L' Estomac de la littérature et de la langue

Site de M. MANON, professeur de Lettres Modernes, pour ses élèves et leurs parents mais aussi pour tous les amoureux de la littérature !

Pour dessiner : www.birdsdessines.fr

Pour accéder aux cours il vous suffit d'utiliser le menu déroulant en haut à droite (version internet) à gauche (version mobile).

Le "livre de la semaine" se trouve sur cette page. Les archives se situent à la fin de l'article.

Vous trouverez aussi d'autres choses ici... notamment une partie "théâtre" et "poésie" ainsi qu'une section "image" et "cinéma" destinée aux élèves comme aux professeurs...

La partie "L'ouvroir de l'estomac" (peut-être plus en direction des professeurs que des élèves) tente de donner certaines réponses sur la manière d'aborder la littérature dans notre société et le rôle de la langue.

Précision (et non des moindres) : toutes les images présentées sur ce site sont libres de droits. Elles proviennent en grande partie du projet Wikimedia Commons (oeuvres tombées dans le domaine public). Vous pouvez donc les réutiliser... pour construire un site.

Le lecteur est un estomac...Dévorer des livres, ingurgiter une leçon... toutes ces métaphores disent clairement qu'un livre se mange.

Pourquoi? Parce qu'il existe une vieille croyance qui veut que nous "absorbons" le contenu du livre, que nous l'avalons pour devenir plus savant et, peut-être, plus sage.

Que mange Gargantua si ce n'est de la littérature ? Ce personnage est "un ventre" qui aime autant manger qu'apprendre, autant boire que connaître.

"Ce n'est qu'une histoire" disent les élèves; rien de l'histoire de Rabelais n'est véritable... Une histoire, certes, mais qui se veut un enseignement: c'est ce qu'est la littérature, un enseignement. Aussi quand nous lisons, nous apprenons.

Quoi? tout... A vivre, à aimer, à détester, à nous connaître aussi... nous apprenons même à apprendre (je pense par exemple à Don Quichotte qui nous apprend que les livres nous apprennent à nous tromper!).

Toute littérature est une Littérature à l'estomac comme l'a écrit Julien Gracq.

Et si elle est une "nourriture de l'esprit", sa disparition pourrait entraîner la disparition de l'esprit. De même si le langage disparaissait...

Lire la suite...

D'autres réflexions sur la littérature et le langage dans la partie : "L'ouvroir de l'estomac"

L'image est une illusion, peu importe le type d'image. Il n'y a pas d'image autre que la représentation. Regardez-vous sur une photographie: si vous pouvez dire "c'est moi", ce n'est que par une expression langagière impropre, car, en réalité, ce n'est pas vous! Ce ne peut pas être vous! C'est "une image de vous".

Si vous regardez l'image de gauche (prenez le temps de bien l'observer), vous y découvrirez que cette image illustre parfaitement le fait qu'une image ne peut pas être la réalité. On ne pourrait pas construire ce Mouvement Perpétuel (Escher).

Il en est de même quand Magritte, peignant une pipe, écrit en dessous "Ceci n'est pas une pipe": effectivement il s'agit d'une représentation d'une pipe et vous ne trouverez dans les livres ou sur internet que des représentations de cette représentation d'une pipe...

Creative Commons License