Nouvelles

 
 
 

Résumé Semaine 4 - Saison 4 - 24 mai 2014

Une première journée avec un climat intéressant en cette 4e saison pour les pères indignes après plusieurs sorties merdiques, enfin. On utilisait une nouvelle formule suggestion du Baron alors que les deux foursomes jouaient en équipe et s'affrontaient. La première équipe formée par Bruno Carmoni, Rona, MatLachLong et Phil the Noize remporta facilement le no contest par 6 coups d'avance face à Phil Clutch, le Baron, le Prez et le toujours plus non-membre. Ce dernier remplaçait le leader incontesté de la LPI suite à un début de saison canon, le Shark, lui qui était sur les bancs d'école en ce beau samedi pour passer son dernier examen afin d'enfin terminer son secondaire 5. Mal lui en pris car S. Beaudoin y alla d'une deuxième béquille en autant de sorties avec un 74 net. Tout de même respectable car ce fut un record de plus basse béquille de l'histoire de la ligue, mais une béquille quand même. Le Prez y alla de plusieurs coups de canon sur la drive et y alla d'un très bon 73 brut mais ce ne fut pas suffisant pour son équipe. Le Baron y alla lui aussi de plusieurs longs putts, mais ce ne fut pas suffisant non plus. Ce fut au moins suffisant pour remporter le total net avec un beau 79 brut. Possiblement que le quad au 14 de Phil UnClutch suivi d'un quintuple au 16 acheva les espoirs de son équipe. Au moins c'était pas au Comact Challenge lui qui croit qu'il a toujours une chance déjà à +3! Pour l'équipe victorieuse, soulignons le coup du jour de E. Lessard avec un chip-in birdie au 12e pour couronner un beau 38 sur le back, bon pour le meilleur 2e neuf net. Le 1er neuf étant une triple égalité entre P. Clout, P. Grenier et L. Lessard, pas très payant. C'était également dans cette équipe le retour tant attendu de Mat Lach de retour après une opération au haut du corps, ce n'est qu'une question de temps avant qu'il n'explose ayant dorénavant un coach de vie personnel en la personne de Bruno Veilleux.

Aux classements, le tout s'est un peu resserré avec l'absence du Shark qui reste en tête du classement individuel avec 20 points d'avance sur son plus proche poursuivant le Prez. Notons que seulement 8 points séparent la 3e de la 6e place, beaucoup de changements à venir. Au classement par équipe, le Shark et Bruno Carmoni se partagent la tête et au niveau des bourses encore le Shark est intouchable et P. Grenier tente tant bien que mal de se sortir du négatif mais toujours à -4,50$. Au Comact notons une égalité à trois en tête avec BG-PG-BV.

Au 19e toute une histoire de sacoche impliquant le Prez. Un peu semblable à la saga Ryan O'byrne, on ne sait toujours pas quand le Prez sera de nouveau disponible pour revenir dans la LPI, son statut étant indéfiniment suspendu. On a également appris que le Baron se demandait ben dans quelle esti de patente à gosse il s'était embarqué pour aller faire des simagrées pour la caméra pour souligner à tous à quel point il fait bon vivre à St-Georges en ce beau dimanche après-midi 25 degrés.

La LPI, une ligue on the clock

P. Grenier

Rédacteur en chef



Résumé Semaine 16 – Saison 3 – 31 août 2013

C’est dans le tumulte que s’amorça ce samedi de la LPI. Le BRUUU toujours leader pour une 14e semaine consécutive devant s’absenter, il était remplacé par nul autre que Nic Poirier, l’homme au plus haut taux de béquilles de la ligue. Ce qui laissait entrouvrir possiblement la porte à ses poursuivants. Un de ceux-là, Phil Grenier, avait la ferme intention de faire l’acquisition du polo rose. Alors qu’il venait de se faire appeler en préparation, son coéquipier Clutch Cloutier lui rappela qu’il s’agissait d’une journée polo de ligue, lui qui avait oublié. Pour tenter d’éviter la pénalité de 5 points pour manquement au règlement, Phil Grenier sauta dans son char et respectant que très peu de règles de conduite, fit un aller-retour éclair pour sauver la face. Cependant, tellement sur les nerfs, il se trompa même de polo sans s’en rendre compte et dut donc faire face à l’inévitable pénalité.

C’est donc avec un léger retard suite à toute cette histoire que les premiers duos s’élancèrent. Louis Lessard et le Shark ne firent qu’une bouchée par 30 points de leurs opposants Le P et Rona. Rona qui avoue avoir tout donné à la Tempête pour réaliser son trou d’un coup, continue d’éprouver des difficultés dans la ligue avec entre autres un triple au 1 et un quad au 5, on ne le reconnait plus. Un que l’on a reconnu, c’était son partenaire de jeu Le P, qui malgré deux beaux birdies, y alla de quelques quads (dont un beau au Comact) pour un effort total de 99 coups, il se mérita une nouvelle fois la béquille. C’est plutôt le Shark qui vola la vedette dans ce foursome avec un impressionnant  34 sur le back nine bon pour 73 avec 3 birdies en 4 trous du 13 au 16, dont un chip-in au 13, rien de moins. Les boom-boom résonnaient sur le terrain.

