Enveloppe brodée

Vous en avez marre des enveloppes en papier qui sont toujours les mêmes ? Vous chercher comment épater votre destinataire avant même qu'il lise votre courrier ? Alors un bon remède : envoyez-lui une belle enveloppe brodée ! Et, tant qu'à faire, faites-la vous-même en digne brodeur(se). Besoin d'aide ? Bon, c'est bien parce que c'est vous. Suivez-moi pas à pas pour exécuter ce charmant ouvrage... 



Matériel nécessaire :
— toile à broder ;
— viseline ;
— fils ;
— aiguille ;
— ciseaux ;
— règle ;
— fer à repasser ;
— machine à coudre ;
— découpe-fil.

Je découpe un rectangle de toile de 30 cm (longueur) × 19,5 cm (largeur).

Je faufile à 1,5 cm du bord de la largeur au point arrière, puis à 5 cm et à 18,5 cm de ce même bord. Ces fils seront retirés à la fin de l'exécution de l'ouvrage.

De ce fait, j'ai 3 zones principales comme indiqué ci-contre : le rabat, le devant et le dos de l'enveloppe.

Je brode les motifs désirés et les indications (noms et adresses) sur ces 3 zones.

Attention :
— les textes sur le rabat et le dos sont inversés comparés à celui du devant !
— je dois laisser sur le devant la place nécessaire pour l'affranchissement.

Je mesure la viseline et y trace et découpe deux rectangles, chacun de 18 cm × 11,5 cm.

Je colle le premier rectangle de viseline sur l'envers de la toile qui correspond au devant de l'enveloppe, puis le second rectangle de viseline sur l'envers du dos.

Attention : je colle les rectangles de manière centrée. Ils ne doivent pas toucher les bords, sinon cela risquerait de casser l'aiguille de la machine à coudre (cf. étape suivante).

À l'aide de la machine à coudre, je couds le dos sur le devant, endroit sur endroit.

Bien sûr, je ne couds pas le bord haut du dos... histoire de pouvoir y glisser mon précieux courrier !

Je couds également le pli sur le rabat.

Je retourne l'ouvrage délicatement de sorte que les endroits soient à l'extérieur.

Je retire le faufilage en point arrière à l'aide du découpe-fil.

Et voici mon enveloppe terminée !

Quoique...

Ben oui, je ne dois pas oublier qu'il faut assurer la fermeture de l'enveloppe !

Pour cela, je colle deux lés autocollants de bandes velcro sur le haut du dos et sur le pli du rabat.

Pour faire plus joli, j'ajoute au dos un bouton et un ruban de satin pour faire un semblant de fermeture.
Cette fois, ça y est ! Mon enveloppe est bel et bien finie ! Je vais pouvoir épater mon destinataire et, par là même, la postière et le facteur !! LOL. En plus, je suis sûr que cette enveloppe ne finira pas, elle, au fond de la poubelle !

Dernière remarque : pour protéger l'enveloppe lors de la distribution, je vous conseille, après l'avoir affranchie au bureau de poste, de la glisser dans un sachet de congélation.


Si vous avez des questions ou des commentaires (ou des compliments !) à faire, n'hésitez pas à m'écrire par courriel à l'adresse : ludovicbrisoulier.fr




Comments