La Maisonnée, comment ça marche? ou les fondamentaux du projet
Une prise en charge progressive des pertes d’autonomie :
  • Aide administrative 
  • Aide ponctuelle (Appel du médecin en cas de problème, emmener les résidents à des rendez-vous, etc...)
  • Services, par exemple :
    • Garde d'enfants partagée
    • Dépôt de produits fermiers
    • Librairie partagée...
  • Activités :
    • Jardinage : potager, basse cour, fleurs...
    • Sportives : jardinage, promenade, marche, sortie en plein air, gymn douce, etc.
    • Manuelles et culturelles : jeux de société, jeux de mémoire, arts plastiques, musique, poésie, lecture, théâtre, sortie cinéma, musée, etc.
    • Cultuelles : un lieu de prière sera mis à disposition
    • Des enseignements, conférences, causeries à thèmes seront proposés par des intervenants extérieurs 


Les activités seront proposées
 aux personnes intéressées  même non résidentes 



Une organisation solidaire :

L’organisation repose sur 3 acteurs principaux :


La maîtresse de maison et l'assistante de maison se répartissent à mi-temps l'accueil la coordination pour l'une et la gestion du quotidien pour l'autre.


L’association gère les moyens : personnels, animations, activités, soutien administratif, lien avec les autres organismes 

La structure de portage finance, construit, gère l’immobilier ; un partenariat avec un bailleur social est à l'étude







Un projet intergénérationnel :



  • Présence de la famille de la maîtresse de maison 
  • Accueil personnes âgées 
  • Accueil de jeunes (étudiants ou jeunes professionels)
  • Chambres d’hôtes pour les passages des familles de résidents
  • Liens forts avec le milieu rural environnant via les activités et services bénévoles
  • Ouverture d'un espace à l'intérieur de la maison pour des activités associatives multi public ouvertes aux personnes extérieures adhérentes à l’association