L' EPN‎ > ‎

L'univers Google

Sources : wikipedia

Google Inc. est une société fondée le 27 septembre 1998 dans la Silicon Valley, en Californie, par Larry Page et Sergey Brin, créateurs du moteur de recherche Google. L'entreprise est principalement connue à travers la situation monopolistique de ce moteur de recherche, concurrencé historiquement par AltaVista puis par Yahoo! et Bing, mais également par quelques-uns de ses logiciels emblématiques, tels que Google Earth ou le système d'exploitation pour téléphones mobiles Android, tout comme par le fait que l'entreprise compte parmi ses fleurons le site de partage vidéo en ligne Youtube.

QUELQUES OUTILS GOOGLE

 SERVICE     
   
 DESCRIPTION

Google search


Le principe de fonctionnement de Google, qui a fait son succès, est fondé sur une invention de ses créateurs, le PageRank : lorsqu'un document est pointé par de nombreux hyperliens (popularité de liens), son PageRank augmente. Plus son PageRank est élevé, plus il aura de chance d'être affiché dans les premiers résultats d'une recherche. Ce système donne une indication de la « popularité » du document parmi les autres documents du web.

Ce principe a immédiatement été un succès, car il a permis des résultats plus pertinents que les autres moteurs de recherche qui se contentaient de comptabiliser les mots-clés insérés dans les pages des sites. Il a également permis ce que l'on appelle le bombardement Google.  
  • mot : Un mot et ses variantes singulier/pluriel - masculin/féminin – avec/sans accents. 
  • "mot" : Un mot exact. Google ne tient pas compte de l’accentuation 
  • "-mot" : exclure un mot; exclut les résultats qui incluent ce terme 
  • "mot … mot" : une suite de mots spécifiques, une expression
  • "mot * mot" : dans une suite de mots entre guillemets (et seulement là), une étoile peut être mise à la place d’un ou plusieurs mots complets 
  • define:mot : donne des définitions du mot trouvées sur internet.

 
Google Maps




Google Maps est un service gratuit de cartographie en ligne. Le service a été créé par Google. Google Maps a été lancé jeudi 27 avril 2006, simultanément en France, Allemagne, Espagne et Italie.

Ce service permet, à partir de l'échelle d'un pays, de pouvoir zoomer jusqu'à l'échelle d'une rue. Deux types de vue sont disponibles : une vue en plan classique, avec nom des rues, quartier, villes et une vue en image satellite, qui couvre aujourd'hui le monde entier.

Depuis plus récemment est disponible la fonction "Street View" permettant d'afficher des photos, comme pour la version internet, dans certaines grandes villes. Il est possible de créer des signets sur des emplacements. Une fonction de recherche est également présente. En plus de localiser l'endroit recherché, elle peut éventuellement, pour une entreprise par exemple, afficher des informations telles que son numéro de téléphone public, ou son site internet. Il est également possible de rechercher et de suivre un itinéraire. Enfin, une fonction de géolocalisation est disponible sur certaines versions, qui utilise, selon l'équipement du téléphone, une puce GPS ou un système de triangulation grâce aux antennes GSM. Cette dernière solution est cependant beaucoup moins précise, en particulier en zone rurale.

source : wikipedia


Gmail




Gmail est un service de messagerie gratuit[1] proposé par Google. Les messages reçus sur un compte Gmail peuvent être lus via un client de messagerie ou avec un navigateur web. De nombreuses fonctionnalités du service ne sont cependant accessibles qu’à travers le navigateur web. En janvier 2012, 425 millions d’internautes utilisent ce service de messagerie électronique.
  • Regroupement en conversation des courriels ayant le même objet : un courriel et ses multiples réponses, re-réponses
  • Fonction de suivi permettant de suivre un ou plusieurs messages grâce à une page spéciale
  • Possibilité d’effectuer des recherches sur le contenu et le titre des messages
  • Reconnaissance automatique des spams et rangement dans un dossier Spam sans besoin de configurer
  • Fonction de chat (y compris chat vidéo) depuis février 2006, compatible avec une grande majorité de navigateurs, quel que soit le système d’exploitation sans avoir à installer de logiciel sur l’ordinateur
  • Un affichage des miniatures : lorsque vous recevez une image plus grande que la définition de l’écran, celle-ci est recadrée pour s’adapter à la taille de l’écran
  • Enregistrement des pièces jointes multiples en une fois dans une archive zippée
  • Répondeur automatique
  • Enregistrement automatique et régulier d’un message en cours de frappe, pour minimiser les pertes lors d’une éventuelle déconnexion
  • Le caractère « . » inséré dans l’adresse principale, permet de se créer de nombreuses adresses (alias) à partir de son adresse principale[8]. Les alias peuvent recevoir les filtres et libellés[9]. De même la casse permet d’augmenter les alias[10]
  • Une adresse peut indifféremment avoir comme nom de domaine « @gmail.com » ou « @googlemail.com »[10].
  • Les alias de l’adresse Gmail peuvent être créés à l’infini en ajoutant le signe « + » après l’adresse principale de Gmail. Par exemple, l’adresse principale est wikipédia@gmail.com, les alias sont wikipédia+…@gmail.com. Certaines messageries ne peuvent pas envoyer des courriels à un destinataire possédant une adresse contenant le signe « + »
source : wikipedia


Agenda 




Google Agenda (appelé Google Calendar en anglais) est une application Google qui permet de partager des événements et des agendas et de les publier sur internet ou sur un site Web. Son utilisation nécessite d'ouvrir un compte Google.
Tenue et partage d'agendas. Publication d'événements personnels, pour diffusion à une liste de personnes, ou pour publication sur Internet.
  • Les agendas sont sauvegardés sur internet, ils sont accessibles de n'importe quel navigateur web.
  • interface Ajax, permettant notamment les glisser-déplacer
  • Envoi de rappels pour des événements
    • par courriel
    • par popup (nécessite une fenêtre de navigateur avec Google Agenda ouverte)
  • Invitations :
    • créer des invitations, envoi de celles-ci par courriel
    • possibilité de répondre ou de faire des commentaires même sans utiliser Google Agenda.
  • Recherche d'événements : dans des agendas personnels ou partagés, possibilité de les ajouter à son propre agenda. Ajout direct d'évènements via le Gadget Google Agenda de Google Desktop.
  • Accès depuis un téléphone mobile : notifications et rappels par SMS.
  • ToDo list générale ou affectée à un jour donné


Google Drive



 
Google Drive est un service de stockage et de partage de fichiers dans le cloud.

Google Drive remplace Google Docs une fois actif. Les documents existant déjà sur Google Docs sont automatiquement transférés sur Google Drive. Il sert à synchroniser, partager et modifier les données entre plusieurs ordinateurs et/ou utilisateurs.

L'accès aux données stockées sur son espace Google Drive peut être fait soit en ligne, via le site de Google, soit via la synchronisation sur un terminal. Pour synchroniser le dossier Google Drive sur son terminal (ordinateur, tablette ou smartphone), un logiciel est nécessaire à la synchronisation, et crée un dossier Google Drive dans lequel il suffit de déposer les dossiers et les documents à synchroniser.

À l'origine, Google Docs proposait 1 Go de stockage dans sa version gratuite. Avec l'arrivée de Google Drive, ce quota est passé à 5 Go

source : wikipedia


Google groups




Google Groupes est un service de groupe de discussion. Son archive contient plus d'un milliard de messages consultables depuis 1981.

Les utilisateurs ont la possibilité de participer et de lire les discussions par messagerie électronique.

Google Groupes leur permet de trouver des groupes en relation avec leurs centres d'intérêt ou même de créer leurs propres groupes.

source : wikipedia

Google +




Google+ est l'application de réseautage social de Google. Elle est présentée par nombre de médias comme un produit destiné à concurrencer Facebook. Les utilisateurs de Google+ peuvent voir les mises à jour de leurs contacts grâce à des cercles à travers le « Stream », qui est semblable aux « flux de nouvelles » de Facebook. La zone de saisie permet aux utilisateurs de se mettre à niveau sur les états ou l'utilisation des icônes à télécharger et partager des photos et vidéos.

