Nouvelles et conseils

Cette page propose les Nouvelles de la FPMT, les derniers conseils et messages de Lama Zopa Rinpoché, ainsi que les actualités du Service de traduction.

Archives de conseils offrent des enseignements (classés par thème):

Nouvelles du Bureau international de la FPMT ~ Mai 2015

publié le 23 juin 2015 10:10 par Service de traduction de la FPMT

Les dernières Nouvelles sont traduites ! /

La compassion, une nécessité absolue

publié le 25 mai 2015 00:17 par Service de traduction de la FPMT   [ mis à jour : 25 mai 2015 00:27 ]


Lama Zopa Rinpoché a composé 10 citations inspirantes sur la compassion avec le souhait qu’elles soient magnifiquement mise en forme afin qu’on puisse les imprimer, les encadrer et les afficher. 
 
Ces citations sont destinées à alimenter nos réflexions et prières quotidiennes, à servir de motivation et de base à nos méditations, pour servir de rappel à ce qui constitue la nécessité absolue de notre vie.
 
Téléchargez le PDF ou procurez-vous à la boutique de votre centre une carte déjà imprimée et plastifiée. 

Nouvelles du Bureau International de la FPMT ~ Avril 2015

publié le 18 mai 2015 22:25 par Service de traduction de la FPMT   [ mis à jour : 18 mai 2015 22:27 ]

Consultez les Nouvelles du Bureau international de la FPMT d'avril 2015, traduites en français par notre équipe !

Les bienfaits de chanter "Om mani padmé houm"

publié le 12 mai 2015 21:52 par Service de traduction de la FPMT   [ mis à jour : 12 mai 2015 21:56 ]

Par Lama Zopa Rinpoché

« Les bienfaits de la récitation du mantra du Bouddha de la Compassion sont infinis, comme le ciel infini », Lama Zopa Rinpoché, juillet 2000.

 « Même si vous n’avez pas une grande compréhension intellectuelle du Dharma, même si la seule chose que vous connaissez est OM MANI PADMÉ HOUM, la vie la plus heureuse reste celle vécue avec une attitude délivrée des huit préoccupations mondaines. Si vous vivez votre vie avec l'attitude pure libérée de l'attachement imprégnant cette vie et que vous la passez simplement à réciter OM MANI PADMÉ HOUM, ce mantra à six syllabes qui est l'essence de tout le Dharma, voilà le Dharma le plus pur.

Il paraît très simple, très facile à réciter. Mais si vous en considérez les bienfaits, il n'est pas simple du tout. J'aimerais n’évoquer ici que l'essence de ses bienfaits infinis.

Réciter le mantra du Bouddha de la Compassion une seule fois purifie complètement les 4 chutes d'avoir brisé les 4 vœux racines de libération individuelle et les cinq karmas négatifs ininterrompus.

Il est également mentionné dans les tantras que par cette récitation, vous obtenez les 4 qualités d'être né dans la terre pure du Bouddha Amitabha et les autres terres pures : au moment de la mort vous voyez des lumières et Bouddha apparaître dans le ciel, les dévas vous font des offrandes et vous ne renaîtrez jamais dans le royaume des animaux, des esprits avides ou des enfers. Vous renaîtrez dans la terre pure de Bouddha ou comme être transmigrant heureux.

Quand quelqu'un qui récite quotidiennement 10 malas va nager, que ce soit dans une rivière, un océan ou toute autre étendue d'eau, l'eau qui touche le corps de cette personne est bénie.

Il est que dit que durant sept générations les descendants de cette personne ne renaîtront pas dans les états d’existence inférieurs. La raison en est que, par le pouvoir du mantra, le corps de la personne qui récite le mantra et se visualise sous l’aspect du saint corps de Tchènrézi est béni. En conséquence, le corps devient si puissant, si béni, que cela influence la conscience jusqu'à sept générations et a cet effet que si une personne meurt avec une pensée non vertueuse, elle ne renaîtra pas dans un état d’existence inférieur.

Donc, si une personne qui récite quotidiennement 10 malas de OM MANI PADMÉ HOUM entre dans une rivière ou un océan, l'eau qui touche le corps de cette personne est bénie et cette eau bénite purifie ensuite les milliards et milliards d'êtres présents dans l'eau. C'est donc incroyablement bénéfique. Cette personne sauve les animaux de cette eau des plus incroyables souffrances des renaissances inférieurs.

Quand une telle personne marche le long d'une route et que l'air qui entre en contact avec son corps touche ensuite des insectes, cela purifie leur karma négatif et devient la cause de leur bonne renaissance. De même, quand une telle personne fait un massage ou entre en contact de quelque manière que ce soit avec le corps des autres, le karma négatif de ces personnes se retrouve également purifié.

Regarder une telle personne devient important. Être vu ou touché devient un moyen de libérer les autres êtres. Cela signifie que même le souffle de la personne qui entre en contact avec le corps des autres êtres purifie leurs karmas négatifs. Quiconque boit de l'eau où une telle personne a nagé se retrouve purifié… »

Vous pouvez lire l'enseignement complet de Lama Zopa Rinpoché sur "Les bienfaits de chanter OM MANI PADMÉ HOUM" [en anglais] sur la page Mantras, parmi les ressources du Service Éducation de la FPMT.

