Michaël YOUN
 
 HUMORISTE | SINGULIER | MASCULIN | LE 02/12/1973

 © INFORMATION COPYRIGHT 
Le site n'héberge pas de contenu, le cas échéant, merci de signaler toute violation de propriété intellectuelle ou de droits d'auteurs, directement sur le site qui héberge le contenu mis en cause (Youtube, Ina, Wikipedia).
Michaël Youn (Benayoun), né le 2 décembre 1973 à Suresnes, est un acteur, réalisateur, scénariste, producteur, humoriste, animateur et chanteur français.



Biographie
Fils unique d'une famille parisienne, son père consultant en management et d'une mère chef du personnel, il monte sur scène dès l'âge de trois ans. À l'âge de 5 ans, il suit des cours de piano. Il intègre l'école supérieure de commerce de Nice, le CERAM aujourd'hui appelée Skema Business School à Sophia-Antipolis, dont il sort diplômé en 1997 (après avoir effectué deux ans de classe préparatoire économique et commerciale au lycée notre Dame de Sainte Croix de Neuilly). Ayant déjà affirmé une vocation artistique forte, il décide de parfaire son bagage en suivant des cours de radio au Studio École de France à Boulogne-Billancourt, puis de théâtre au Cours Florent à Paris.


Début à la radio
De 1998 à 2000, il anime les informations de la matinale de Skyrock avec Les Filles, KTL et Sophie Gaillard, émission au sein de laquelle il prend de plus en plus d'importance.

Morning Live et reconnaissance
Il anime durant près de deux années, entre juillet 2000 et mars 2002, le Morning Live sur la chaîne de télévision M6. C'est dans le cadre de cette émission qu'il est le pilier des Bratisla Boys, marins supposés reconvertis dans la chanson issus d'un pays imaginaire d'Europe de l'Est appelé le Slovakistan, créés à l'origine pour un sketch avant de sortir un album début 2002. Leur chanson phare Stach Stach rencontre un succès auprès du public jusqu'à la prétendue dissolution du groupe à la fin de l'année en prétextant une noyade de ses membres.

Cinéma
Début 2003, il participe au tournage du film La Beuze, de François Desagnat, le frère aîné de Vincent Desagnat, l'un de ses deux acolytes dans le Morning Live, film dont Le Frunkp est la bande originale. Sous la peau d'Alphonse Brown, il lance un nouveau genre musical, le frunkp, « un mélange de rap et de funk ». En juin 2007, il signe son premier rôle dramatique dans Héros, film de Bruno Merle à la diffusion confidentielle où il joue aux côtés de Patrick Chesnais, Élodie Bouchez, Jackie Berroyer et son père. En 2010, sort Fatal, sa première réalisation dans lequel il incarne le héros Fatal Bazooka, personnage créé en 2002 et n'étant pour l'instant seulement apparu que dans des clips. En 2013, sort son deuxième film en tant que réalisateur, intitulé : Vive la France avec José Garcia qui raconte l'histoire de deux bergers voulant faire sauter la Tour Eiffel à Paris pour faire connaître leur petit pays : le Taboulistan. L'histoire est inspiré de faits réels.

Chanson
En 2004, il crée une parodie de groupe de rock avec les Conards reprise de My Sharona de The Knack, de l'album Get The Knack, auteurs de la chanson titre du film Les 11 Commandements, puis monte fin 2006 un groupe parodique de hip-hop, Fatal Bazooka avec Vincent Desagnat et Benjamin Morgaine. Le premier single Fous ta cagoule, inspiré d'un sketch du Morning Live, est alors numéro 1 des ventes de singles en France et vend 500 000 singles. Même position pour le second titre Mauvaise foi nocturne - feat Vitoo, parodie en règle du tube de Diam's Confession nocturne - feat Vitaa, avec la participation de Pascal Obispo. Un troisième single J'aime trop ton boule est une parodie des chansons rap dont le clip s'inspire de Satisfaction de Benny Benassi, de Call on me d'Eric Prydz ou encore des nombreux clips de Sean Paul. À l'été 2007 sort son quatrième single Trankillement une parodie de tube de l'été version rap de vacances, Parle à ma main avec la participation de Yelle et enfin Ce matin va être une pure soirée avec Big Ali, PZK et Dogg soso. Le 26 janvier 2008, il remporte le NRJ Awards du meilleur clip de l'année pour Parle à ma main, en duo avec Yelle. Il fait une apparition avec Isabelle Funaro dans le clip Chuis Bo des PZK qui est disponible depuis 23 mai 2011.

Scène
Durant l'année 2005, il se produit sur scène avec son spectacle, Pluskapoil. Il a d'abord été joué en province fin 2003, puis à partir de janvier 2004, au théâtre de la Cigale à Paris. Michaël Youn est reparti en tournée en province et dans les pays francophones d'Europe au cours de l'année 2004. Une deuxième version du spectacle a été inaugurée en février 2005 au Bataclan à Paris, avant une nouvelle tournée. Une nouvelle version de son spectacle était prévue pour 2008. Le spectacle a été filmé les 18 et 19 avril 2005 au Bataclan pour sortir en DVD le 2 novembre 2005.



Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0.
Source : Article Michaël Youn de Wikipédia en français (auteurs)



« On entend toujours parler de rêve américain, mais le rêve français existe aussi. »

« Il n’y a pas de came plus forte que le succès. C’est terrible, on court toute sa vie après, c’est jubilatoire, excitant, euphorisant. »

« Je regarde moins les choses avec des yeux d'enfant. J'ai perdu un peu d'innocence, mais j'ai gagné en lucidité et en bonheur.  »

« je me suis découvert drôle le jour où mes parents m'ont mis dans une école où il y avait des filles. C'est uniquement pour leur plaire que je me suis mis à faire le con.»