Jérémy FERRARI
 
 HUMORISTE | SINGULIER | MASCULIN | LE 06/04/1985

 © INFORMATION COPYRIGHT
Le site n'héberge pas de contenu, le cas échéant, merci de signaler toute violation de propriété intellectuelle ou de droits d'auteurs, directement sur le site qui héberge le contenu mis en cause (Youtube, Ina...).        +INFOS
Jérémy Ferrari, né le 6 avril 1985, est un humoriste et chroniqueur français, originaire de Charleville-Mézières, dans les Ardennes.

S'inscrivant dans le registre humour noir, il a été révélé par l'émission de Laurent Ruquier On n'demande qu'à en rire, sur France 2.




Biographie

Jérémy Ferrari grandi dans les Ardennes, à Charleville-Mézières. Ses parents sont commerçants de proximité d'origine italienne. Élève dissipé, il quitte l'école en seconde pour choisir la route de la comédie. Remarqué d'abord par Bruno Nion, qui le formera à l'école « Ludus » du théâtre de Charleville-Mézières, et qui mettra ensuite en scène ses premiers spectacles, Jérémy Ferrari monte rapidement sur les planches. Il commence une tournée en Champagne-Ardenne, pour jouer « De sketches en sketches », son premier one man show, mélangeant des grands classiques de l'humour à des créations personnelles. Il n'a pas encore 17 ans. Il se rend alors à Paris et intègre le cours Florent. Un an plus tard, il présente au théâtre de la Providence un spectacle intitulé Moi, méchant ?. Remarqué, il jouera ensuite son one man show au théâtre Clavel, pour finir au théâtre du Temple. Moi, méchant ? sera présenté sans interruption pendant 2 ans.


Les débuts

À 19 ans, le Festival Top In Humour l'intègre à son tremplin de jeunes humoristes. Il se retrouve en finale et remporte le prix du public. Ce qui lui permet de faire sa première date en dehors de Paris à Chartres en 2005. À 20 ans, il intègre le temps d'un été l'équipe du Morning Café sur M6, avec un programme court intitulé Répondez-lui, qui met en scène un personnage au statut indéfinissable (visiblement un fou), et qui propose des solutions courantes aux problèmes de la vie quotidienne. Jérémy Ferrari se voit alors confier la mise en scène du spectacle Les Wesh2, joué au théâtre du Méry à Paris.

À 21 ans, Jérémy Ferrari continue sa carrière de comédien dans la pièce Deux chaises vides3, qui raconte la rencontre fictive entre le peintre hollandais Van Gogh et le poète français Arthur Rimbaud (originaire d'ailleurs de Charleville-Mézières), qui ont historiquement vécu dans la même rue sans jamais se rencontrer. Cette pièce de Bertrand Matthieu est produite pendant plus d'un an. Sollicité pour différents projets, Jérémy Ferrari a écrit pour d'autres humoristes et inventé différents concepts de programmes courts, comme Psyko, dont plusieurs pilotes ont été produits même si la série reste invendue4.


Télévision


Depuis fin 2010, Jérémy Ferrari participe à l'émission On n'demande qu'à en rire présentée par Laurent Ruquier. Il est remarqué dès son premier passage par son audace d'écriture et le culot du sujet choisi.

31 mai 2011 : On a tout révisé présentée par Laurent Ruquier sur France 2, il participe à l'épreuve « Commis d'office ». Durant l'été 2011, il est choisi par Laurent Ruquier pour animer une chronique avec Arnaud Tsamere en remplacement de Jonathan Lambert dans l'émission On n'est pas couché. Il quitte l'émission après deux passages9.

Le 30 juin 2012, il annonce suspendre ses passages à On n'demande qu'à en rire pour se consacrer à une nouvelle émission sur France 2 qui devrait réunir d'autres pensionnaires. Néanmoins, il n'exclut pas la possibilité de venir sporadiquement dans l'émission au cours de la saison 3.

Jérémy Ferrari aborde des thèmes de société considérés comme tabous, tels que l'obésité, le suicide, le racisme, la politique et la géopolitique, la misère sociale, le milieu carcéral, la solitude des personnes âgées, l'homosexualité, l'extrémisme religieux, la collaboration, etc.10. Bien que considéré comme un pensionnaire du fait de ses nombreux passages, l'humour noir de Jérémy Ferrari divise le jury régulièrement.

Il est arrivé premier au prime-time du 4 février 2012. Il totalise 191 points sur 200 avec son sketch Intouchables, forcément une suite vu le succès, aidé par l'équipe de handi-basket française, de Waly Dia et Ahmed Sylla. Grâce à ce sketch, il gagne une place au Casino de Paris

Le 19 mars 2012, il obtient en direct le score de 19/20, record de l'émission avec Arnaud Tsamere, Constance, Olivier de Benoist et Kev Adams ainsi qu'un record pour la deuxième saison de On n'demande qu'à en rire.

Le 7 avril 2012, il obtient 100 points, soit le deuxième record de l'émission après les Lascars Gays, avec un sketch en collectif à son initiative sur un télécrochet musical. À ce sketch ont également participé Garnier et Sentou, Nicole Ferroni, Artus, Arnaud Tsamere, Lamine Lezghad, Florent Peyre et Arnaud Cosson. Il réitère cet exploit le 20 avril 2012, en duo avec Guillaume Bats, pour son sketch L'adoption pour les nuls.

Il est le grand vainqueur du prime-time du 29 juin 2012. Il totalise 194 points sur 200 avec son sketch La première interview du dépeceur québécois (participation de Babass, Florent Peyre, Nicole Ferroni et Arnaud Tsamere), et est ainsi élu Meilleur humoriste de la saison.

Depuis le 6 octobre 2012, il participe au ONDAR Show sur France 2, où il a notamment animé la rubrique Handicap, Handi pas cap (avec pour invités successifs Philippe Croizon, Sophie Vouzelaud, André Bouchet, Bruno de Stabenrath, Guillaume Bats et Grégory Cuilleron).




Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0.
Source : Article Jérémy Ferrari de Wikipédia en français (auteurs)
 !  MISE A JOUR EN COURS.

CETTE PAGE EST ACTUELLEMENT EN COURS DE MISE A JOUR, MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION.