LES SPECTACLES DE MAGICA

MAGICA C'EST AUSSI DES SPECTACLES, GALAS, CONGRÉS,  ...
et une participations à
LA COLOMBE D'OR D'ANTIBES
LES SPECTACLES MAGICA SONT OUVERTS A TOUS (membres ou non de l'Association)
N'HESITEZ PAS A NOUS CONTACTER POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS OU A CONSULTER RÉGULIEREMENT NOTRE SITE
 
 

 

Mercredi 13 février
au Centre de Loisirs de Gorbella
SPECTACLE DE MAGIE
POUR LES ENFANTS

 

Vendredi 15 février 2013
GRAND GALA DE MAGIE
au Centre de Loisirs
de Gorbella

 

 


vendredi 19, samedi 20 et jeudi 25 octobre : spectacles à MAGICA !

Avant leur départ pour les Philippines, Gérald, Julien et quelques amis magiciens se donnent en spectacle à MAGICA   

  
 
 

Mercredi 15 février 2012 Spectacle MAGICA pour les enfants

Texte Julien

Spectacles au théâtre de la Tour

Mercredi 15 Février

La salle était archicomble avec des enfants assis sur les marches ou à même le sol (moquette confortable). Une très bonne ambiance.

Après présentation faite par Gérald, Jean-Louis (alias MISTER JOHN) commença avec un jeu des gobelets classique qui avec l’arrivée d’El Magnifico en jardinier tourna en une séquence … désopilante où le jardinier avec ses pots de terre essaye d’imiter le magicien.

Gérard Bertolotti (alias MAGIC GÉ) suivit avec tout un programme où plusieurs enfants devaient servir d’assistants: une corde coupée fut raccommodée, un animal sauvage (en l’occurrence un lapin fait avec un foulard) ne digère pas un morceau de biscuit restant d’un petit beurre que l’assistant eu du mal à ingurgiter.

Jean-Louis revint sur scène accompagné d’Alexis, un élève de l’école de Magie, ensemble et en harmonie présentèrent le numéro des trois cordes. Ils furent beaucoup applaudis.

Le dernier numéro fut celui de Dom le Magicien et Harry- pomdeter où un grand nombre d’effets magiques et drôles est produit (je ne les cite pas tous) dont l’apparition de poissons rouges vivants, d’un canard en bois qui trouve la carte choisie et de bouteilles changeant continuel-lement de place avec un verre bien qu’Harry essaye toujours de … … de boycotter le numéro de Dom à la grande joie des enfants.

Gérald nous a accompagné toute la soirée et en a profité pour parler de Magica et des écoles de magie et a remercié non seulement les artistes mais aussi la régie: Tonio, Eric Balez et Hilaire Chambo. Un grand remerciement aussi à Lucien Dalmasso et Christopher Giordano car sans eux Julien aurait été complètement dépassé à la caisse.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 
 

texte Julien

Gala familial du vendredi 17 février 2012
Guy Bénita alias Tanguy était notre maître de cérémonie et il nous accompagna toute la soirée avec humour et professionnalisme. Sans oublier ceux qui étaient devant la caisse et au close-up : Magic Gé et Christopher aux tickets, Roger Fassi, Daniel Cabrol et Marwin au close-up. Tout aussi professionnels que Guy.

Le premier en scène fut Gérald qui auparavant avait fait donner à tous les spectateurs 4 cartes et qui les dirigea avec bon nombre de coupes et de cartes retournées pour que la carte qu’ils avaient choisies se retrouvât être la seule face opposée aux trois autres.

Professeur Tib nous montra Quarté l’excellent tour de Gaëtan Bloom avec la participation d’un spectateur qu’il fit galoper tout autour de la salle. Quatre cartes numérotées sont choisies par le spectateur galopant et mises sur une ardoise. Lorsque le cache est enlevé les chiffres écrits auparavant sont révélés et correspondent à l’ordre des cartes.

Bernard Rantrua arriva sur scène avec sa bouteille de rhum dans un état d’ébriété avancé (?), réussit toutefois grâce à sa moulinette à retrouver la carte choisie par le spectateur et réussit à faire disparaitre son poste de radio.

