agenda

samedi 23 juin / 10:30 / stade du Roucan
Assemblée générale du Football Club de Toulonjac

mardi 26 juin à partir de 18:00
Fête de l'école - spectacle des enfants et chorale suivi de repas organisé par l'APE

jeudi 28 juin
Sensibilisation des élèves sur faune et flore des ruisseaux

vendredi 29 juin
Sortie de fin d'année aux phosphatières du Cloup d'Aural

samedi 7 juillet
vacances scolaires d'été

20 juin

Le virus Usutu transmis par le moustique fait sa première victime en France
Transmis par la piqûre de moustique, le virus tropical Usutu a fait sa première victime en France. Hospitalisé à Montpellier, le patient a souffert d’une paralysie faciale temporaire. Afin de mieux appréhender le virus, l’Inserm mène des recherches pour en savoir davantage sur son mode de transmission.

Les moustiques n’ont pas fini de faire parler d’eux ! Alors qu’il fallait déjà se méfier du « tigre », porteur des virus du chikungunya et de la dengue mais également du virus Zika, il faut désormais également redouter les moustiques classiques. Ces insectes transmettent le virus usutu, un arbovirus de la même famille que les virus Zika ou celui de la fièvre du Nil occidental. L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) vient de révéler qu’un premier cas de ce virus tropical a été détecté dans l’Hexagone en 2016.

Très récemment, Yannick Simonin et son équipe de l’Unité 1058 “Pathogenèse et contrôle des infections chroniques” (Inserm/Université Montpellier/CHUMontpellier/ EFS) ont publié dans la revue Emerging Infectious Diseases des résultats montrant la présence du virus dans le liquide céphalo rachidien d’un patient du CHU de Montpellier en 2016, confirmant ce neurotropisme.

Les symptômes cliniques de ce patient, incluant une paralysie faciale temporaire n’avaient été reliés jusqu’alors à aucune maladie précise.

Poursuite des recherches
D’après l’Inserm, seuls 26 cas de contamination humaine entraînant une infection aiguë ont été recensés en Europe, un chiffre très certainement sous-estimé d’après Yannick Simonin, enseignant chercheur spécialiste de ce virus, du fait de l’inexistence de tests de détection commerciaux mais aussi de la méconnaissance générale des symptômes qui y sont associés.

Comme pour les autres arbovirus la plupart des cas d’infection chez l’homme sont probablement asymptomatiques. Néanmoins, de rares complications neurologiques ont été rapportées justifiant de mener plus de recherches pour mieux comprendre les mécanismes de transmission de ce virus et de mieux appréhender les risques associés.

20 juin

Vous voulez lire la lettre d'infos de notre Sénateur Jean-Claude Luche ? Cliquez ici !

19 juin

animation
Une course de garçons de café pour la Saint-Jean
Après le succès du concert Totem Music Live de mercredi dernier à La Madeleine, pour lequel toutes les personnes, annonceurs et bénévoles, qui se sont impliquées dans la réussite de cette soirée sont remerciées par le comité des fêtes, ce dernier embraye sur les fêtes de la Saint-Jean. Elles seront marquées cette par une nouveauté : une course de garçons de café le dimanche matin. En fait, trois courses : une ludique ouverte à tout le monde (départ à 10 h 30 de la place de la République), une deuxième à destination des enfants (départ à 11 heures du Saint-Jean) et enfin une course réservée aux professionnels de métier, qui devront être en tenue. Cette course partira à 11 h 30, de la place de la République, passera par la rue de la République, la rue Pomairols, la place Jean-Jaurès, la rue Marcellin-Fabre, la rue Belle-Isle, pour rejoindre le Saint-Jean. Il sera interdit de courir (marche rapide seulement), des contrôleurs étant placés sur le parcours. Des prix en espèces seront distribués aux premiers avec un classement hommes et un classement femmes.
Cette course des « professionnels » a le soutien de l’Umih 12 (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie), qui a sensibilisé ses ressortissants de l’ouest Aveyron. Les inscriptions seront prises dimanche, à partir de 9 h 30, place de la République.
Pour organiser cette course, le comité est à la recherche de bénévoles, dimanche, de 9 heures à 12 h 30. Vous pouvez le contacter sur sa boîte mail : cfvr12@gmail.com
Une ambiance festive va présider à cette matinée avec des bandas qui joueront places de la République, Jean-Jaurès et au Saint-Jean.