En décembre 2011, il y a plus de 60 millions d'utilisateurs. Fin janvier, Google+ a passé la barre des 90 millions d'utilisateurs, toutefois en février 2012 deux études montrent que le temps moyen passé par chaque utilisateur de ce réseau social est faible comparé à Facebook (un peu plus de 3 minutes par mois pour Google+ contre plus de 6 h pour Facebook).

Google+ est conçu comme une couche supplémentaire sur des services Google existants et fonctionnant avec un compte Google.

Google met en avant trois nouveaux services :

  • les cercles (« circles »), des groupes de contact différents que l'utilisateur peut créer et au sein desquels il décide des informations qu'il souhaite partager, proche des « Aspects » de Diaspora. Organisés via une interface en « drag and drop », les contacts font partie de cercles dont ils peuvent connaître les membres mais dont ils ne connaissent pas le nom ; les paramètres de vie privée permettent aussi à chacun de cacher les membres de ses cercles ainsi que ceux dont ils font partie. Ce système remplace la « liste d'amis » typique d'autres sites comme Facebook.
  • les bulles (« hangouts »), un système de chat vidéo collectif et spontané, réunissant entre 2 à 10 personnes en simultané. Chaque bulle peut potentiellement être rejointe par quiconque en possèderait l'URL unique. Le 18 août 2011, Google a ajouté une fonction au bouton « Partage » des vidéos YouTube, permettant de suggérer à un ami de venir regarder la vidéo en simultané, dans une bulle.
  • les déclics (« sparks »), un système de suggestion et de partage de contenu par thème avec ses contacts, proche de la section « Recommandations » de Google Reader.

Par ailleurs, un compte Google+ permet :

  • Aux utilisateurs Picasa de stocker des images de façon illimitée (sauf pour la définition), là où un utilisateur lambda se voit imposer un quota de stockage[12],
  • D'envoyer de manière automatisée ses photos depuis un téléphone Android ou iOS vers un dossier privé, via la fonction « instant upload », pour éventuellement les partager plus tard.
  • De communiquer via le chat Google Talk, de la même manière que Gmail, mais aussi à travers la fonction « Huddle », un outil de communication instantanée disponible sur Android, iPhone, et par SMS.
  • De voir des vidéos YouTube directement depuis votre page Google+, service mis en place depuis le 3 novembre 2011[13].
source : wikipedia


Picasa



 
Picasa est un logiciel de gestion d'images, et se décline aussi en une application de visualisation et d'organisation sur le Web de photographies du même nom.

Ce logiciel permet de :

  • recadrer les photos,
  • arranger les couleurs (N/B, sépia, saturation, etc) ;
  • retoucher de façon assez simple les photos.

Cela ne remplace pas un logiciel spécialisé dans la retouche d'image, mais permet un premier niveau de retouches. Depuis la version 3, Picasa intègre la reconnaissance des visages.

Axé sur le Web 2.0, il utilise les flux RSS pour télécharger un album entier avec une interface qui peut aussi gérer les commentaires. L'un des points forts de Picasa est son moteur de recherche et d'indexation (à partir du nom de fichier, de la légende ou de mots clés) dans lequel on retrouve l'approche de celui de Google. Il est capable de compresser à la volée des photos afin qu'elles prennent moins de place.

source : wikipedia


Blogger


En savoir plus


Blogger est une plateforme logicielle en ligne gratuite qui facilite la publication d'un blog. C'est un service qui offre une multitude d'outils permettant à des personnes de publier du contenu sur le web. En 2010, c'est un des rares services de blog gratuit sans publicité.

source : wikipedia

Google Sites



Google Sites est un produit ajouté en mars 2008 au sein de Google Apps permettant facilement la création de sites intranet ou collaboratifs proche du wiki. La création d'un site internet se fait à partir d'un compte Google. La conception d'une page se fait à l'aide d'un éditeur en ligne qui permet de modifier la mise en page, les polices de caractère, d'insérer des images, des vidéos, des liens, des flux RSS..

source : wikipedia

 

Comments