La lutte fut plus chaude dans l’autre groupe alors que Mat Côté qui remplacait le Prez et JackJack qui remplaçait MatLach unissaient leurs efforts contre les deux Phil. Jack y alla d’une performance honnête avec un 87, mais des bleus, une nouveauté pour lui. Mat Côté allait bien jusqu’à un wedge shinké au 16, il réussit tout de même le par, mais resta marqué psychologiquement, aussi bien que leurs opposants l’emportèrent par 5 points. Malgré les deux quad de One Hand, Phil Grenier tenu le fort avec un 79 malgré 5 triputts. La Bud Light au 11 pour birdie au 12 et la 2e Bud Light au 15 pour birdie au 16 fut la clé.

Aux classements, grâce à cette performance, Phil Grenier surpassa Bruno Veilleux en tête… jusqu’à temps qu’on lui retranche le 5 points de pénalité qui le fit chuter à 2 points derrière le Bru qui résistera finalement in extremis. Il se consola au moins avec 16 beaux $CAN pour le meilleur 1er neuf net et total net. Bergy avec une belle récolte également de 14$ (2e neuf net et 3 skins) s’approche de Grondin à 5$ de la tête du classement des boursiers. Et que dire du classement par équipe avec une triple égalité au 2e rang entre Louis, Éric et Bruno, un seul point derrière le Prez. Et c’est chaud également au Comact Challenge où Phil Grenier s’empare seul de la tête un coup devant le Baron et 2 devant le Prez. Dans le segment Centre Dentaire de Beauce, c’est le Prez qui domine avec 9 points d’avance sur… MatLach…(!) qui n’a pas encore effectué de départ lors de ce segment. Quelle fin de saison nous attend alors que les playoffs se mettent en branle la semaine prochaine, rien n’est joué!

Au 19e trou, on discuta du rythme de jeu lent de la LPI, et on décida de mettre un peu de pression pour palier à cet écart de conduite avant que la ligue ne développe une mauvaise réputation.

Et ne passons pas non plus sous silence la solide performance hors ligue du Baron qui inscrivit un solide 77-80 lors du championnat du club ce qui lui valu le titre dans la classe A.

La LPI, une ligue où tout se jouera dans les playoffs, soyez-y.

P. Grenier

Rédacteur en chef



Résumé Semaine 8 - Saison 3 - 23 juin 2013 - Sugarloaf

Première sortie américaine officielle pour la LPI, destination : Sugarloaf Maine. Le tout débuta bizarrement, alors que le Prez attendait les membres chez Pierre Poulin alors que le rassemblement devait se faire chez Rona. Le Prez cognant généreusement dans la vitre du domicile à 7h un beau dimanche matin, s'arrêta quand les occupants lui dirent qu'ils avaient appellé la police pour faire coffrer tous ces aggressifs chandails rouges qui trainaient sur leur terrain avec des bâtons de golf à la main imitant des matraques tentant d'effrayer leurs enfants. Les PI se sauvèrent donc chez Rona pour éviter la tache à leur dossier criminel question de passer la douane. Max Giguère remplacant de Mat Lach ne trouvait plus son passeport mais fini que par arriver les yeux encore un peu collés. On mit donc le cap sur Eustis, une ville riche en magasin de "good stuff". Une fois sur place, le Prez pas encore tout a fait démêlé guida ensuite les carts des participants à l'ancien remonte pente de Sugarloaf, lui qui croyait qu'il s'agissait du chalet.

Dans le premier match d'une game à 7 points, le Baron et le Prez l'emportèrent plutôt facilement sur le Shark et Giguère. Ce dernier avait pourtant un départ prometteur mais deux shinks au 7e trou mirent son match en déroute et c'en était fait, il termina avec un X au 18e et une béquille. Parlant de départ, celui du Baron ne fut pas tout à fait canon alors que celui-ci dut reloadé 3 fois sur le tee du premier trou. Il était sans aucun doute sonné mais honorablement, il ne prit pas de mulligan, bienvenue à Sugarloaf. Parlant de reload, que dire du Prez au signature hole no.10 qui dut reloader quatre fois sous les yeux attentifs des 7 autres joueurs, tout un spectacle. Une fois dans l'allée il faillit se faire décapiter par la drive de Phil Grenier qui ne reconnait plus sa force (ou son manque de) avec ses drives.

Dans le second match, Bruno Yes et P. Grenier se frottaient à Rick Lessard et Therrian qui faisait son entrée cette année dans la LPI en remplacement de Phil Cloutier. Quel bon choix de terrain pour débuter sa saison. Therrian Distance se rendit tranquillement compte que son driver mal dompté lui coûterait très cher et il décida sagement de le remiser pour replacer sa game mais le mal était fait. Le duo Grenier-Veilleux ayant concédé 10 pins à leurs adversaires, donnèrent un 10 pins de pitié supplémentaire au 2e neuf, et c'est alors que ceux-ci décidèrent de se réveiller avec entre autre un des deux seuls birdies de la ronde (bons pour 8$) par Rona au 12e (l'autre appartenant à S. Grondin). Carmoni et son partner se reprirent en main juste à temps, prenant la presse de la pitié au 18 pour coiffer leurs opposants par 5 points au fil d'arrivée.