19 juin

Arnaque : attention aux faux appels des impôts
Des escrocs profitent de la fin de la campagne de déclaration des revenus pour téléphoner aux contribuables. Ils font croire à une anomalie dans le dossier fiscal et demandent les données personnelles pour régulariser la situation.

La direction générale des Finances publiques met en garde contre une nouvelle arnaque téléphonique appelée vishing. Ce terme, issu de la combinaison des mots voice et phishing, peut se traduire par hameçonnage par téléphone.

La méthode des escrocs est toujours la même. Le particulier reçoit un appel d’une personne physique ou d’un serveur vocal lui signalant une anomalie dans son dossier fiscal. Afin d’éviter d’éventuelles sanctions, il est invité à appeler au plus vite un numéro surtaxé facturé 5 € la minute pour régulariser sa situation. Au bout du fil, l’interlocuteur se fait passer pour un membre de l’administration fiscale et réclame les identifiants bancaires : le numéro de compte, de la carte, le cryptogramme et la date de validité. Une fois récupérés, les usurpateurs peuvent effectuer des achats sur Internet.

Jamais de données bancaires par téléphone ou par mail
L’administration fiscale rappelle qu’elle ne demande jamais de coordonnées bancaires ou d’informations personnelles par mail ou par téléphone. Elle ajoute que « seuls les numéros de téléphone figurant sur les documents officiels (avis ou déclaration d’impôts…) ou le numéro Impôts Service 0 810 467 687 sont fiables pour contacter les services des finances publiques ».

Si vous recevez ce type de coup de fil, pensez à signaler la tentative d’escroquerie :
  • soit sur le site du gouvernement dédié aux contenus illicites, www.internet-signalement.gouv.fr, à la rubrique escroquerie ;
  • soit par téléphone via le numéro vert gratuit mis en place par le gouvernement : 0 805 805 817.

16 juin

Aveyron : les contrôles routiers de la semaine prochaine
Afin d’améliorer la sécurité sur les routes aveyronnaises, plusieurs contrôles sont prévus cette semaine : La liste de ces points de contrôle n’est pas exhaustive :
  • samedi 16 au soir sur la RD901 à Salles-la-Source, sur la RD 904 sur Sébazac et Muret-le-Château et sur la RD 888 à La Primaube. 
  • Dimanche 17 après-midi, les contrôles seront positionnés sur la RD 902 sur les communes de La Primaube, Cassagnes, Réquista et sur la RD 993 sur les communes de Salles-Curan, Montjaux et St-Rome-de-Tarn ; 
  • lundi 18 après-midi à Laissac et Bertholène ; 
  • sur l’A75 mardi 19 matin et sur le secteur sud vers le viaduc de Millau, Cornus et La Cavalerie l’après-midi ; 
  • mercredi 20 après-midi sur la RD 926 et RD1 à Onet-le-Château, Vailhourlès et Maleville ;
  • jeudi 21 après-midi sur la RD921 à Espalion, Le Cayrol, Laguiole et Lacalm ; 
  • samedi 23 juin après-midi à Millau et sur la RD992 à Saint-Rome-de-Cernon, Saint-Georges-de-Luzençon et le soir sur la RN88 à Quins, Baraqueville et Luc-la-Primaube ; 
  • dimanche 24 juin après-midi sur la RD 922 à La Fouillade et Saint-André-de-Najac.
compteur

