- LES VINS DU BORDELAIS --

 Le Blog de Mickael

Presentation

publié le 29 mai 2012, 10:05 par Mickael Moreau   [ mis à jour le·27 avr. 2020, 10:09 par Les Vins Du Bordelais ]

               
 
Bonjour, je suis Mickaël consultant et formateur en œnologie pour "Les Vins Du Bordelais",
je vous propose ici différents articles concernant plusieurs questions d’internautes...

Comment composer sa cave à la maison?

publié le 24 nov. 2011, 13:06 par Mickael Moreau   [ mis à jour le·13 avr. 2020, 02:39 par Les Vins Du Bordelais ]

Aujourd'hui, caviste et grandes surfaces proposent des centaines de références... 

Mais quelles sont les bouteilles que tout amateur se doit d'avoir chez soi? Rares sont les oenophiles à ne s’être jamais posé la question... 
  •  
  •  
    •  Il est conseillé de constituer progressivement sa cave, en achetant d'abord quelques bouteilles par exemple:
    • 2 Blancs secs légers
    • 2 Blancs secs corsés
    • 2 Blancs secs onctueux
    • 2 Blancs moelleux
    • 2 Blancs liquoreux
    • 2 Rouges légers
    • 2 Rouges légèrement tanniques
    • 2 Rouges tanniques puissants
    • 2 Rosés léger
    • 2 Rosés corsés
    • 2 Rosés fruités
    • 2 Effervescents (Champagne - Crémant)
    Le petit exemple proposé ci-dessus risque de paraître bien vite trop modeste.
    On pourra l’étoffer progressivement, en tenant compte de quatre données:

    - le nombre et le type de repas au cours desquels on consomme du vin dans l'année,

    - le nombre moyen de bouteilles consommées durant le repas, 

    - le budget dont on dispose 

    - et enfin ses préférences personnelles... par exemple "les vins du Bordelais"...

    Comment obtenir une bonne cave?

    publié le 12 nov. 2011, 07:06 par Mickael Moreau   [ mis à jour le·11 avr. 2020, 14:02 par Les Vins Du Bordelais ]

    Si la cave idéale est une vue de l'esprit, il existe quelques principes de base à respecter pour conserver les vins dans des conditions favorables.

    En fait la bonne cave est un lieu clos, sombre, relativement humide, frais et à l'abri des écarts de température  des vibrations comme des odeurs parasites.

    L'élément le plus déterminant pour la garde des vins est de les maintenir à une température aussi constante que possible tout au long de l'année. Les écarts de température brusques sont à proscrire. 

    La température se situera de préférence entre 10° et 12°pour les vins blancs et entre 12° et 15° pour les vins rouges.

    Trop chaude, la cave accélère le processus d'oxydation du vin c'est à dire qu'elle accélère le vieillissement...

    La cave doit aussi être suffisamment humide avec 70 à 80 % d’hygrométrie (au dessus on peut craindre les moisissures des bouchons, en dessous les bouteilles perdent une partie de leur contenu  car le bouchon se réhydrate sur le vin, le risque alors est que le vin s'oxyde plus rapidement donc il vieillit plus rapidement...

    La cave doit être aussi propre et correctement aérée, en effet  les poussières et les microbes savent s'infiltrer dans les flacons qui semblent pourtant bien cachetés...

    Pour terminer la cave doit être à l'abri des vibrations et des trépidations, car malheureusement l'agitation des molécules entraîne un vieillissement plus rapide qu'un liquide au repos et sans stress... 

    Peut on éliminer le gout de bouchon?

    publié le 12 nov. 2011, 05:00 par Mickael Moreau   [ mis à jour le·11 avr. 2020, 14:02 par Les Vins Du Bordelais ]


    Un vin bouchonné est il bon à jeter? Pas si sur... Car certains polymères ont la capacité d'absorber le trichloroanisole, la molécule responsable du gout de bouchon.

    Une entreprise, Dream Taste international, a donc créer une grappe de raisins en plastique à base de ces polymeres.

    Plongée dans le vin durant une demie heure, elle le débarrasse de ce désagréable défaut. Mais selon "David Chassagne", spécialiste des arômes à l'université de Bourgogne,

    pas la peine d'aller chercher si loin: "un banal sac de congélation plongé dans la carafe peut suffire!"

    Pas très ragoutant, mais surtout problématique: les polymères sont peu sélectifs... ils absorbent aussi les molécules responsables des arômes souhaités.