Seulement deux joueurs réussirent à jouer sous la barre des 90, le Shark avec 88 et P. Grenier avec le meilleur brut de la sortie avec un 87. Cela lui permis de s'enrichir de 24$ avec un bon coup de gratte pour les 3 nets. Sans nommer les autres, on peut tout de même aligner les scores : 91-91-94-98-105-112. On peut donc facilement dire que la LPI s'est fait littérallement ramasser par Sugarloaf et ses allées étroites, mais que ce fut un challenge fort intéressant que les membres se sont promis de répéter l'an prochain. On ne dénombra pas moins de 6 trous de 10 coups (dont plusieurs sur des par 4) et 4 trous de 9 coups. La Carabasset River coupa la souffle de certains, mais les jambes des autres. C'est sur cette note que débuta pour les 5 prochaines semaines, la Race to Rona, qui verra le vainqueur s'enrichir de 100$.

Aux classements, le vainqueur de la Race to Sugarloaf et détenteur du maillot rose, Bruno Carmoni continue de dominer au classement individuel et possède une confortable avance de 21 points sur ses deux plus proches poursuivants, Louis Lessard et Phil Grenier (qui passe du 5e au 2e rang grâce à sa solide performance). Bruno est également loin devant au classement par équipe avec 3 points d'avance. La triple couronne n'est cependant pas chose facile alors qu'encore le duo P.Grenier - Louis Lessard sont à égalité, mais cette fois en tête, au classement des boursiers. Le Baron peut cependant dormir tranquille au Comact Challenge alors qu'il accentua son avance à 4 coups avec un solide mickey mouse putt au 9e pour le par.

Après quelques pichets de Shipyard Summer Ale au 19e, c'était le retour à la maison, Éric Lessard frappa un oiseau pour son 2e bird du jour et on fit un arrêt au chic Eau Berge de Mégantic prendre quelques pots massons.

La LPI, une ligue qui reload.

P.Grenier

Rédacteur en chef

 

 

Résumé Semaine 8 - Saison 3 – 15 juin 2013

Dernier droit de la Race To Sugarloaf en ce beau samedi matin sous le soleil. Malheureusement pour le P, une commotion la veille du match l’empêcha de remplacer Éric Lessard comme prévu et par manque de remplaçant, cette semaine d’activité se disputa à 7. C’était pourtant une semaine prévue pour une LPI à 12 joueurs……

Dans le premier match,  le « non-membre » qui remplaçait le Prez jumelé à Mathieu « Nationwide » Côté qui lui remplaçait Mathieu « Distance RBZ » Lachance remportèrent leur match sans trop de difficultés face à Philippe & Philippe en formule Honey Putt. Il semblerait que ce soit maintenant Matt Côté qui porterait le titre de « clutch player » avec quelques clutch play pour une raisonnable ronde de 80 dans son cas. Rappelons nous que Philippe Cloutier avait été débaptisé la semaine dernière par son partenaire du jour pour porter temporairement (on l’espére pour lui) le nom de Déclutch Cloutier. Ce dernier fût fidèle à ses habitudes des dernières semaines en jouant une tough ronde de 102. Difficile de faire mieux avec un back-to-back quadruple au 7e et 8e et seulement deux PAR dans sa ronde. De son côté, Philippe Grenier qui après une dure soirée la veille n’arrivait pas à frapper une belle balle au champ de pratique en matinée. Il se tira pourtant très bien d’affaire au premier neuf avec un 40. Par contre la fameuse chaîne débarqua sur le back avec un 52 lui qui réussi même l’exploit de faire un quadruple deux fois avec 2 différentes balles au 14. Le non-membre de son côté semble retrouver sa forme et il joua une bonne ronde de 83 lui qui profite de ses derniers instants avant de changer son statut de Père Indigne. Sera-t-il en mesure de garder son rythme après la venue de son 2e enfant ? À suivre….

 Dans l’autre match, les Tough Customer Le Shark et le Baron faisait face au détenteur du maillot rose soit l’unique Bruno Carmoni. La carte de Simon Beaudoin fût matchée à celle de Bruno pour ce match. Nous avons eu droit à du bon golf au premier neuf pour notre trio avec un score idem de 38 pour le Shark et Bruno et un 39 pour le Baron. Une baisse de régime au 2e neuf enleva tout espoir au Baron d’aller chercher Bruno notre meneur avec un score de 45. Ce dernier qui n’était pas jasant sur le back plaça tout de même quelques mots afin d’éviter la pénalité de 5$ pour un silence complet pendant 2 trous. C’est plutôt le Shark qui vola la vedette sur le back avec des oiselets au 10 et 12 gracieusetés de coups de wedge précis pour terminer son back avec un 35 comme la semaine dernière pour une excellente ronde de 73. Un mauvais 3 roulé au 18e l’empêcha tout de même d’inscrire la normale du parcours.  Un bon bain chaud avant la partie fût la clé du succès selon Bernard. Par contre le steady play de Bruno Coco Veilleux avec son 81 jumelé au score de Simon B. fût suffisant pour gagner le match dans un duel très serré.

