Martine Dauzat

A la mémoire de Martine Leboeuf - Dauzat.

Ce site - en construction - est destiné à permettre aux proches et aux amis de Martine d'échanger  leurs souvenirs et commentaires.
Nous y présentons les photos que nous retrouvons, au fil des jours, en fouillant dans les albums et les vieux cartons, et qui ramènent avec elles l'évocation des événements marquants de la vie familiale.

Depuis son décès, nous avons reçu une multitude de témoignages, étonnamment unanimes, soulignant sa personnalité exceptionnelle, son rayonnement extraordinaire, son affection chaleureuse et sa générosité. Nous espérons pouvoir retranscrire ici ces témoignages et maintenir sa mémoire.


Michel, son époux
Stéphane, Raphaël, Clémence Dauzat, ses enfants


Martine est née le 23 Mars 1951 à Saumur, où elle a passé son enfance et fait ses études primaires et secondaires. Ellle passait une grande part des vacances scolaires chez sa grand-mère, à Bressuire, en compagnie de ses nombreux cousins et cousines. Les vacances familiales d'été se passaient aux Sables-d'Olonne, puis, à partir de l'âge de 12 ans, en Corse près de Porto-Vecchio.
Elle a ensuite fait ses études de pharmacie à Angers (et habitait alors une petite maison Avenue Jeanne-d'Arc, donnée par son parrain) et obtenu son diplôme de Pharmacienne, après avoir été interne de pharmacie au CHU (où je l'ai rencontrée). Elle a travaillé quelque temps au CHU d'Angers, notamment dans le service de Biophysique & Médecine Nucléaire, avant de me rejoindre à Nîmes en mai 1979. Nous ne nous sommes plus quittés à partir de cette date.
Pendant quelques mois, elle a travaillé comme assistante dans une pharmacie de St-Gilles.
Nous nous sommes mariés à la mairie le 5 janvier 1980, puis à l'église en février, et notre premier enfant, Stéphane, est né à Nîmes le 6 juillet 1980 (!). En juin 1981, nous avons emménagé dans notre petit mazet du chemin des 4 Pilons. A l'époque, il ne s'agissait que de trois petites pièces très rustiques aux murs de pierre et de terre, entourés d'un morceau de garrigue. Le 26 août 1982, naissait Raphaël, et le 19 mai 1985, arrivait Clémence. Tous trois ont fait leurs études primaires à l'école de l'Eau-Bouillie, à quelques centaines de mètres de la maison, puis leurs études secondaires au Collège Jean-Rostand, un peu plus loin en direction du centre-ville, et passé le bac au Lycée Montaury, encore un peu plus loin dans la même direction. Pendant les études primaires des enfants, Martine était très engagée dans la vie de quartier, et a été plusieurs années présidente de l'association des parents d'élèves.
En 1997, Stéphane est parti en "prépa" à Lyon (Lycée du Parc) : première séparation familiale...
L'année 1998 fut celle de la découverte du cancer du sein de Martine, avec le long cheminement thérapeutique qui s'en est suivi : chimiothérapie, puis chirurgie, puis radiothérapie, et une première rémission pendant presque deux ans. Première rechute en 2000, nouvelle cure de chimiothérapie... Dix cures se succèderont par la suite, les périodes de rémission étant de plus en plus courtes. Cependant, en 1999, Martine s'inscrit en Faculté et obtient brillamment un DEUG de Psychologie.
Entre temps, Stéphane intègre Supélec et fait ses études successivement sur le campus de Gif, puis de Metz, et enfin de Rennes (ce qui lui permet de passer parallèlement un DESC de Management et de Japonais). Il part ensuite au Japon, d'abord un mois, puis un an pour apprendre la langue, avant de repartir définitivement en Asie (Corée, puis Japon, et désormais Thaïlande). Raphaël suit une "prépa" à Nîmes puis à Paris ("Lavoisier"), et intègre la grande école de management GEM, à Grenoble. Par la suite, il fait plusieurs stages à Paris, dont un an sur le mode de formation en alternance, puis un Master de management des systèmes d'information, après quoi il prend un année sabbatique pour visiter l'Asie.
Clémence, à son tour, passe le bac, fait une brillante première année de Droit à Nîmes, et continue à Montpellier en option "Science Politique", avant de partir un an à Pékin pour apprendre le chinois-mandarin, et un an à Shanghaï pour un diplôme d'université. Elle poursuit ses études de Science Politique (Master 2) à l'IEP d'Aix-en-Provence.
Fin 2007, Stéphane vient d'emménager à Bangkok, Clémence étudie à Pékin, et Raphaël effectue son périple en Asie. Tous trois se retrouvent à Bangkok, et vont passer le réveillon du premier de l'an sur la plage. Au moment du feu d'artifice, ils nous téléphonent de l'autre bout du monde pour nous souhaiter une bonne année : c'est l'un de nos souvenirs les plus émouvants, et probablement l'image de ses trois enfants, soudés et solidaires, que Martine a dû emporter avec elle.
En 2008, son état de santé commence à fléchir, et elle souffre pendant plusieurs mois d'une compression nerveuse extrêmement douloureuse à la jambe droite, avec paralysie partielle. Pourtant, quelques mois plus tard, elle remonte la pente, et, à force de volonté et de rééducation, reprend ses activités et fait même, à l'été 2008, de belles randonnées en montagne. En 2009, les métastases envahissent son foie, et suit un long combat, relaté plus loin, au terme du quel elle décède le 20 Juin 2009.

Michel - Novembre 2009