Après une petite introduction de Tanguy, ce fut au tour de Julien Daniel d’entrer sur scène avec la routine d’anneaux et de corde de feu son ami Ralph Wichmann (connu sous le nom de Braco) qui lui avait donné l’autorisation de la présenter sur scène. Je ne citerai qu’un commentaire: "Ce que j’ai aimé dans ta présenta-tion c’est la sobriété". Il est vrai que passant après Bernard, on ne pouvait pas dire le contraire ;-) !

Gérald arriva ensuite sur scène pour faire un effet de mentalisme en laissant beaucoup de place à l’imagination, la prédiction étant une enveloppe imaginaire, les cartes et le guéridon également. Le seul objet tangible était un journal placé sous le guéridon (imaginaire!) branlant !

Une spectatrice choisit une carte d’un jeu (imaginaire!) dont le nom à la fin est révélé sur le journal raccommodé après avoir été déchiré au préalable.

Alan Gats après une introduction où tout le monde était plié en deux (de rire!) et un tour soi-disant raté, nous fit une super routine du sac à l’œuf. Après un faux départ de la scène il revint pour cette fois réussir le tour qui consiste à retirer d’un sac en papier trois grosses boites contenant des fleurs. … Après un petit intermède sympathique de Tanguy, arriva sur scène sur une musique effrénée Dom tout aussi effréné. Après avoir fait entrer sa fille Géraldine à coup de pied dans une caisse il procéda à enfiler deux caissons et un grand nombre d’épées dans cette même caisse. La caisse montée sur roulettes ne laisse aucune place pour se cacher en dessous ce que Dom démontra en enlevant le tissu qui recouvrait les pieds du support.

En attendant que la scène derrière soit dégagée, Tanguy nous montra le numéro de la nappe japonaise où trois cartes disparaissent tour à tour derrière une nappe.

Jean-Marc nous présenta un joli numéro avec une cane dansante illuminée puis les D’Lights, la boule flottante et le guéridon volant, le tout avec l’aide de Pam, entremêlé de changement de gilets et d’un changement de robe pour Pam. Il est évident que ces deux artistes savent se déplacer sur scène et j’ai regretté un peu qu’ils ne mettent pas cette expérience plus en valeur.

Notre clown, jongleur et magicien Gérôme fut le suivant avec un numéro de jonglage comique utilisant différents objets comme boules, massues, chapeau et diabolo et le dernier en scène fut Louis Monico alias Sidi Boussaid avec un programme hilarant avec … bols et tomates et sa guillotine et comme assistante encore une fois Géraldine qui se prêta avec beaucoup de bonne humeur au jeu de Sidi Boussaid

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

GALA DES DAMES DE LENVAL 2011

 Vendredi 18 Novembre 2011 à partir de 19h30
MAGICA participe à l'animation du XVI° Gala des Dames de Lenval
Au palais ACROPOLIS - Salle des Muses

Plus de 40 entreprises et une centaine de particuliers, amis fidèles et bienfaiteurs de la Fondation Lenval se réunissent chaque année pour une soirée festive. Un gala soigneusement préparé, qui permet de récolter les fonds nécessaires pour soigner au mieux les enfants et améliorer les conditions d’accueil et de vie des enfants hospitalisés.

PROJETS 2011

Un « soluscope » pour le service ORL. Il s’agit d’une sorte de machine à laver et aseptiser le matériel d’exploration de la sphère ORL rapidement, sans passer par la stérilisation lourde et beaucoup plus longue des salles d’opération. Le temps gagné permet une utilisation beaucoup plus fréquente et des examens exécutés dans les délais les plus brefs. (Budget : 22 126 €)

Un respirateur de transport pour les urgences et la néo-natalité. Il s’agit d’un respirateur léger permettant de transporter les enfants et les nourrissons rapidement et dans les meilleures conditions de sécurité. (Budget 13 515 €)

Un « naso-fibroscope » de petite taille pour rendre cet examen nécessaire le plus supportable pour l’enfant. (Budget 7 000 €)

Nombreux ateliers thérapeutiques : musicothérapie, escalade en salle, équithérapie, fresques, maintenance du réseau Wi-Fi et des ordinateurs, atelier sensoriel… (Le tout pour un budget de presque 10 000 €).