     Ref- Science&vie -Oenologie

    Faut il ouvrir une bouteille à l'avance?

    publié le 24 févr. 2011, 04:44 par Mickael Moreau   [ mis à jour le·11 avr. 2020, 14:03 par Les Vins Du Bordelais ]

     Non !! s'il ne s'agit que de l'ouvrir, cela est tout à fait inutile.

    Le goulot étroit de la bouteille offre une surface d'aération bien trop faible pour que la simple ouverture permette l'oxygénation recherchée du vin.

     Seul un carafage permet une aération suffisante du vin.

    Des dégustations comparatives l'ont prouvé, rien n'y fait!

    La simple ouverture de la bouteille, 1 ou 2 heures ou même 24 heures avant la dégustation ne sert à rien. 

    Aucune différence de goût manifeste n'a été constatée.

     En revanche, un vin carafé sera sensiblement différent que le même servi directement de la bouteille..

    Cet effet bénéfique du carafage est valable pour tous les vins jeunes. Il sera moins nécessaire sur un rouge léger

     mais salutaire pour un rouge dense et charpenté. 

    Les vins plus âgés nécessitent plus de précautions et donc au contraire pour obtenir les meilleurs saveurs ouvrir la bouteille au dernier moment de façon à garder le plus possible en bouteille 
    les aromes.

     

    Comment réussir une dégustation entre copains?

    publié le 8 nov. 2010, 04:49 par Mickael Moreau   [ mis à jour le·11 avr. 2020, 14:03 par Les Vins Du Bordelais ]

    Si la finalité de la dégustation est l’appréciation d’ un vin mieux vaut y apporter tout le sérieux des professionnels, ce qui n’est pas incompatible avec la convivialité.

     

    Le lieu ou elle se déroule sera neutre mais pas indifférent . L’endroit choisi bénéficiera d’un bon éclairage, de préférence naturel, la table sera recouverte d’une nappe blanche. L’atmosphère sera préservée des odeurs externes, susceptibles de masquer les arômes du vin (exemple : le tabac)

     

    Si la dégustation peut se dérouler pendant le repas, il est toujours préférable de l’organiser à un autre moment de la journée. En effet, les sens sont plus aiguisés avant de manger. L’idéal est donc en fin de matinée, toutefois pour des raisons de commodité et de convivialité, les amateurs opterons plutôt pour la soirée juste avant le dîner.

     

    Outre le lieu et l’heure, deux autres choix s’imposent dans l’organisation d’une dégustation : le type de verre et la température de service ; l’idéale est d’utiliser un verre à dégustation du type INAO OU ISO.

    Pour la température, les vins seront servis à la même température que pour un repas…

     

    Ensuite, plus qu’à déguster…  sachant que la dégustation comprend trois phases successives :

     La phase visuelle, la phase olfactive, la phase gustative…

     

    Pour vous initier et progresser pas à pas dans votre apprentissage de la dégustation, 

    de manière pratique et efficace, inscrivez vous  à nos prochaines soirées dégustations


    Pourquoi nous ne retrouvons pas forcement le même gout d'une année sur l'autre?

    publié le 1 juil. 2010, 00:12 par Mickael Moreau   [ mis à jour le·11 avr. 2020, 14:04 par Les Vins Du Bordelais ]

    A savoir que le vin n'étant pas un produit normalement industriel, chaque nouveau millésime possède des caractéristiques propres.
    Un producteur peut avoir très bien réussi une année et moins bien la suivante...ou l'inverse! 
    De plus, certaines années produiront des vins plus légers que d'autres...
    Mon conseil; n'achetez pas forcement chaque année le même château mais plutôt goûter et acheter selon vos propres goûts!  

    Faut il faire vieillir certaines bouteilles?

    publié le 26 mai 2010, 06:25 par Mickael Moreau   [ mis à jour le·11 avr. 2020, 14:05 par Les Vins Du Bordelais ]

    Pour commencer, je vous propose de vous parler de l'idée reçue par beaucoup de monde disant "qu'il faut boire les vins vieux"

    En effet, le grand public croit parfois qu'un grand vin doit être bu vieux et de preference aussi agé que possible. Il n'en est rien. Boire un millésime

    très ancien procure l'intérêt de curiosité. Mais le vin n'est souvent plus à son apogée. En outre, le nombre de vins, entre autres les liquoreux, 

    ne présentent pas exactement les mêmes caractères gustatifs selon leur âge  Chacun les appréciera donc en fonction de son gout.

