Accueil‎ > ‎

Présentation


Il était une fois...
C
inq potes qui, après avoir pratiqué le rugby et les quilles de huit (pur Aveyron), un jour se disent « si on montait une Banda ? », lancent l’aventure des « Souvenirs de Nestor ».

Dans le JO du 06 mai 2006 on pouvait lire : SOUVENIRS DE NESTOR

« Objet : créer un groupe musical à but essentiellement festif, ainsi que peut-être la pratique d’un peu de poésie ».

Donc, cinq mecs : Janou : trompette, Didier : trombone, Riton : saxophone, Hervé : caisse claire (actuellement souba) et Chameau : grosse caisse,. Puis le sixième : Boris : souba. Ceux là n’ont jamais ou très peu approché un instrument de musique.

Soutenus dès le départ par un prof de trompette génial qui aime les dingues (Bruno : « en fait aussi timbré que nous ! ») et un bassiste tout aussi génial qui avait du temps à perdre (Rodolphe).

Inscription à l’école de musique d’Espalion (CRDA) pour tout le monde : solfège et premiers cours d’instruments.

                                                                            Merci pour tout Fred, Monsieur le Directeur.

Mais qui est donc Nestor ???

Nain de jardin en plâtre de son état, il était petit et moche mais il nous a accompagné sur tous les terrains de quilles (on était déjà un peu con !).

Cassé un jour de cuite et de victoire par Janou, il a laissé un souvenir impérissable.

La preuve…. !

Rapidement, apparition de l’émotion et du plaisir de jouer ensemble. Plaisir intense. Sourires…et surtout grosse motivation (premier concert un an après au café de l’hôtel de ville (chez Janou) avec deux morceaux au compteur, sous l’œil hilare de nos potes et des curieux qui étaient venus en masse).

Et aussi le travail….les hauts, les bas, les engueulades. Cinquante répèts par ans.

Information :

Contrairement aux idées reçus nous ne buvons pas tous de la bière !


2007: Laurent nous rejoint. Copain d’enfance. Etant une curiosité lui-même, il choisit simplement de jouer de la wash board. (« Fait ch…, j’attire que les vieilles avec ça !! »)

JR (Sax ténor : pur impro. Le solfège ou la mort ! Bon, alors je choisis la mort !)
Nico (prof de percus, trombone : parti vers d’autres aventures, merci Nico)
Alain (tro
mpette guest star : on a dit : « si un mec comme ça vient jouer avec nous c’est qu’on est pas tout à fait nuls », positive atitude, merci Alain)
Damien (clarinette et sax : aussi parti vers d’autres aventures. Merci pour ta disponibilité et tes superbes chorus – tu nous as fait avancer)

Puis Daniel (trompette : son seul défaut, habiter St Geniez)
        Philippe
(trompette : dur au mal et à la mousse ; des départs de moins en moins aléatoires - je sais, je suis salaud)
        Jean
(tuba : notre référence morale, merci pour tout Jean mais tu n’arriveras pas à nous faire jouer l’Avé Maria – tous en cœur : «plutôt crever !»)
        Cube
(tuba : autre pote des terrains, une droite redoutable !)       
        
Laura
 (percus : profession rayon de soleil, humainement et musicalement)
        Arnaud (percus : bongos et peut être un jour « rototos »)
        Thierry
(grosse caisse : grosse énergie, pas du tout râleur en plus ! On l’excuse il joue au foot !
        Jeff (trompette : intelligent et fait tout avec modération ! C’est nouveau chez nous ! Le concept n’est pas inintéressant…)
        Philippe (trombone : p…..! enfin un trombone… et un bon en plus !)
        Alain
(sax ténor : « hé les gars, on commence à piquer des mecs à l’harmonie ! » – rapidement devenu indispensable)
        Raoul
(percu : cloche à vache : tu réinventes la rythmique mais t’es le meilleur; change rien Raoul !)
        Xavier
(trompette : t’arrives à couvrir Janou, tu mérites une médaille !)
        Lapin
(sax alto : grosse progression, sinon bon skieur mais se râpe le nez, des fois !)
        Anne Marie (Flute, piccolo :
une petite flûte dans un monde de brute. Le tout était de survivre au départ. Merci d’être avec nous Anne Marie !)
        Guillem
(trombone : huit mois, écœurant !!!!! Il va tous nous pourrir !)

De ceux qui choisissent la grosse caisse pour pouvoir boire la mousse en jouant, à ceux qui ont fait le conservatoire et qui « s’y remettent », finalement en 2013, nous sommes vingt cinq.

Niveau correct, jamais satisfait de nous même mais grosse énergie et toujours grand plaisir à jouer ensemble.

Un registre varié, toujours accès « bandas » pur et dur.(contradictoire mais vrai !).

Du festif et du bon !!

Phrases cultes :

« Vous aviez raison, je pouvais pas dormir »(Rodolphe qui essai de dormir à dix mètres du groupe qui répète)

« le saxo, c’est facile ! » (Janou, trompettiste à Riton, saxophoniste)