Le 1er neuf net fût remporté par Bruno et le 2e neuf ainsi que le total furent l’affaire du Shark.  Au classement individuel Bruno accentue son avance pour un total de 179 pts suivi par le Baron à 160 et le Shark en remontée à 157. Une double égalité au classement par équipe à 11 pts partagé par Carmoni et Rona. Le Baron est toujours meneur au classement de boursier et au Comact challenge ce dernier à ouvert la porte avec un « unfortunate » dry double au 8 pour toujours mener à -2 suivi de très près par P. Grenier à -1. Un quad  au 8 qui fait mal à Déclutch Cloutier à ce même Comact Challenge qui est par le fait même beaucoup plus challengeant cette année depuis que Clutch est maintenant Déclutché.  See you next Sunday in the Carrabassett Valley at the Sugarloaf Golf Club for the inaugural LPI USA classic. Happy Father's Day and enjoy the US Open on TV !

La LPI, une ligue qui aurait même préférée prendre un « crouton » comme 8e joueur plutôt que de jouer à 7.

Big Barry Boy,

Rédacteur remplaçant.

Résumé Semaine 7 - Saison 3 - 8 juin 2013

Et oui, encore un temps de merde pour la LPI cette semaine. Bien que tous se soient présentés comme des vrais, quelques sceptiques hésitaient à prendre le départ dans la pluie, et on eu même droit à quelques locations de carts pour palier aux intempéries, possiblement une première dans la ligue. Mais encore une fois, la persevérance fut récompensée car malgré des conditions très ordinaires, ce fut jouable, la pluie diminuant d'intensité après quelques trous. Malgré tout, plusieurs membres jouèrent de bons matchs, plusieurs birdies payants(8), et vengeance pour E. Lessard et P. Grenier au trou no.2 qui avait scrapé leur semaine précédente avec un par et un birdie.

Dans le premier match, malgré la présence du Shark, le foursome fini un bon trou d'avance sur le 2e groupe, la théorie du Prez commence à perdre du poids. Ce fut ce même Shark qui faisait équipe avec le Vp qui vola la vedette dans ce foursome avec son solide 35 brut sur le back (meilleur 2e neuf net évidemment), ce qui égalise par le fait même un record de ligue. C'en fut trop pour les beauffs qui trainaient déjà de la patte par 19 après le 4e dans la game à 5 points et terminèrent finalement 32 points derrière. Notons la solide streak de 3 birdies sur 5 trous de B. Guillemette. Chez les perdants, lueur d'espoir avec le Lord qui retrouve tranquillement sa drive lui qui fut constant avec sa nouvelle arme (bon achat) catapultant notamment son coup de départ à 185 verges du trou au 16e. Un triple fut quand même inscrit sur la carte, mais il faut bien commencer quelque part. Malheureusement pour son coéquipier, la mauvaise séquence se poursuit, alors que DéClutch Cloutier conserve pour une 2e semaine de suite la béquille avec un 96, une 3e en 4 semaines. Et comme si ça n'allait pas assez mal comme ça, une punition de 5$ pour avoir oublié de transporter le trophée de la honte sur le 1e neuf. À quand un Mulligan pour replacer Phil One hand?

Un très solide duel dans l'autre rencontre avec des scores de 79-81-82-82 pour B. Veilleux-L. Lessard contre É. Lessard-S. Beaudoin respectivements. Avec une égalité sur le tee off du 18e trou, c'est YES Carmoni qui scella le deal avec un solide clutch birdie pour casser le 80 et remporter le total net. Il fut bien appuyé du Baron qui ramassa pour sa part le 1er neuf net. Bruno alla même jusqu'à jouer sa balle dans l'eau au lac du 8e, mais se contenta quand même d'un double boguey. Chaude lutte par les adversaires Rona Lessard et S. Beaudoin qui remplaca le Prez présentement en plein ressourcement dans le Sud, il en avait bien besoin. Malgré quelques bons points au classement pour S, il est cependant important de noter que le unknown member ne failli pas à la tâche de maganer le Comact du Prez avec un double boguey au trou no.7, comme quoi Beaudoin ne fait pas de jaloux, après avoir scrappé Éric Lessard quelques semaines auparavant.

Aux classements, Bruno aime bien le rose et il conservera son maillot de leader la semaine prochaine. Semaine qui closera la Race to Sugarloaf, le Baron étant le plus proche poursuivant de Carmoni avec 12 points de retard. Ce même Baron continue de tenir le fort au Comact Challenge et au chapitre des boursiers où il conserve une comfortable avance de 3 coups et de 12$. Rona, avec sa défaite en équipe, ouvre la porte alors qu'il y a maintenant pas moins de quatre joueurs à un coup de la pôle position.

La LPI, tannée de jouer les pieds dans l'eau.

P.Grenier

Rédacteur en chef

 

 

Résumé Semaine 6 – Saison 3 - 1er juin 2013

Encore un nouveau surnom pour P. Cloutier cette semaine, à son départ sur le tee du trou no.1 où il arborait le fameux polo rose du leader de la LPI, il fut qualifié de grosse popperman rose, lui qui défendait la tête pour une 5e semaine consécutive.

Dans son foursome, tous connurent un premier neuf très moche. Cloutier et son partner, le non-membre, avec deux 46 contre YES et le Vp avec 43 et 47. On s’attendait donc à une chaude lutte pour la béquille dans ce foursome sur le neuf de retour. Cependant, trois de ces joueurs élevèrent leur jeu d’un cran pour entrer des 38-39-39 sur le back. Seul Clutch failli à la tâche et se mérita une seconde béquille en 3 semaines. P. Grenier avec son 38 amassa le meilleur deuxième neuf net et son équipe remporta le match.

Dans l’autre match, les Lessard affrontait les top dogs. Le trou du jour fut le no.2 alors que Rona inscrivit un malheureux +5 (tout juste assez pour passer sous silence le +4 de P. Grenier). Gracieuseté du Shark qui lui rendit un grand service en trouvant sa balle injouable et non-déplacable, il dut retourner sur le tee, pour ensuite en mettre une à l’eau. Il réussit cependant à se ressaisir et inscrivit des birdies back-to-back au 8e et au 9e. Son partner le Baron y alla du meilleur effort individuel de la journée avec un solide 80 ce qui lui valut le 1er neuf et le total net. Ce fut suffisant pour s’imposer devant le Prez et le Shark qui durent se sauver après le match apparemment en route vers Beauceville, alors qu’on sait tous que le Prez est à court d’Anser.

Aux classements, plusieurs revirements. La porte était grande ouverte pour la tête, et grâce à son bon back, Bruno YES s’empare du premier rang par deux petits points et enfilera le maillot rose la semaine prochaine, on verra quel effet ça aura, et s’il aura un nouveau surnom… Le Baron is sneaking in à 6 points de la tête. Avec sa victoire en équipe É. Lessard accentue son avance en tête du classement par équipe et nous avons également un nouveau leader aux bourses alors que L. Lessard s’empare de la tête avec sa belle récolte de 16$. Parlant argent, un des deux traineux, S. Beaudoin, réussit enfin à sortir du négatif et ainsi fait une belle percée au classement dépassant Remplaçant 4, Remplaçant 5 et Remplaçant 6, alors qu’il affiche maintenant des gains de 1 dollard.

Notons finalement que le fond de la béquille manque cruellement de dons cette saison pour cause d’indiscipline, il faudra possiblement revoir cette règlementation pour mieux encourager les entrées d'argent. Les membres de la ligue statuèrent au 19e trou sur la date de Sugarloaf, ce sera donc le 23 juin et il ne reste que deux semaines pour la Race to Sugarloaf alors soyez prêts!

La LPI, une ligue constamment en changement.

P. Grenier

Rédacteur en chef

 
Résumé Semaine 5 - Saison 3 - 26 mai 2013
 

Il en fallut de peu pour que cette 5e semaine de la LPI tombe à l’eau, Dame Nature s’étant déchaînée, elle força la fermeture du club samedi, seule raison valable pour canceller la LPI. Mais, le Vp qui avait soif de jouer (et avait possiblement un bon feeling?) redoubla d’ardeur et réussi à convaincre un nombre suffisant de dérangés prêts à se présenter le lendemain matin encore dans la pluie et les trous d'eau pour disputer la rencontre hebdomadaire des Pères Indignes. Bien sûr, certains avaient déjà des engagements et ne purent se présenter alors il fallut faire appel à des remplaçants. On les remercie donc sincèrement, surtout les deux orphelins ramassés dans le clos, messieurs Gaston Talbot et Yves Giroux.

Dans le premier match, S. Grondin et Clutch Cloutier eurent droit à une walk in the park l’emportant par une vingtaine de coups face à B. Veilleux et S. Beaudoin en remplacement de É. Lessard. Des matchs corrects en général malgré les conditions médiocres (enfin le Prez cassa le 80 avec un 78), sauf pour le non-membre qui resta quand même à court du record brun avec un 95. Une lettre d’excuses fut envoyé à son remplacé qui ne répondit pas quand il su que son Comact Challenge venait possiblement de prendre fin suite à un +3 au trou no.5. Le second groupe, qui malgré la présence de B. Guillemette sut tenir la cadence du premier groupe, vu le Shark qui faisait équipe avec P. Grenier mériter la victoire face au duo de remplaçants G. Talbot et Y. Giroux. M. Giroux avec son 18 d’handy remplaçait l’autre 18 d’handy MatLach et le résultat ne dérogea pas beaucoup donc pas de cadeau pour le Lord. De son côté, Gaston remplaçait le Baron et il connut un excellent début de match, jusqu’à ce que P. Grenier lui demanda tout bonnement quand est-ce qu’il prévoyait que la chaine allait débarquer après une autre belle drive au 7e trou. Il n’en fallu pas plus pour ébranler le mental fragile de M. Talbot qui enfila un triple pour ne plus vraiment se remettre sur les rails du match. Ce dernier tenta par vengeance de déconcentrer le Vp à plusieurs reprises mais se rendit rapidement compte que celui-ci se nourrissait plutôt de ses tactiques peu recommandables pour redoubler d’ardeur et inscrire un 79. Tout ça en terminant avec une balle à l’eau au lac du 18e mais réchappée par un hook du bois no.3 par-dessus les arbres – shot of the day.

Aux classements, Clutch Cloutier entrouvrit légèrement la porte à Bruno Carmoni qui ne sut en profiter, P. Cloutier avec un 87 et Bruno avec un 85, le classement reste inchangé en tête et Phil C. continuera de porter le polo rose pour une 5e ronde consécutive la semaine prochaine. P. Grenier is on the rise passant du 7e au 4e rang. Au classement par équipe, suite à la première défaite de É. Lessard qui reste en tête, le classement se resserre beaucoup et tout pourrait basculer dans les prochaines semaines. Au Comact Challenge, grâce au cadeau par pour birdie de Gaston, le Baron reste en tête, Grondin et Grenier sont à deux coups pendant que plusieurs s’enlisent. Aux bourses, YES reste seul en tête et Beaudoin plonge dans le négatif gracieuseté de son don de 5$ pour la béquille.

