Aménagement du cœur de village : concertation citoyenne

Rien n'est fait, tout est à faire.

Nous avons un défi à relever ensemble avec le passage de la voie douce dans notre commune et plus particulièrement sur la place de la gare. Un tracé cohérent, un aménagement répondant aux besoins et aux usages, un centre ancien devant retrouver sa légitimité. En conciliant la circulation automobile, piétonne et cycliste.


Vendredi 6 novembre dernier, la commune a innové en organisant un Facebook Live donnant la parole et permettant à chacun de contribuer aux débats :

Des nombreux citoyens de la commune (174 interactions),

Trois experts de l'urbanisme et de l'architecture urbaine*,

Les membres du conseil municipal (sur place et derrière leurs écrans).


* En présence de :

· Mrs Santos et Lagapy du SDEA,

· Madame Olivia Laurent, architecte paysagiste.


Il ressort de cette soirée un certain nombre d'idées et de questions telles que :

  • La nécessité d'un espace polyvalent, notre place étant l'une des plus grandes d'Ardèche ;
  • Laisser une large place à la mobilité douce ;
  • La nécessité d'un espace convivial avec une visibilité donnant à chacun l'envie de s'y arrêter (signalisation, aménagement, etc.) ;
  • De l'ombrage car la chaleur de l'été rend cette place partiellement inopérante. Ombrr ou végétaliser la place semble une nécessité, en tenant compte des différentes utilisations de celle-ci (parking, marché, brocante, fête foraine, concours de pétanque, jeux d'enfants, etc.) ;
  • Elaguer les arbres et fleurir le village.
  • Quel tracé pour la voie douce en définitive ?
  • Tenir compte des riverains (nuisances sonores, proximité des habitations, sens de circulation, etc.) en pensant à des haies ou de la végétalisation verticale par exemple ;
  • Réduire les vitesses de circulation ? 
  • Réhabiliter la gare et la lampisterie, patrimoine industriel extraordinaire de notre village ;
  • Trouver des alternatives éventuelles à la végétalisation (voilage, ombrage, etc.) ;
  • Développer notre attractivité commerciale et touristique ;
  • etc.



Comme vous le voyez, rien n'est fait et tout est à faire.


La concertation se poursuit :

  • A travers les réseaux sociaux et les outils de communication : Facebook, Illiwap, site internet (questionnaire ci-dessous), etc. ;
  • En envoyant ou déposant vos idées, vos croquis, vos plans par mail, par internet (en répondant aux questionnaires ci-dessous), par courrier, à l'accueil de la Mairie ;
  • Des entretiens avec les riverains, les usagers, les touristes ;
  • Des ballades urbaines pour visualiser les potentiels (dès que cela sera possible) ;
  • etc.

Et après ?

  • Une deuxième concertation sera organisée (réunion publique ou Live) ;
  • Un premier rendu et des ébauches seront réalisés en tenant compte du travail collectif et des contraintes techniques et financières ;
  • Un dépôt de demandes de financements sera réalisé pour optimiser les financements (Département, Région, Etat, Europe).


Cette concertation est l'opportunité d'œuvrer collectivement au devenir de notre village. Parce que nous souhaitons tous faire de ce cœur de village un lieu attractif, accueillant et convivial. Agissons ensemble.

La phase de concertation, phase 2 :

La phase 2 a été lancée. Il s'agit de travailler désormais sur différentes hypothèses, différents tracés tenant compte des remarques et des suggestions des habitants mais aussi des acteurs du village.

Mardi 2 mars 2021, la municipalité a accueilli et écouté des habitants ayant pris rendez-vous pour échanger et contribuer avec Olivia Laurent, architecte-paysagiste ainsi que des membres du Conseil municipal. Ces échanges ont été nombreux et fructueux et ont permis de conclure à certaines convergences de vue.
Les enjeux sont nombreux et la volonté de la municipalité est d'associer chacun à la réflexion.

Vendredi 5 mars 2021, le Conseil municipal et l'architecte se sont rendus sur le marché puis auprès de certains commerçants pour solliciter l'avis de chacun et visualiser le cœur de village. Des échanges fournis et très intéressants ont permis à Olivia Laurent de tirer un certains nombre de pistes de réflexion qu'il sera nécessaire de prendre en compte.
Pardon à tous ceux que nous n'avons pas vu, faute de temps.
Le travail se poursuit ...



Rendez vous sur Facebook pour revoir en Replay le Live du vendredi 6 novembre.

Formulaire de propositions

Questionnaire de concertation publique


N'hésitez pas à participer aux débats :

  • en contribuant via nos réseaux sociaux,
  • en déposant vos idées et vos questions ci-dessous,
  • en suivant ce projet sur les réseaux sociaux.
Contribution d'une habitante de Saint Paul le jeune
Contribution d'une habitante

Bonjour.
C'est avec enthousiasme que nous venons participer à cette concertation citoyenne, car l'aménagement de la place de la gare
constitue un lieu de mémoire. Enfant, puis adolescente j'ai eu le bonheur d'emprunter cette ligne ferroviaire, d'avoir côtoyé les chefs
de gare, notamment de par mes antécédents familiaux. Cette période évoque beaucoup pour moi, mes racines proviennent en partie
de ce village auquel la gare apportait toute son animation. Son histoire s'est fondée sur les mines de charbon et autres qui ont 
contribué à tisser un réseau économique en parallèle avec les cultures de la vigne, la châtaigne, le mûrier et l'olive.
L'an dernier, nous avions fort apprécié l'exposition organisée autour de la ligne de chemin de fer et vestiges ferroviaires. Heureux
de constater que cette initiative s'annonçait comme le point de départ du projet actuel. Faire revivre et transmettre quelques echos
du patrimoine méconnu est louable.
° Pourquoi pas  un local, dans la gare, à vocation historique (style écomusée) afin de restituer le vécu de cette ancienne gare qui
  demeure dans nos mémoires un site actif et d'attractivité.
° Ce havre de convivialité pourrait s'inscrire dans un jardin arboré procurant de l'ombrage avec mûriers chers à la région, arbustes à baies,
  fontaine et une aire d'enfants interactive se rapportant à la gare.
° Le tracé emis par un particulier sur le site de la mairie rejoint notre idée. Il nous semble judicieux de laisser en vue la voie douce depuis
  l'avenue Jean Radier afin d'attirer l'attention de visiteurs.
° Déporter les cours de tennis et basket vers le terrain de rugby, afin de libérer la place et de créer un ensemble sportif à proximité de la future
  voie douce au niveau du tunnel.
Enfin, permettez-nous de penser très fort à la poursuite de l'aménagement du tunnel sud et du prolongement de la voie douce qui s'en échappera
Par avance, nous vous adressons nos remerciements et nos encouragements pour ce projet qui s'avèrera une plus value à l'économie et une mise
en valeur du patrimoine de Saint Paul.
Madame et Monsieur K




Sous-pages (1) : synthèse