Colophon : Extrait tiré de l'invitation de Lama Zopa Rinpoché à se joindre à la retraite de Mani organisée par le Chenrezig Institute, écrite par Rinpoché lors d'un séjour au Deer Park Buddhist Center à Madison, aux États-Unis, en juillet 2000. Traduction française : Service de traduction francophone de la FPMT, mai 2015.

Photo : Lama Zopa face à la statue de Tchènrézi à mille bras, statue principale de la nouvelle gompa de la nonnerie de Kopan. Népal, le 30 avril 2015. Photo du Vén. Losang Shérab.

Téléchargez cette traduction en PDF en bas de cette page. 

Nouvelles après le séisme au Népal (12 mai 2015)

publié le 5 mai 2015 22:50 par Service de traduction de la FPMT   [ mis à jour : 12 mai 2015 21:48 ]

17ème jour (12 mai 2015), nouvelles :


Un nouveau tremblement de terre aux alentours de 12h55 s’est produit aujourd’hui, 7,1 sur l’échelle de Richter, causant la mort d'au moins 36 personnes (le décompte n'est pas terminé). 1129 personnes sont blessées. Beaucoup de maisons se sont écroulées et beaucoup de nouveaux dégâts se sont produits.


Les moines de Kopan sont immédiatement allés aider dans une maison de Kopan de trois étages qui s’écroulait dans la 13ème circonscription.

Les gens sont retournés dans les endroits ouverts tandis qu’il y a eu 8 répliques avec quelques heures d’intervalles.


La Vén. Joan Nicell, une nonne canadienne vivant actuellement au monastère de Kopan a partagé un rapport des évènements ayant affecté le monastère et la nonnerie de Kopan après le séisme du 25 avril au Népal. 

Télécharger le rapport au format PDF en bas de cette page.

Rapport annuel FPMT 2014

publié le 4 mai 2015 22:52 par Service de traduction de la FPMT

Le Rapport annuel 2014 de la FPMT "Préserver, développer et diffuser la tradition du Mahayana" est traduit. 

Lama Zopa Rinpoché et tout le monde à Kopan va bien après le séisme

publié le 26 avr. 2015 00:27 par Service de traduction de la FPMT

Lama Zopa Rinpoché, Tènzin Osèl Hita et tout le monde au Monastère de Kopan ainsi qu’à la nonnerie se porte bien après le violent séisme qui a frappé le Népal samedi 25 avril. Kopan a subi quelques dommages mineurs, mais rien de très grave. La soeur de Rinpoché (Ani Ngawang Samtèn) ainsi que les autres personnes de Lawudo se portent elles aussi bien. Lawudo a aussi subi quelques dommages mineurs. 

Merci de garder tous ceux touchés par le séisme dans vos prières. 


Lama Zopa Rinpoché a donné des conseils relatifs aux pratiques à faire après un séisme. Et comme toujours, la pratique du bouddha de la Médecine est recommandée (Livre de prières de la FPMT, vol. 2 ou livret individuel). 


Colophon : Publié dans les FPMT News du 25 avril 2015. Traduit en français le 26 avril 2015 par le Service de traduction francophone de la FPMT. Photo : Lama Zopa Rinpoché au Root Institute, février 2015. Photo du Vén.Thubtèn Kunsang.

Comme une mère voit son enfant

publié le 22 avr. 2015 22:07 par Service de traduction de la FPMT   [ mis à jour : 22 avr. 2015 22:09 ]

Comme une mère voit son enfant, 

par Lama Zopa Rinpoché

« Comme une mère voit son enfant si tendrement aimé, si dans notre esprit il y a l’amour bienveillant, la compassion et la bodhicitta qui s’adressent à tous les êtres, alors, qu’ils nous aident ou qu’ils nous nuisent, quoi qu’ils fassent, en eux tous nous voyons de la beauté, nous avons pour eux exactement le même regard qu’une mère a pour son enfant si tendrement aimé. Mais si notre esprit est dépourvu de cet amour bienveillant, de cette compassion, de la bodhicitta, si nous n’avons pas le bon cœur, alors nous pouvons avoir toute la richesse, l’éducation ou la réputation, nous pouvons avoir tout, nous rencontrerons problème sur problème et il n’y aura pas de paix pour nous dans notre vie.

 

Ainsi, même si nous sommes sans le sou, même si nous sommes dans la rue et devons mendier chacun de nos repas, si notre cœur est rempli de compassion et d’amour bienveillant pour les autres, nous ressentons une joie incroyable, un bonheur et une paix indescriptibles. Même si nous sommes totalement inconnus, sans richesse ni éducation, nous voyons tous et chacun comme s’il était un ami, c’est quelque chose que nous ressentons dans notre cœur. Nous ne pensons qu’à aider, jamais à nuire, et ainsi notre vie est pleine de joie, haque minute de notre vie devient chargée de sens et bénéfique. »

 

Colophon :

Extrait d’un enseignement intitulé  Le bon cœur de Lama Zopa Rinpoché au 20e cours de Kopan.