Au 19e, il y eu consultation pour la date du trip de golf à Sugarloaf et on semble s’enligner pour la fin juin.

La LPI, même le dimanche, quand il le faut.

P. Grenier

Rédacteur en chef

(merci au Baron pour la bonne job de remplacement)

 
 
Résumé Semaine 4 - Saison 3 - 18 mai 2013

Quatrième semaine d’activité dans la LPI en ce beau samedi matin « at the office ». Cette journée at the office s’avéra plus difficile pour certains membres que pour d’autres…Dabord dans le premier match en formule total des 2 net, ce qui semblait s’avérer  une journée de routine pour les Tough Customer Le Shark et le Baron se solda par une défaite aux mains de Bruno Carmoni et de Mathieu Nationwide Côté lui qui remplaçait P. Grenier pour l’occasion. Après 3 PAR de routine pour le Shark, tout s’écroula au trou numéro 4 alors qu’il termina son trou avec un joli 10 sur la carte de pointage gracieuseté d’un coup de départ slicé mince dans le bois à gauche OB suivi de quelques coup dans les branches. Rappelons-nous que c’est à ce même trou qu’il avait fracassé la tige de son driver l’an dernier mais notre Shark a su garder son sang froid lui qui venait justement de recevoir sa nouvelle tige. À noter que sur ce trou, Bruno et Mathieu n’ont que retrancher un coup gracieuseté de deux double-bogey. Notre Shark termina sa ronde avec un 83. Le Baron tant qu’à lui à frapper 14 des 18 verts en coups réglementaires mais a enchaîné une série de 3 putt du trou #8 au #11  au pour terminer tout de même avec un très respectable 80. Une visite à la Baron Putting School s’impose. Bruno de son côté a réussi a grinder un 85 lui qui récupère toujours de sa couille gauche. Le remplaçant de luxe de Phil Grenier avec ses 3 birdies a roulé un excellent 76 récompensé notamment par les résultats obtenus par son « go-to shot » soit un punch mince. Un gros merci à Bernard pour avoir transmis son savoir-faire à Mathieu pour exécuter ce genre de coup.  Mention honorable à Matt Côté pour avoir engraissé le fond de la ligue de 5$ suite à une pénalité de mauvaise conduite au trou #12 avec un coup de putter sur sa balle.

Dans l’autre match Le Prez et le Lord s’avouèrent vaincus face à Clutch Cloutier et Rona par un différentiel de 17 coups ! M. Lessard régla son horloge qui avait été déréglé dernièrement en route pour un solide 79. Ce fût passablement difficile pour son partenaire de jeu  Clutch Coutier lui qui ne pu faire mieux qu’un 88. Avec de pareils résultats de notre leader tout porte à croire qu’un changement de couleur de polo est à l’horizon dans les prochaines semaines. Maintenant que dire de notre Président lui qui semble se chercher depuis le début de la saison. Supposément étiqueté comme étant le Top Dog de cette ligue, ce dernier est incapable de jouer sous la barre de 80 et il dû inscrire un magnifique 85 sur sa carte, merci et bonne journée. On soupçonne le fait que sa nouvelle fonction de DG soit la cause de ses ennuis sur le course.  Il n’a également toujours pas compris l’expression ***“ Drive for show, putt for dough”  lui qui sur la terrasse ne cesse de parler de ses coups de départs canons. En espérant que ces propos le fouettent un peu pour la semaine prochaine. ..Mention honorable tout de même au Prez pour son birdie au 18e après avoir splitté l’allée du TROU #1, il enchaîna un wedge par-dessus les arbres à 6 pieds de la cup pour closer avec l’oiselet. Son partenaire Mathieu Roller coaster Lachance tant qu’à lui connu un bon stretch du trou #9 au #12 pour ensuite faire débarquer la chaîne (Merci Phil pour ton expression) au trou #13 en catapultant sa balle dans la trappe d’allée au #12. Notre ami Rona mentionna n’avoir jamais vu de balle envoyé à cet endroit. ..Another quadruple s’en suivi et malheureusement un 95 au cumulatif.

Les bourses de la journée furent l’affaire des LESSARD. Le 1er neuf fût l’affaire du Baron et Éric mis la main sur le 2e. Le total fût séparé entre ces deux Lessard.  Très peu de birdies en cette journée de green spikés soit quatre. Trois pour Matt Côté pour 12$ et un pour le Prez pour un 4$. Au classement individuel  Clutch demeure en tête mais il est suivi de près par Bruno et le Baron. Éric Lessard mène le classement par équipe et Bruno mène le classement des boursiers. Au niveau du Comact Challenge le Baron s’empare seul du 1er rang tandis que son partenaire le Shark aura fort à faire pour demeurer dans la course avec son +5 pour +4. Unfortunate.

***DRIVE FOR SHOW, PUTT FOR DOUGH

There is a saying in golf world called "Drive for show, putt for dough". For those non-golfers out there what it means is that everyone is very impressed by a long straight drive out of the tee box. It is the first shot of every round. But where the real money is made (in tournaments or skins) is putting on the green. Way more shots are taken near the green then off the tee box, and no matter how good you are at driving, if your putting skills suck, you will never be a good golf player.


La LPI, une ligue qui espère un retour en force des Top Dogs.

Baron

Rédacteur remplaçant back-to back

 

Résumé Semaine 3 - Saison 3 - 11 mai 2013

C’est par un samedi matin très pluvieux et dans de difficiles conditions que se déroula la 3e rencontre de la LPI samedi matin. Comme à l’habitude tous les membres et notre remplaçant furent fidèles au poste donc aucun « no show  20$ »ne fût déclaré.

Dans le 1er match, le duo composé de Matt Lach Long ainsi que son fidèle partenaire de longue date Le Baron a facilement disposé du duo P. Grenier/Le Prez par la marque de 5 et 4 sous la formule 2 balles meilleure ball match play. Malgré l’arrogance du Prez envers le Baron la veille du match, Le Baron termina sa ronde avec un très respectable 82 et la poignée de main traditionnelle se donna sur le vert du 14e alors que Le Prez et son partenaire du jour « ne passèrent pas le pont » comme on dit. M. Grondin et M. Grenier ont eu la chance d’essayer le nouveau drop zone en avant du lac au trou #5. Rappelons-nous que cette idée de drop zone vient directement du Prez lui-même ! Ces derniers ont quand même réussi le bogey sur ce trou en restant tout de même dans l’ombre du « clutch par » du Baron sur une distance de 40 pieds. Le cri du « Big Barry Boy » résonna alors à haute voix mais il y a fort à parier que l’autre foursome n’entendit ce cri car ces derniers étaient sur le vert du trous #3 au même moment. L’action de Titleist aurait également grimpé de quelques points vers les 11h car Phil G. a disposé de quatre ProV1x lui qui fût victime des lacs du #2, #5, #8 et #18. À noter que le record de balles perdues cette année est toujours détenu par moi-même avec cinq.

Dans l’autre match Éric Lessard,  était remplacé par Mathieu Côté lui qui faisait sa 1ere apparition dans la LPI lui qui fût agréablement surpris du calibre de jeu ainsi que du prestige de cette ligue. Après avoir agi à titre de caddy sur le circuit Nationwide Tour « PGA Tour Driven» pour une saison c’était assurément un choix logique pour Mathieu de se greffer à la LPI à titre de remplaçant. Ce dernier était jumelé à nul autre que le meneur de la ligue soit Phil Clutch Cloutier lui qui portait fièrement son maillot rose de leader pour l’occasion. On ne sait toujours pas si des discussions sur ce qui pouvait se passer dans la 87e rue en arrière du carrefour il y a 20 ans ont eu lieu entre ces deux joueurs…L’autre équipe était formée du Shark et du Bruno Carmoni. Au chalet avant le match Bruno nous donna l’excuse d’avoir joué 36 trous la veille ce qui aggrava sa vasectomie de vla 6 ans et il termina sa ronde avec un 86 avec seulement une gosse. Il reste à voir si le Prez ajoutera son nom à la IR de la LPI pour la semaine prochaine. Ce match fût certainement difficile pour les 4 joueurs car ils furent devancé par l’autre foursome de deux trous et demi. Le Shark a été pointé du doigt à mainte reprise par le Prez et ce dernier continuera de s’acharner sur lui tant que le problème ne se résoudra pas en instaurant des mesures disciplinaires pour le slow play. On soupçonne également Matt Côté lui qui est probablement habitué à la vitesse de jeu du TOUR.  Avec tout ce temps jeu, aucune des deux équipes a réussi à gagner le match qui se termina en match nul gracieuseté de Bruno et son clutch par au 18e.

Au classement individuel Phil Clutch demeure en tête mais quel contraste il y aura la semaine prochaine alors qu’il portera encore son polo rose mais se devra d’insérer la béquille dans son sac également ! À suivre….

La LPI, une ligue qui défie mère nature et chef de file en matière de slow play.