    Pour répondre maintenant à la question "faut il faire vieillir certaine bouteilles?"; 

    A savoir que la majeur partie du vin blanc ou rosé se boit dans l'année suivant la mise en bouteille.

    Concernant le potentiel de garde des vins rouges, il varie avec chaque cru et chaque millésime. Toutefois, certaines régions viticoles ont tendances à vieillir plus que d'autres. 

    Par exemple, en France, nous avons trois régions majeures qui sont le Bordelais, La Bourgogne et les vins du Rhône:

    - Dans le Bordelais, les plus grands vins rouges (Médoc, Pessac Léognan, Saint Emilion, Pomerol,...) verront leur apogée commencer au bout d'une période se situant généralement entre cinq et quinze ans

    - Pour les grands Bourgogne, ils peuvent être bus un peu plus jeunes que leurs homologues Bordelais. Mais ce n'est pas une règle absolue.

    Ils atteindront leur optimum au bout de quatre à quinze ans (souvent autour de huit ou neuf ans en moyenne).

    - Alors que les grands vins du Rhône parviennent à maturité en moyenne au bout de six à dix ans.


    Il existe bien sur  d'autres régions pour la garde... alors n'hesitez pas à garder quelques bouteilles 

    Le vin est-il bon pour la santé ?

    publié le 6 avr. 2010, 07:10 par Mickael Moreau   [ mis à jour le·11 avr. 2020, 14:06 par Les Vins Du Bordelais ]


     Pour vous répondre, je vous propose de vous énoncer les recherches de l'association  U P T de "Forbach/Völklingen" :

    •Dans une étude française menée par le professeur Jean-François Dartigues (Unité INSERM U330), il est apparu que ceux qui buvaient 
    un quart ou un demi-litre de vin par jour avaient des facultés intellectuelles supérieures à ceux qui ne boivent ou qui boivent de trop! 
    L'étude avaient pour but de suivre médicalement pendant plusieurs années 4 000 personnes de plus de 65 ans habitant en Dordogne
    On a observé une diminution de fréquence des démences séniles des quatre cinquièmes et une diminution des trois quarts de la maladie d'Alzheimer
    par rapport aux non-buveurs.
    "Il serait tout de même prématuré de recommander une consommation modérée de vin, et notamment aux personnes qui ne boivent pas" 
    reconnaît le professeur Orgo. 

    Le vin peut il aider à guérir du cancer ?
    Des souris de laboratoire génétiquement prédisposées à développer des tumeurs ont reçu une alimentation à base d'extraits solides de vin rouge.
    Résultat : les souris ne deviennent cancéreuses que beaucoup plus tard et voient leur longévité augmenter de 40 % par rapport à leurs camarades 
    nourris normalement.
    Cette surprenante étude a été réalisée par une équipe de l'Université de Californie à Davis.
    Les chercheurs attribuent ce résultat à la présence dans le vin rouge de polyphénols aux propriétés antioxydantes, en particulier la catéchine.
     Ces mêmes protections se retrouvent dans le thé et dans de nombreux fruits et légumes.
    Dans un article récent du New York Times, on apprend que le resveratol, présent dans la peau du raisin, inhiberait l'action d'agents qui favorisent
     la cancérisation. 
    C'est le cas des cellules leucémiques. Mais il convient de rester encore prudent dans ce domaine...

    Peut on éliminer le gout de bouchon?

    publié le 22 mars 2010, 23:25 par Mickael Moreau   [ mis à jour le·11 avr. 2020, 14:06 par Les Vins Du Bordelais ]

     Un vin bouchonné est il bon à jeter? Pas si sur... Car certains polymères ont la capacité d'absorber le trichloroanisole, la molécule responsable du gout de bouchon.

    Une entreprise, Dream Taste international, a donc créer une grappe de raisins en plastique à base de ces polymeres.

    Plongée dans le vin durant une demie heure, elle le débarrasse de ce désagréable défaut. Mais selon "David Chassagne", spécialiste des arômes à l'université de Bourgogne,

    pas la peine d'aller chercher si loin: "un banal sac de congélation plongé dans la carafe peut suffire!"

    Pas très ragoutant, mais surtout problématique: les polymères sont peu sélectifs... ils absorbent aussi les molécules responsables des arômes souhaités.

     Ref- Science&vie -Oenologie

    1-10 of 15

    Comments