20 juin

Le conseil de vie lycéenne de l’établissement s’est investi dans la réalisation d’une émission. Une expérience très positive qui pourrait déboucher sur une radio du lycée.
Les lycéens de l’EREA de Laurière font leur radio
Un conseil de vie lycéenne (CVL) a été créé, au mois de décembre, avec l’appui de la Maison des lycéens de Raymond-Savignac, au sein de l’EREA (établissement régional d’enseignement adapté) de Laurière. L’un de ses délégués, Stan Agnelet, a participé à Toulouse à une réunion regroupant les CVL de toute l’académie. Et il en est revenu avec une idée bien précise : pourquoi ne pas lancer une radio lycéenne. Il lui restait à convaincre et mobiliser ses camarades du CVL sur le projet. Sur les dix élus, sept l’ont suivi.
Pour bien s’imprégner du sujet, les volontaires se sont d’abord rendus dans les studios de la radio locale CFM. Puis, avec l’aide d’une structure professionnelle, Média commun (lire en encadré), ils se sont mis au travail, à travers deux ateliers, à la fin du mois de mai et à la mi-juin. « L’idée était de faire une petite émission radio autour de la culture jeune », explique la conseillère principale d’éducation de l’établissement, Corinne Sabatier, qui suit le projet.
Dans le sujet, il est ainsi question du CVL, mais aussi des projets de vacances des lycéens. Pour cela, un micro-trottoir a été mené, ce qui a permis d’aborder les différents modes de reportage. Tout cela a donné un rush d’une durée de vingt-sept minutes, qu’il a fallu couper au montage pour tomber à onze minutes. Tour un art qui s’apprend. Tout comme celui du mixage du jingle, un lycéen apportant son expérience. L’émission réalisée a été diffusée à l’intérieur de l’EREA. Elle devrait aussi passer sur les antennes de CFM. Cette première expérience de la radio aura été très positive. L’objectif maintenant est de pérenniser cette radio lycéenne de l’EREA de Laurière.

20 juin

Alexandre Geniez retenu dans l'équipe AG2R La Mondiale pour le prochain Tour de France
L'Aveyronnais Alexandre Geniez a été retenu dans l'équipe AG2R La Mondiale organisée autour de Romain Bardet dans le prochain Tour de France (7 au 29 juillet), a annoncé mardi la formation française.

Vincent Lavenu, le manager de l'équipe, a officialisé au siège de l'entreprise qui parraine son groupe les noms des huit titulaires, tous prévus de longue date à l'exception de Geniez qui a couru le Giro le mois dernier.
Onzième (et premier Français) au classement final du Tour d'Italie, l'Aveyronnais a été retenu au bénéfice de ses talents de grimpeur, pour soutenir le plus loin possible Bardet en montagne, et aussi de sa capacité pour le contre-la-montre par équipes. Vainqueur de deux étapes de la Vuelta (2013 et 2016), Geniez n'avait plus couru le Tour depuis 2015, quand il avait servi de point d'appui à Thibaut Pinot parti gagner l'étape de l'Alpe d'Huez.
L'équipe française a intégré ses deux principales recrues de l'intersaison, Tony Gallopin et le rouleur suisse Silvan Dillier (2e de Paris-Roubaix), à côté du Belge Oliver Naesen et des Français Axel Domont, Pierre Latour et Alexis Vuillermoz, quatre coureurs déjà présents l'an passé aux côtés de Bardet dans le Tour. Le chef de file de l'équipe, deuxième du Tour en 2016 et troisième l'année dernière, s'alignera pour la sixième fois dans la Grande Boucle.

L'équipe AG2R La Mondiale au Tour de France:
Romain Bardet (FRA), Silvan Dillier (SUI), Axel Domont (FRA), Tony Gallopin (FRA), Alexandre Geniez (FRA), Pierre Latour (FRA), Oliver Naesen (BEL), Alexis Vuillermoz (FRA)

19 juin

Le programme de la fête de la musique, jeudi, a été monté par la commune en partenariat avec les associations. Une nouveauté et un moment fort : la prestation de cent choristes sur la place avec le carillon.
La fête de la musique va résonner en différents lieux de la ville
La fête de la musique c’est après-demain, jeudi 21 juin. Une date qui, depuis 1982, année où le ministre de la Culture Jack Lang a lancé l’initiative, résonne un peu partout dans les espaces publics et privés. C’est la fête des musiciens.
Pour cette édition 2018, le programme monté par la ville, en partenariat avec les associations, propose plus de dix rendez-vous.
Parmi les nouveautés, il faut notamment retenir la prestation de cent choristes sur la place Notre-Dame, de 18 h 30 à 19 heures, en partenariat avec l’association des Amis du carillon. Ce concert simultané de carillon et de chant, « Chœurs et carillon en fête », sera assuré avec la participation des chorales Double Croche (La Fouillade), De-ci De-là (Morlhon), EVDR (ensemble vocal villefranchois), Modulance (Rieupeyroux) et les chorales des élèves des collèges de Saint-Joseph Villefranche et Saint-Dominique La Fouillade. Ce sera là un moment fort de la soirée de ce jeudi.

