Anciens Combattants - Commémorations 8 Mai, 14 Juillet, 11 Novembre, 5 Décembre



Associations des Anciens Combattants
Le siège social est en Mairie de Troissereux

Président : Roger Honoré
Vice Président : Daniel Mennecier
Secrétaire : Bernard Deloge
Secrétaire adjoint : Claude Miclotte
Trésorier : Hubert Potiquet
Trésorier Adjoint : René Bailly


Assemblée générale des Anciens combattants Janvier 2010


    
Cette association regroupe à ce jour 17 Anciens Combattants, 1 affilié et 5 veuves d'Anciens Combattants.

Elle organise ou participe aux journées commémoratives des :

  • 8 Mai
  • 14 Juillet
  • 16 Août
  • 11 Novembre
  • 5 Décembre

La commémoration du 16 et du 18 Août étant spécifique au village de Troissereux.

Depuis l'an 2000, un rapprochement, toute autonomie gardée, avec les groupes d'Anciens Combattants des Villages voisins, Fouquenies et Herchies permet, en alternance, d'étoffer chacune des manifestations. Deux du groupement commémorent chez eux et rejoignent ensuite le 3ème pour la cérémonie en commun.

Un  ou deux voyages annuels sont organisés ensemble. D'abord réservés aux Anciens Combattants et leurs épouses, aux veuves d'Anciens Combattants, les inscriptions pour tous sont alors acceptées.

Toutes les personnes habitant la commune et ayant participé à des opérations militaires leur ouvrant droit à la carte d'Anciens Combattants peuvent, s'ils le désirent, s'inscrire à l'association d'Anciens Combattants de Troissereux.


COMMEMORATION DU 8 Mai 2014

CM1/CM2 : 25 élèves

Ecole primaire de Toissereux

Rue de la Prairie

60112 TROISSEREUX

( 03 44 79 03 36

ce.0600537h@ac-amiens.fr

Directrice : Sylvie Chatelard

 

Message pour la paix de la classe de CM1/CM2

de l’école primaire de Troissereux

 

Commémoration du 8 mai 1945

70 ans après, je me souviens . . .

D'Hitler qui a envahi la Pologne le 1er septembre 1939.

Du défilé des troupes allemandes à cheval sous l'Arc de Triomphe.

De Pétain qui a signé l'Armistice en 1940.

Du Général de Gaulle qui a résisté pour sauver la France.

70 ans après, je me souviens. . .

De la France déchirée en deux zones.

Je me souviens que mon arrière grand-mère qui est née en 1912, a vu la guerre de 1939-1945.

Je me souviens des restrictions et que les gens avaient très faim.

Je me souviens des cartes de rationnement.

70 ans après, je me souviens . . .

Que les juifs portaient une étoile jaune dès l'âge de six ans.

Je me souviens d'Anne Franck, du camp de Drancy, de la déportation des juifs, des camps de concentration et des chambres à gaz.

70 ans après, je me souviens. . . .

De Jean Moulin qui était résistant et qui a été torturé.

Des maquisards et de mon grand-père qui résistait en sabotant les trains.

70 ans après, je me souviens que certains ont triché pour rester en vie.

Je me souviens du débarquement des américains.

70 ans après, je me souviens que 100 000 soldats sont enterrés sur les 27 plages de Normandie.

Je me souviens des criquets dans la nuit du 5 au 6 juin 1944.

70 ans après, je me souviens qu'à Troissereux dans la rue du 16 août, 19 personnes ont été fusillées dont le Maire, sa femme et ses enfants dans la ferme de mon cousin, Monsieur Degrotte.

70 ans après, je me souviens que les guerres sont très dures, qu’il y a eu des millions de morts.

 

Aujourd'hui je pense à tous ces gens qui ont gardé des souvenirs de cette guerre et des êtres chers qu'ils ont perdus.

 

Dans 70 ans, je voudrais me souvenir des leçons d'histoire avec la maîtresse.

Dans 70 ans, je voudrais me souvenir des mes enseignants, des parties de rigolade avec mes amis, de ma mère, de mon père, de toute ma famille, de mon chat.

Dans 70 ans, je voudrais me souvenir de mon village tel qu’il est aujourd’hui, de ses habitants, de l’église, de ma petite école si paisible, de ma boulangerie préférée, de la supérette, du magasin de fleurs.

Dans 70 ans, je voudrais me souvenir des cris de joie des enfants heureux, de l’odeur des crêpes de ma mère, de la saveur du pain et de la caresse du vent dans la campagne.

Dans 70 ans, je voudrais me souvenir de la liberté de mon enfance et de ces mots liberté, égalité, fraternité.

Dans 70 ans, je voudrais me souvenir que dans toute ma vie il n'y aura que la paix et que ces colombes en sont le symbole.

Dans 70 ans, je voudrais me souvenir de cet instant.