La Maisonnée, pour quoi faire?



Les objectifs : 
réaliser un habitat pour personnes âgées, alternative entre le maintien à domicile et le placement en institutions, 
en s'appuyant sur la solidarité intergénérationnelle et le volontariat de proximité"
Mettre à disposition des activités et services, favorisant les rapports entre générations pour l'enrichissement mutuel
Accompagner les aidants





plus de qualité de vie 
plus de liens sociaux,  
moins de charges pour la famille 
et pour la collectivité






Ensemble, 
on est mieux chez soi!


Une offre manquante



D'ici 2030, la population de + de 60 ans aura augmenté de 40% !
Pour une personne âgée en milieu rural, le choix aujourd'hui est parfois difficile :


  1. Maintien à domicile : risques physiques, solitude, lourd pour les proches ou onéreux.
  1. Foyer : coûts, perte de repères et de liens,
    Maison de retraite : coupure de la vie d’avant, 
résultats aléatoires chez les ruraux, perte d’autonomie, manque de mixité, coût.




Le saviez vous?

 680 000  personnes supplémentaires auront plus de 60 ans en 2040 
31%  de la population en Isère a + de 60 ans 
-
 39%  des personnes âgées seulement peuvent se payer une maison de retraite
-
 90%  des Français préféreraient, en cas de dégradation physique liée à l'âge, rester à domicile plutôt que d'aller en maison de retraite. Mais moins de la moitié comptent sur leurs propres ressources pour financer les travaux nécessaires
-
 La moitié  des 50 ans et plus avouent avoir des parents en perte d'autonomie, 
-
 71%  d'entre eux sont sollicités pour une aide quotidienne par leurs proches dépendants. 



    Proximité 

    et lien social 



    Une maison familiale 
    intergénérationnelle,
    permettant aux personnes accueillies 
    de conserver une vie sociale 
     


    Principes fondamentaux :

      • Taille humaine pour favoriser le maintien des liens et des repères 
      • Localisation en milieu rural adaptée aux personnes habituées à ce milieu
      • Contacts de proximité, animation, ambiance familiale
      • Aide au quotidien : mutualisation de moyens pour un coût optimisé : repas, entretien, soins, transport, courses, aide administrative
      • Intégration progressive : les personnes pourront être accueillies pour des activités avant d’habiter dans la maison
      • Liens avec d'autres générations via les activités, le voisinage et le partage d'espaces