Les rendez-vous
Où aller et à quelle heure pour profiter de la musique, jeudi, à Villefranche.
Place Notre-Dame et collégiale
10 heures à 12 h 30 : déambulation sur le marché, « Le Mystère des éléphants ».
18 h 30 -19 heures : concert exceptionnel de carillon et de chant (cent choristes et quarante-huit cloches), chorales de M. et Mme Mériau, avec l’association des Amis du carillon.
21 heures : concert d’orgue, flûte et voix en la collégiale, avec Musique et Orgue.
Chapelle des Pénitents Noirs
17 h 45 à 18 h 45 : chœurs d’enfants et de jeunes avec l’association Voices.
18 h 45 à 20 h 45 : ensemble du conservatoire de l’Aveyron. 20 h 45 à 22 heures : chœur et ensemble vocal avec l’association Voices.
Place Saint-Jean
Concerts proposés par les Ateliers de la Fontaine : 19 heures à 19 h 30, Z’Alegria (zumba); 19 h 45 à 20 h 45, Boullig Ruz (traditionnel breton); 21 heures-22 heures, Vasstukooriof (dub); 22 h 15 à 23 h 45, Dernier Train (original seventies 100 % live). Restauration et buvette sur place.
Jardins de la mairie
19 heures à 19 h 30 : zumba avec le club de gymnastique volontaire.
20 heures à 20 h 30 : danse avec Vitadanse.
20 h 30 à 21 heures : danse country avec Country on the road.
Théâtre de verdure
Après-midi et soir : scène ouverte avec jeux et activités selon la météo. Artistes locaux et DJ (Saïdé, Sahmen, Pit Monero) avec l’association Descurada.

19 juin

en bref
TRANSPORT ROUTIER> Recherche d’apprentis. 
La Fédération des transporteurs routiers de l’Aveyron organise une Journée portes ouvertes le mercredi 27 juin, dans ses locaux, 115 rue des Landes, à Onet-le-Château, afin d’informer sur les métiers administratifs et de l’exploitation dans le transport routier de marchandises. Par ailleurs, la Fédération informe qu’elle est à la recherche d’apprentis (de 18 à 30 ans) pour des formations de technicien supérieur du transport terrestre de marchandises, par apprentissage, en deux ans, (bac +2). Renseignements auprès de Frédéric Domenge au 0 565 870 012 ou sur udtr-12@wanadoo.fr
JOD DATING> Entreprises aveyronnaises. 
Si vous avez de 18 à 30 ans, rendez-vous le 26 juin, de 18 h 30 à 21 h 30, à Rodez, pour des entretiens privilégiés. Une belle opportunité pour se faire repérer sur le marché du travail. Une dizaine d’entreprises sont à la recherche de jeunes talents (en CDI et CDD) comme le Crédit Agricole, le groupe Verdié, Mc Donald’s, les transports Galtier, Séguret décoration, intermarché, Ibis, Socopa, BIO3G etc...pour de nombreux postes à responsabilité. Places limitées, inscription obligatoire sur https://job.wiz.bi/k4691 ou sur 0 669 671 116

19 juin

Des consultations de télémédecine remboursées dès le 15 septembre 2018
À partir du 15 septembre, les médecins traitants, généralistes ou spécialistes pourront réaliser des examens médicaux à distance par visioconférence. Les patients seront remboursés au même tarif que les consultations classiques.

Actuellement, le délai moyen d’attente pour obtenir un RDV serait en moyenne de 64 jours avec un dermatologue et de 68 jours pour un gynécologue selon l’observatoire de l’accès aux soins de l’Ifop en 2017.

Pour réduire ces durées et simplifier l’accès à un médecin pour des patients rencontrant des problèmes de mobilité, un accord conventionnel a été trouvé entre l’Assurance Maladie et les syndicats représentants les médecins libéraux sur les modalités de déploiement de la télémédecine en France, un dispositif jusqu’alors expérimental.

19 juin

Découvrez le compte retraite
Vous utilisez déjà les services en ligne de l'Assurance Maladie sur votre compte ameli. Découvrez aujourd'hui le compte retraite sur www.info-retraite.fr.




Avec le compte retraite, vos régimes de retraite vous simplifient la retraite. Vous êtes déjà à la retraite ? Vous souhaitez reprendre une activité ? Quelle que soit votre situation, retrouvez en toute sécurité les informations et les services adaptés à vos besoins.
  • Retrouvez les coordonnées de vos régimes,
  • Accédez aux informations sur le paiement de votre retraite (calendrier, attestations),
  • Consultez, sauvegardez, imprimez vos attestations fiscales,
  • Informez-vous grâce à des outils simples et pédagogiques sur les dispositifs dont vous pouvez bénéficier (cumul emploi-retraite…).


20 juin

L’appel du 18 juin commémoré
Certains attendaient au monument de la Résistance au Saint-Jean, mais c’est au monument de la guerre 1870-1871, dans les jardins de l’hôtel de ville, qu’a été marqué, lundi soir, l’anniversaire de l’appel du 18 juin 1940 du général De Gaulle. Pour des raisons de sécurité, liées au plan Vigipirate. Le sous-préfet Christian Robe-Grillet et le maire Serge Roques, accompagnés d’enfants, ont déposé deux gerbes au pied du monument. Ensuite, le représentant de l’État dans l’arrondissement a lu le message de la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq. « Charles de Gaulle parle haut, clair, vrai. Il s’exprime en Français rassembleur et en soldat résolu. Dans ce moment de détresse nationale, il incarne un autre chemin que celui de l’abandon. Il appelle à continuer la lutte », écrit-elle notamment. Et de qualifier cet appel d’étincelle de la résistance française et de premier souffle du premier « non » qui attise la flamme. « Un moment décisif de notre histoire nationale qui demeure une référence essentielle de notre mémoire collective ». Certains auraient voulu, justement, réentendre l’appel avec la voix forte du général. « Cela serait instructif pour les jeunes générations. »
L’Union musicale a assuré les sonneries d’usage, la cérémonie se terminant par « La Marseillaise ».

20 juin

La médaille et le diplôme d’honneur de Justes parmi les Nations seront remis à titre posthume à Yvonne, Thérèse et Jeanne Moncet, qui ont sauvé une famille de la barbarie nazie pendant la Seconde Guerre mondiale.
Les sœurs Moncet : « Justes parmi les Nations »
Le 24 juin prochain, à Decazeville, Anita Mazor, ministre de l’ambassade d’Israël, en charge des régions du sud de la France remettra, à titre posthume, la médaille et le diplôme d’honneur des Justes parmi les Nations à Yvonne, Thérèse et Jeanne Moncet. Une cérémonie organisée par la mairie de Decazeville et Simon Massbaum, délégué régional du Comité français pour Yad Vashem. Près de 150 personnes sont attendues dont les associations d’anciens combattants, de résistants, de déportés, des élus, des membres des clergés des religions du Livre, des membres des familles Montet et Weisz et une classe de l’école du Sailhenc.
Le 5 juin 2017, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem avait décerné le titre de Juste parmi les nations aux sœurs Moncet. Ce titre (la plus haute distinction civile de l’état d’Israël) a été décerné à plus de 26 500 personnes à travers le monde dont près de 4 000 en France. Yvonne Moncet était assistante sociale ; Thérèse était greffière au tribunal de paix et Jeanne gantière à domicile pour les gants de Millau. Les trois sœurs étaient célibataires et vivaient ensemble dans la maison familiale de l’actuelle avenue Laromiguière, acquise par leurs parents à la mère de la cantatrice Emma Calvé qui y avait grandi. Une quatrième sœur, Hélène, est morte à l’âge de 38 ans. Elle avait épousé Mr Ragon. C’est Dominque Ragon-Moncet, neveu, qui recevra la médaille et le diplôme d’honneur le 24 juin prochain.
Ses tantes ont sauvé la famille Weisz : Alexandre, son épouse Czarna et leurs enfants Jacqueline et Céline (lire ci-dessous). En 1947, Yvonne Moncet est élue MRP au conseil municipal de Decazeville ; nommée au bureau de bienfaisance (futur CCAS). En 1952, elle participe à l’inauguration de l’école Jean-Moulin. Réélue en 1953, elle participe à la création d’un chantier de chômage. Yvonne Moncet s’est éteinte en 1995 à Rodez. Les noms des trois sœurs Moncet seront ajoutés sur la stèle des Justes parmi les Nations de l’Aveyron à Sainte-Radegonde qui compte déjà 41 noms.
Autres cérémonies en 2018
D’autres cérémonies célébrant des Justes Aveyronnais ont lieu en 2018 : le 8 juin, une plaque a été dévoilée à l’ancien couvent de Grèzes à Sévérac-L’église, par Salomon Jassy, qui avait été caché par Simone Stolze-Coqué.
Puis, cet été, au mémorial de la Shoah de Paris, la médaille et le diplôme de Juste parmi les Nations seront remis aux descendants d’Eva Pourcel, institutrice à Villefranche-de-Rouergue, qui accueillit chez elle Victor Gottesman alors âgé de 2 ans et dont le père fut tué quelques mois plus tard.
Victor n’est jamais reparti de chez Eva. Neuf ans plus tard, tous deux quittèrent Villefranche pour Versailles. Pour « renvoyer l’ascenseur à l’Humanité », Victor Gottesman a créé en 2005 une ONG pour créer des écoles de brousse au Mali. Deux ont déjà été construites, pour 800 élèves. Trois de plus sont en projet.

20 juin

Les Ateliers de la Fontaine préparent l’été et les vacances
Ainsi, lundi, ont été réunis les animateurs qui, pendant tout l’été (du lundi 21 juin au vendredi 31 août), vont prendre en charge les différents groupes. L’objectif de cette journée, coordonnée par Rémi Groubatch, directeur adjoint des Ateliers, était d’apprendre à se connaître, dynamiser et souder l’équipe. Celle-ci n’est composée que de personnes diplômées ou en cours de formation (BPJEPS, BAFD, BAFA). Ont été préparés aussi les activités, les séjours, les stages, tant dans leur aspect pédagogique que réglementaire et sécuritaire. En soirée, a été aussi organisée une soirée « portes ouvertes » à l’attention des parents et des jeunes qui ont ainsi pu faire connaissance avec les animateurs.

20 juin

Le service sanitaire dès la rentrée 2018 : de quoi s’agit-il ?
Le gouvernement met en place le service sanitaire à partir de la rentrée 2018. Double objectif : initier à la prévention primaire les professionnels de santé de demain et réduire les inégalités sociales et territoriales de santé, notamment auprès des jeunes.

A compter de la rentrée 2018, le gouvernement mettra en place un service sanitaire, selon le décret du 12 juin.Concrètement, il s’agira d’actions de prévention sur les thèmes suivants :
  • alimentation,
  • activité physique,
  • addictions,
  • santé sexuelle.
Les étudiants du service sanitaire pourront par exemple se rendre en établissement scolaire ou en université ou au sein d’associations pour sensibiliser aux dangers de l’abus d’alcool ou à la prévention des maladies/infections sexuellement transmissibles », détaille le ministère des Solidarités et de la Santé.

Pour les étudiants en santé, le service sanitaire représentera 6 semaines de formation théorique et pratique.
Il sera intégré aux maquettes de formation et se substituera à des activités pédagogiques ou à des stages existants, sans allongement des cursus », ajoute le même ministère.

