

- devoirs ……………………………………………

- interrogations écrites ……………………………..

- contrôles ……………………………..

Je distingue trois niveaux de compétences :

- niveau A : la connaissance directe du cours (connaissance des définitions et propriétés ; aptitude à refaire des exercices déjà faits en classe),
- niveau B : la capacité de réinvestir le cours pour résoudre un exercice très proche, ou assez proche, de ceux faits en classe,
- niveau C : la capacité de réinvestir le cours (éventuellement en faisant appel à des connaissances venant de plusieurs chapitres) pour résoudre un exercice portant sur une situation nouvelle.


SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser