François DAMIENS
 
 HUMORISTE | SINGULIER | MASCULIN | NÉ LE 17/01/1973

 © INFORMATION COPYRIGHT
Le site n'héberge pas de contenu, le cas échéant, merci de signaler toute violation de propriété intellectuelle ou de droits d'auteurs, directement sur le site qui héberge le contenu mis en cause (Youtube, Ina...).        +INFOS
François Damiens, né le 17 janvier 1973 à Uccle, en Belgique est un humoriste et acteur belge.




Biographie

François Damiens a fait des études de commerce international. Il a fait son stage de 4 mois en Australie, et s'est lancé par la suite dans le milieu de l'audiovisuel.

Passionné par les canulars et les sketches depuis l'enfance, il aborde ce domaine par hasard. Il se voit proposer par un ami de mettre en scène des caméras cachées. Dans un premier temps François Damiens a commencé sa carrière avec Wassil Zaki en participant à des séries de caméras cachées destinées à être diffusées dans des avions. Il a ensuite connu une grande célébrité avec son personnage de François L'Embrouille qu'il utilise dans des caméras cachées, plus élaborées, pour RTL-TVI, dans le cadre de l'émission "si c'était vous", dès 2000 où il épaule puis remplace Jean-Michel Zecca, également animateur de l'émission.

Jouissant d'une très grande popularité en Belgique où il doit arrêter ses caméras cachées en 2004 car il ne peut évoluer sans être reconnu, il tourne ensuite ses caméras cachées en France à partir de 2004. Il jouit progressivement en France et en Suisse d'une grande reconnaissance grâce à la diffusion de ses caméras cachées sur Canal+ et via internet. Il lui est désormais impossible de se déguiser sans être reconnu.

Le 2 décembre 2008, il déclare "Ça devient impossible. Je vais devoir, malgré moi, arrêter les caméras." En mars 2010, RTL-TVi diffuse "les dernières embrouilles de François". Il s'agit, à ce jour, de la dernière diffusion de caméras cachées inédites à la télévision.

Il débute une carrière au cinéma en 2006 grâce à Éric et Ramzy, qui lui font rencontrer Michel Hazanavicius qui prépare OSS 117 : Le Caire, nid d'espions avec Jean Dujardin. Il enchaîne les rôles, principalement dans les comédies à succès, dont notamment dans Dikkenek pour son rôle de Claudy. Son rôle de Simon Wolberg dans La Famille Wolberg, en 2008, lui permet de changer de registre.

En 2010, il joue dans la campagne de pub des "Pringles Xtreme" en France, et est nommé au César du meilleur acteur dans un second rôle pour le rôle de Marc dans L'Arnacœur. Il ne remportera pas le trophée mais alimentera la soirée par un passage remarqué.

En 2011 il tient son premier rôle principal au côté de Pascale Arbillot dans Une Pure Affaire. En décembre 2011 sort le film La Délicatesse où il tient un second rôle aux côtés de Audrey Tautou. Il déclare par ailleurs ne pas aimer voir des films au cinéma et ne regarde même pas les siens. Il est trilingue, outre sa langue maternelle il parle le néerlandais et l'anglais..


Filmographie

2000 : La commune de Paris de Peter Watkins
2001 : Le Grand Jeu d'Eduardo Martin
2006 : OSS 117 : Le Caire, nid d'espions
2006 : Dikkenek d'Olivier Van Hoofstadt
2007 : Cowboy de Benoît Mariage
2007 : Taxi 4 de Gérard Krawczyk
2007 : Mariage surprise de Arnaud Sélignac
2007 : Le Premier Venu de Jacques Doillon
2008 : 15 ans et demi de François Desagnat
2008 : JCVD de Mabrouk El Mechri
2008 : La Personne aux deux personnes
2008 : Les Hauts Murs de Christian Faure
2008 : Seuls Two d'Éric et Ramzy
2008 : Les Enfants de Timpelbach
2009 : Incognito d'Éric Lavaine
2009 : Le Petit Nicolas de Laurent Tirard
2009 : La Famille Wolberg d'Axelle Ropert
2010 : Protéger et Servir de Éric Lavaine
2010 : L'Arnacoeur de Pascal Chaumeil
2010 : Krach de Fabrice Genestal
2011 : Rien à déclarer de Dany Boon
2011 : Une pure affaire de Alexandre Coffre
2011 : Ni à vendre ni à louer de Pascal Rabaté
2011 : Le Chat du rabbin de Joann Sfar
2011 : La Délicatesse de S. et D. Foenkinos
2012 : Torpedo de Matthieu Donck
2012 : Les Kaïra de Franck Gastambide
2012 : Tango libre de Frédéric Fonteyne
2013 : Tip Top de Serge Bozon
2013 : Suzanne de Katell Quillévéré
2013 : Je fais le mort de Jean-Paul Salomé


Prix et distinctions


2011 : Nomination César second rôle pour l'Arnacoeur
2011 : Nomination
second rôle au Magritte du cinéma.
2011 : Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres.


Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0.
Source : Article François Damiens de Wikipédia en français (auteurs)

« Je n'en reviens toujours pas de gagner ma vie en emmerdant les autres. »

« Il n'y a que les losers qui m'intéressent, qui m'attendrissent. Les gens qui se plantent, j'ai envie de les prendre dans mes bras. »

« Je reste persuadé que l'on ne frappe jamais un débile. Et, comme je joue souvent les gars à la limite du retardé mental, je ne crains rien ! »

« Ma grand-mère m'appelait "mon petit emmerdeur", (...) La seule chose qui m'amusait, c'était d'asticoter les autres... »

« les gens que je n'aime pas, je ne leur fais jamais de blagues ! »