Le Vignoble‎ > ‎

La taille

INITIATION A LA TAILLE DE FORMATION DES VIGNES

  • LA VIGNE: une taille si facile. 
Quelle que soit la forme sous laquelle on exploite la vigne sa taille est une des plus faciles. Suivez nos conseils.

La vigne présente des yeux globuleux, répartis alternativement tout au long de chaque sarment sans que l'on puisse apparemment les différencier en productions fertiles ou stériles.

Cette ressemblance de tous les yeux rend la taille facile et automatique, mais, dans les régions septentrionales on réserve sa culture dans un endroit abrité et bien ensoleillé. On conduit toujours la vigne sous des formes simples telles que cordons verticaux ou horizontaux.

Les cordons verticaux simples conviennent parfaitement pour garnir des murs.

La vigne peut également être conduite en cordons horizontaux à deux bras opposés.

Ces deux bras sont obtenus par une taille au-dessus de deux yeux successifs dont un bourgeon sera dirigé vers la droite et l'autre vers la gauche.

Le cordon du premier étage commence entre 40 et 50 cm du sol environ.

  • Taille de fructification. 
Avec ces formes simples et faciles à obtenir, la fructification s'établit rapidement.

Les bourgeons de vigne sont très sensibles aux gelées de printemps et il est toujours prudent d'attendre que la sève soit déjà en mouvement pour commencer la taille dans notre région où la vigne a besoin d'être protégée.

D'une façon générale, dans le nord cela implique de tailler la vigne des jardins dans la deuxième quinzaine de mars.

Il est fréquent qu'à la suite de cette taille tardive, la sève s'écoule de la coupe .On dit que la vigne «pleure », mais la perte de cette sève très pauvre en éléments nutritifs ne porte aucun préjudice à la végétation et la fructification est sauvée.

  • Taille à long bois. 
Dans notre région, on peut exploiter la vigne sur une charpente temporaire partant d'une souche et renouvelée chaque année que l'on appelle « taille à long bois» ou « cordon Guyot ». Cette méthode de conduite nécessite une plantation des ceps en ligne environ tous les mètres.

L'armature consiste à poser un tuteur d'échalas pour guider et palisser verticalement le bourgeon de remplacement en cours de végétation, puis à tendre deux fils de fer horizontaux superposés, l'un à 40cm du sol, le second à 35cm au dessus du premier et le troisième à 35cm au dessus du second, la taille consiste à obtenir la fructification sur le rameau couché horizontalement alors que le bourgeon se développant à la base du pied sera palissé verticalement et servira de rameau de remplacement l'année suivante.

Elle se déroule en mars en trois étapes:

-1 -Suppression du sarment couché l'année précédente et ayant fructifié.

-2-Couchage et palissage sur le fils de fer d'un sarment vertical développé la saison précédente et taillé à environ 70cm de longueur.

-3-Taille de l'autre sarment vertical à deux yeux.

  • En cours de végétation.
-Développement des bourgeons fructifères sur les yeux du sarment couché et palissage vertical sur le fil de fer supérieur avec pincement au-dessus de la deuxième feuille après la grappe.

-Suppression sur empattement des bourgeons ne portant pas de grappes. 

-Palissage vertical, sans taille, des deux sarments provenant de la taille à deux yeux du sarment le plus bas (remplacements)


  • Opérations d'été.
-Ébourgeonner les pousses en surnombre (autres que les fructifères et les remplacements)

-Palisser les bourgeons obliquement sur cordons horizontaux. 

-Pincer à 80cm environ les bourgeons de prolongement.

-Pincer les bourgeons portant les grappes à deux feuilles au-dessus des fruits. 

Dans la majorité des cas, le deuxième œil est fructifère et l'on taillera la coursonne simplement à deux yeux, d'autres variétés fructifient sur le troisième ou le quatrième œil.

 

On taillera donc les variétés respectivement à deux, trois ou quatre yeux et dans le cas d'une fructification sur le troisième ou quatrième œil, supprimer, par éborgnage lors de la taille d'hiver, le deuxième et éventuellement le troisième œil, complètement inutiles, entre le rameau de remplacement (premier œil) et le fructifère (troisième ou quatrième œil).



  • La taille de la vigne.

 

Appelée chez nous, Taille à la baguette, constituée d'un long bois dont le nombre de bourgeons est de 6 à 7, et de 2 à 3coursons en général.( le courson: branche à 2 yeux servant à la mise à fructification) .

 

La taille dans notre région se fait fin mars suivant schéma ci-après.

 

Les jeunes plants sont taillés à 2 yeux.

 

Le tuteur doit être placé en prévision de la fixation.