Dès septembre, 47 000 étudiants en médecine, pharmacie, odontologie, maïeutique, kinésithérapie et soins infirmiers entreront dans ce dispositif.
A partir de 2019, le dispositif concernera toutes les formations de santé, soit 50 000 étudiants par an environ.
Il sera effectué par des étudiants en santé auprès de la population, notamment les jeunes, pour réduire les inégalités sociales et territoriales de santé.

19 juin

Ballons en bastides

Pas de chance pour 
les organisateurs du 
rassemblement de montgolfières. Une fois encore, les conditions météo ne leur ont pas été favorables. Il y a deux ans.  Aucun ballon n'avait pu prendre l'air. Cette année, un seul ballon est parti vendredi soir de Graves et samedi matin de Najac, aucun samedi soir de Graves. Par centre, un bel envol a pu avoir lieu dimanche matin de Loc-Dieu. Vendredi soir, un seul ballon s'est donc élevé au-dessus de la bastide,après les opérations de gonflage et le briefing par Nicolas Rouziés et le directeur de vol.

19 juin

en bref
FÊTE DE LA MUSIQUE > Réglementation. 
Des arrêtés municipaux ont été pris pour réglementer la circulation et le stationnement des véhicules pour la fête de la musique de jeudi 21 juin (lire le programme ci-contre). Ainsi, il sera interdit de stationner sur un emplacement de la place Bernard-Lhez, le long du bâtiment abritant les services du CCAS, de 9 h 30 à 14 heures, afin de le réserver à un groupe musical qui interviendra sur le marché. Il sera aussi interdit de circuler sous les arcades Saint-Martial, de 18 h 30 à 20 h 30, pour permettre l’installation d’une chorale.
CALVAIRE > Feu de la Saint-Jean. 
Les Amis du calvaire organisent leur grande soirée de la Saint-Jean, exceptionnellement cette année, le vendredi 22 juin. Après le repas champêtre (confits-asperges), servi à partir de 20 heures, sous abri, le grand feu de la Saint-Jean sera allumé à 23 heures. Un bal avec l’orchestre de Didier Malvezin clôturera cette soirée traditionnelle. Les réservations sont prises au 05 65 81 20 84 ou au 06 86 83 91 91.

19 juin

Attention, la vitesse maximale sur les routes secondaires baisse à 80 km/h au 1er juillet
La vitesse maximale autorisée sur les routes à double sens sans séparateur central est abaissée de 90 à 80 km/h, à partir du 1er juillet 2018. Cette mesure provoque l'ire des associations d’automobilistes et de motards.

Mesure phare du gouvernement pour réduire le nombre de morts sur les routes, la vitesse maximale applicable sur les routes à double-sens et sans séparateur central, autres que les autoroutes, les voies express et les trois voies, baissera de 90 à 80 km/h, dès le 1er juillet 2018.

Elle se maintiendra toutefois à 90 km/h sur les sections comportant au moins deux voies affectées à un même sens de circulation, c’est-à-dire les routes ou portions de routes où les dépassements peuvent se faire sans pénétrer sur la file dans le sens opposé.

Pour justifier la mesure, Edouard Philippe, Premier ministre, souligne que cet abaissement de la vitesse maximale peut permettre de sauver chaque jour une nouvelle vie.
Lors de l’annonce de la mesure en janvier 2018, le chef du gouvernement a également précisé que l’intégralité du surplus de recettes issues des PV liés au nouvel abaissement de vitesses sera dédié à la création en 2019 d’un fonds destiné aux soins des accidentés.
Pour mémoire : il y a 4 ans, la vitesse maximale autorisée sur le périphérique parisien a été réduite à 70 km/h, contre 80 km/h auparavant.

Des associations en colère
Depuis l’annonce de cet abaissement de la vitesse maximale autorisée, « 40 millions d’automobilistes », première association nationale de défense de l’intérêt général des automobilistes, et la Fédération française des motards en colère, représentant des usagers de deux et trois roues motorisés, ont décidé d’unir leurs forces pour lutter contre l’abaissement à 80 km/h de la limitation de vitesse sur les routes secondaires. Ils appellent les conducteurs à manifester partout en France pour faire annuler cette réglementation.