L’installation de la cuisine permettant à l’atelier goût et saveur de fonctionner dans le service psychiatrique du professeur Askenazy pour les adolescents est en cours… (Budget 5 000 € )


Samedi 24 septembre 2011 :
participation de MAGICA
au rendez vous des associations
au Palais des Expositions

JOURNEE DES ASSOCIATIONS

 Il y avait foule, ce samedi 24 septembre, au Palais des Expositions pour la traditionnelle "Journée des Associations".
Nombreuses et très variées, les diverses associations niçoises affichaient leurs différences et leurs attraits. Et sur ce dernier point le stand de MAGICAn'était pas en reste: surprendre et faire rêver parents en enfants est toujours un atout qui nous permet d'accrocher le promeneur et d'attirer son attention avec bienveillance.
Les matinaux (Jean-Louis,Daniel,Roger,Magic Géet le Professeur TIB) étaient à pied d’œuvre dès l'ouverture. A l'arrivée de monsieur le Maire, Christian ESTROSI et ses collaborateurs, sous les feux des projecteurs et les flashes des journalistes, le Professeur TIB, en professionnel aguerri, exécuta un "matrix aux timbres postes"magistral et sans bavure, qui laissa pantois d'admiration l'élu et ses accompagnateurs ...
Avec l'arrivée de Billyl’intérêt est monté d'un cran, surtout auprès de plus jeunes, toujours stupéfaits de voir un « gamin » de leur âge réaliser de telles prouesses. Plus tard des élèves de notre école (Yaniv et Marwin) ont rejoint le stand et se sont défoulés devant un public conquis.
Enfin, lorsque la télévision est arrivée, Julien(queue de pie et nœud papillon) a, bien naturellement, monopolisé l'attention du caméraman et de la journaliste (charmante au demeurant).Mention spéciale à Julienet Williamsqui, sur scène et devant un public nombreux, ont débuté l'après-midi par une démonstration remarquée de leur maîtrise de l'art magique !
 
 
 Samedi 18 juin 2011 :  "improbables" ... le retour

(photos Gérard BERTOLOTI et Wolf JESKE) 

18 juin 2011 : LES IMPROBABLES


 
 
 
 

TANGUY

Samedi 8 avril 2011 : succès pour les "improbables" 
 
 

le commentaire de Julien

Spectacle "Déclaration d’humour" à Magica le 9 Avril

Comme je l’avais annoncé dans la lettre n°6, le trio Tanguy Alan Gats et Bernard Rantrua firent leur spectacle à Magica dans la salle pleine à craquer. L’ambiance était super et il y avait des enfants.
Les trois compères se sont relayés pour notre distraction mais j’ai un peu regretté qu’Alan ne fasse qu’un passage.
Tanguy commença avec une routine de balles mousse avec bol puis avec Iphone avec l’aide d’un spectateur.
Bernard suivit en tant que Francesco un italien naïf qui prenait un club échangiste pour un restaurant. Guy revint sur scène pour couper la cravate d’un spectateur pour ensuite la reconstituer.
Alan Gats arriva en violoniste pour ensuite sortir des kilomètres de cordes de ses habits ainsi que son slip puis nous fit un tour de cartes, s’attarda sur des pompons qui défiaient la logique et finit avec sa routine du sac à l’oeuf.
Tanguy nous prouva que les magiciens sont des alchimistes en transforma successivement un papier en un billet de €20,00 et ensuite en €50,00. Bernard en rappeur non seulement dansa mais nous informa sur sa philosophie et son art de vivre. Tanguy put nous convaincre de ses qualités mentales en lisant dans la pensée d’une spectatrice le mot choisi dans un dictionnaire.
Bernard cette fois en magicien Balkan très enivré, choisit comme assistant un spectateur chauve qu’il affubla d’une longue perruque blonde et nous fit la routine de la carte transmise au moyen de la moulinette. Il fit venir une assistante à qui il mit deux foulards attachés autour du cou et lorsqu’il tira sur les foulards le soutien-gorge de cette personne se trouva entre les deux foulards. Elle eu droit ensuite à la chaise électrique.
Tanguy nous fit sa routine de corde et pour terminer cette joyeuse soirée
Bernard continua l’histoire de Francesco qui se retrouva non plus chez les échan-gistes mais dans un "club gay".
Ma seule critique est sur les sketches de Bernard qui étaient à mon avis un peu "limites" car il y avait beaucoup d’enfants. Ça passait cependant car il est très sympathique et fait ses sketches avec beaucoup d’humour.
En tout cas la réaction du public (pas tous) fut très positive et nous avons passé une excellente soirée
.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

BERNARD RENTRUA

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

ALAN GATS