Pour la version française, Service de traduction francophone de la FPMT, Vén. Tenzin Ngeunga, 16 mars 2015.

Téléchargez le fichier PDF en bas de cette page.

La pleine conscience du karma

publié le 15 avr. 2015 22:04 par Service de traduction de la FPMT   [ mis à jour : 15 avr. 2015 22:09 ]



Pratiquez la pleine conscience du karma quand vous vous promenez dehors, par Lama Zopa Rinpoché



Quand vous vous promenez dehors et voyez une belle fleur qui vous plaît, cela est votre vision karmique. Cette vision vient de votre propre esprit, de pensées vertueuses. Tout ce qui vous est désagréable, tout ce qui vous dérange est le résultat de pensées négatives du passé, du karma négatif. Chaque fois que vous faites l’expérience d’objets sensoriels : bonnes odeurs, mauvaises odeurs… Quand vous mangez, quand vous regardez les paysages autour de vous, pratiquez la pleine conscience. Quand vous voyez des gens ou des animaux… Quand vous voyez telle personne, cela vous rend heureux, une autre vous rend malheureux. Si une personne vous aide, pensez : « c’est le résultat de mon bon karma, d’avoir eu l’attitude juste. » Si quelqu’un vous rend malheureux, pensez : « c’est le résultat de mon karma négatif, d’avoir eu des pensées négatives. » C’est tellement évident, tellement clair, que tout dépend de votre esprit, ce que vous aimez ou ce que vous n’aimez pas, le fait que quelque chose vous paraisse beau ou laid. Quand certains regardent une personne particulière, il la trouve tellement jolie, tellement belle et bonne, etc. ; et parallèlement à cela, quand d’autres regardent la même personne, ils la trouvent complètement laide, ne valant vraiment pas la peine d’en faire une histoire ! Ils voient la même personne de façons différentes.


Supposons que vous êtes en prison et qu’un inconnu vous aide à vous libérer. Plus tard, vous rencontrez cette personne mais vous ne voyez pas en elle quelqu’un de particulièrement bon, vous n’avez aucun sentiment chaleureux. Mais quand on vous dit que cette personne est celle qui vous a aidé quand vous aviez des problèmes, brusquement vous la voyez sous un jour tout différent. Vous voyez en elle une beauté chaleureuse, de la bonté. Dans votre esprit, cette personne devient plus proche. De la même façon, quand une personne vous dérange, elle vous semble laide, très mauvaise, négative, noire. Mais si vous pensez à la bonté dont elle fait preuve en détruisant votre attitude égoïste, vos pensées négatives, votre vision change. Il devient plus proche et vous sentez dans votre cœur de la chaleur et de la douceur. Maintenant, vous pouvez voir que cela dépend de votre esprit. Vous changez votre manière de penser et vous voyez les choses autrement. Avec telle manière de penser, vous voyez les choses de telle manière, et avec telle autre, vous les voyez autrement. Il y a des gens qui conçoivent tel ou tel endroit comme très beau et l’apprécie, tandis que certains autres le conçoivent comme très laid et sans intérêt.


Ainsi, pratiquez la pleine conscience du karma quand vous vous promenez dehors. Quand le plaisir se transforme en souffrance, pensez que c’est le résultat d’attitudes erronées, de karma négatif. Vous pouvez aussi méditer sur toutes vos vies passées. Parfois, vous avez eu une bonne vie, parfois une vie horrible, terrifiante, suffocante, vous vouliez mettre fin à vos jours. Pensez alors : « Tout cela est arrivé du fait d’une attitude erronée de mon propre esprit. »


Cette prise de conscience, nous devrions la mettre à profit pour quelque chose, pour faire progresser l’esprit. Nous devrions l’utiliser pour créer plus de bonheur, pour faire décroître la souffrance, pour diminuer la confusion. Aussi, prenez fréquemment la décision : « Ceci est le résultat d’attitudes justes. C’est pourquoi, ce que je dois faire à partir de maintenant, c’est renoncer à l’esprit non-vertueux le plus possible et pratiquer l’attitude correcte, le bon cœur, autant que possible. »


Colophon :

Extrait des transcrits de la 3e causerie de Lama Zopa Rinpoché au 16e cours de Kopan, 1983, rendu disponible en anglais par Lama Yeshe Wisdom Archive. Edité par Mandala pour inclusion sur fpmt.org le 15 avril 2015.

Traduction française : Vén. Tenzin Ngeunga pour le Service de traduction de la FPMT, le 15 avril 2015.

Photo : Lama Zopa Rinpoché, Root Institute, Bodhgaya, Inde, mars 2015. Photo du Vén. Thubtèn Kunsang.


Téléchargez le fichier PDF en bas de cette page.

Nouvelles de la FPMT ~ Mars 2015

publié le 12 avr. 2015 22:42 par Service de traduction de la FPMT

Les dernière Nouvelles du Bureau International de la FPMT sont traduites en français

1-10 of 118