Le Baron

Rédacteur remplaçant

 
Résumé Semaine 2 - Saison 3 - 4 mai 2013
 
Tous les réguliers de la LPI étaient présents en cette belle journée et on assista à une bonne semaine avec à deux grosses prestations et deux nouveaux records! Effectivement celui qui vola le show fut Phil Clutch Cloutier avec un excellent 79 pour un total net de 63,5 à un point du record absolu, ce qui lui permit de passer la gratte dans toutes les catégories accumulant 27$ au passage, bravo. Son adversaire du jour, le Shark y alla d'une prestation tout aussi excellente mais passa dans l'ombre alors que son solide Even Par 72 tomba à court dans chaque catégorie, mais bravo quand même. On voit ici le résultat d'un joueur qui laisse sa blonde garder son enfant ET râcler son gazon alors que monsieur est au golf pour une ronde de pratique le vendredi, on prend des notes chez les autres pères indignes. BG et son coéquipier le Baron tenurent le coup en fin de match malgré une poussée tardive de Phil Clout et B. Veilleux. Notons également dans ce match l'utilisation du coussin d'alaitement de Phil Cloutier jusqu'au trou no.4, une stratégie qui s'avéra payante.
Dans l'autre match, ce ne fut pas vraiment serré alors que P. Grenier et M. Lachance s'inclinèrent devant Rona Lessard et le Prez. Quelques beaux coups dans ce match comme le driver off the deck dans l'allée du 12 de S.Grondin qui termina sa course sur la frise, mais les putters n'étant pas au rendez-vous pour l'ensemble du quatuor, on ne closa pas le deal assez souvent. Pour le Prez, the Anser is not the answer car sa bonne ronde se termina sur un louche 81. Son coéquipier É. Lessard connu probablement sa ronde la plus croche en carrière dans la LPI et sauva le 90 par la peau des fesses grâce à un recomptage. Celui qui retenu le plus l'attention fut cependant le Lord qui réédita deux de ses fameux records alors que son 56 brut et son 47 net sur le 2e neuf seront désormais immortalisés dans la section Records de la LPI, jusqu'à la prochaine fois. Son 103 lui valu une 2e béquille consécutive, il croupit maintenant au dernier rang du classement des boursiers à -10$. Deux oublis lors de cette ronde qui en était une de polo, le VP habituellement très à ses affaires, oublia son beau polo rouge et fut soulagé de 5$ (ce fut une décision controversée mais assumée) et MathLach oublia la béquille et il en fut quitte lui aussi pour un 5$.
Aux classements, Bergy entre dans le top 3 du classement individuel, tout juste derrière Yes Carmoni et le nouveau leader est évidemment Phil One Hand. À noter que la semaine prochaine celui-ci aura le privilège de porter le distingué maillot rose du leader. En équipe S. Grondin et Rona seuls invaincus sont à égalité en tête, alors que P. Cloutier, encore lui, trône au sommet des boursiers, loin devant.
 
Le 19e trou se déroula chez le Maître Lasagnier qui comme c'est en devenu l'habitude, acceuilla très chaleureusement les pères en ce début de saison pour de généreuses portions de lasagne sur son patio pas de gardes.
 
La LPI, une ligue qui sait recevoir.
 
Rédacteur en chef,
 
P. Grenier
 
 
 
 

Résumé Semaine 1 - Saison 3 - 27 avril 2013

Première journée d’activité pour l’édition 2013 de la LPI. La fébrilité était au rendez-vous et les membres de la LPI affichèrent fièrement une toute nouvelle image grâce au nouveau polo de ligue Rouge Nike avec la participation de nos deux commanditaires principaux soit le Centre Dentaire de Beauce et Rona. Un seul absent  pour ce season opener soit Philippe Grenier qui fût remplacé par nul autre que David « Didosse, Fusion, Revenu QC » Lacasse.

C’est notre président Simon Grondin donna le coup d’envoi à cette saison 2013 avec une bonne drive tout en hauteur. Ce dernier qui était jumelé à Bruno Carmoni remportèrent leur match par une différence de 6 points face à Clutch Cloutier et le Shark. Le premier « YESSSS » cette année de Bruno fût au trou numéro 9 pour un birdie ce qui lui permis ainsi d’inscrire un excellent 39 sur son premier neuf. Selon notre Président, notre ami  le Shark aurait possiblement eu un moment de frustration après un chip manqué mais ce dernier aurait démenti cette rumeur au chalet. Bruno termina sa ronde avec un excellent 80 et Simon lui rapporta une carte au chalet de 78 ce qui est considéré comme  « correct » dans son cas. Gageons que ce 78 est le encore le résultat de sa blessure au poignet lui qui après s‘avoir tordu le poignet au quilles il y a deux ans s’est encore fait mal en frappant une racine avec un fer. Les perdants de ce match soit le Shark et Clutch RBC terminèrent avec 80 et 88 respectivement.

Dans l’autre quatuor le Baron jumelé à Didosse faisait face à Rona Lessard et The Lord Lachance. Coup de théâtre au trou #1 alors que Mathieu suiva la trace de son beau-frère en prenant un mulligan après avoir frappé une slice directement dans la pointe du lac à droite. Son mulligan pour 5$ fût une drive en plein centre de l’allée à 130 verges du green. Un investissement qui  semblait s’avérer payant mais non….finalement il termina son trou avec « another triple » et ce, en bonne partie grâce à ses 4 roulés. Le Baron tant qu’à lui fût victime des trous #5, #6, #8 ,#16 et #18 et retourna à la maison avec 5 Srixon en moins et un joli 93 sur sa carte lui qui étonnamment se disait satisfait de son jeu au 19e trou. Didosse tenta d’éviter de jouer dans les triple digit mais en vain il termina avec un 101. Matt Lach frappa la balle 104 fois et Rona de son côté fût fidèle à ses habitudes avec un steady 82. Mention honorable au 4 joueurs de ce foursome au 17e pour leur PAR quand personne n’avais réussis à atteindre le green à leur coup de départ. 4 beaux roulés de +/ 10 pieds. Le match fût remporter par Matt Lach et Rona par 8.5 pts.

Au classement individuel Bruno se demarque avec 29 pts et Matt Lach (0 pts) se fait dépasser au classement par David Lacasse notre remplaçant avec sa récolte d’un gros point. Surprise au Comact Challenge alors que notre Champion défendant 2012 Clutch cloutier est loin derrière à +1 derrière le Baron et Bruno à -1. Pour terminer la béquille sera dans le sac de Matt Lach la semaine prochaine après une chaude lutte à trois avec le Baron et David Lacasse.

La LPI, une ligue qui a fière allure !

Bonne saison !

Big Barry Boy

Rédacteur remplaçant.