Le projet de développement culturel de Rions de Soleil a pour finalité

la réappropriation de la culture en tant qu'outil d’émancipation,


d’ouverture et de compréhension du monde, de culture ouverte sur la diversité et l’échange,

d'épanouissement de l'individu et du lien social.




Pour les curieux, voici la petite histoire de l'association ...


1995 - La Création de l'association

Trois comédiens professionnels veulent de faire découvrir le spectacle vivant à un large public et de développer des projets culturels dans le nord des Hautes-Alpes : L’association Rions de Soleil est née !

Dès sa création, l’association a tissé des liens très étroits avec une autre association, Gros textes, née en 1991, ayant pour objet la réalisation de la revue littéraire Gros Textes et la gestion de la maison d’édition associative du même nom qui publie essentiellement de la poésie.


1997 - La "vraie" naissance de l'association

Elle s'ouvre à des adhérents et des projets culturels.Rapidement, deux projets culturels portés par Rions de Soleil voient le jour :

- Les " Par l’émoi " sur une proposition de Gros Texte créent des scènes ouvertes. Ce projet évoluera en 2001 vers les scènes ouvertes à thème organisées à l’Argentière, réunissant 200 à 300 personnes,

- Les ateliers d’expressions artistiques, dont un atelier d’écriture animé par Gros Texte et un atelier hebdomadaire de théâtre.


1999 - Les premières

Premier atelier d'expression artistique pour adulte (du théâtre) et première scènes ouvertes ; Ce principe de la scène ouverte restera longtemps un fondement des actions de l'association.


2001 - L'installation

L’association Rions de Soleil s’installe dans un local à Châteauroux :un espace de 50 m2 au rez de chaussée d'une maison au cœur du village. Les ateliers se développent avec naissance de petits nouveaux.


2002 - L'essor

Les éditions Gros Textes s’affirment en passant de 4 publications par an à 10, éditions systématiquement présentes lors des soirées Rions de soleil. Cette année sera également marquée par l'achat de matériel son par Rions de Soleil et lumière par Gros Textes, qui servira indifféremment aux deux associations ainsi que par les premières demandes de subventions des deux associations ...


2003 - Le 1er festival Comédia

Comédia est le 1er festival organisé par Rions de Soleil et qui existe encore !

Ce festival est une manifestation populaire qui met en scène théâtre, café-théâtre ,poésie, musique et cirque. C'est l’occasion de proposer des représentations à tous les publics mais aussi de favoriser les échanges entre les comédiens de théâtre, les comédiens de café-théâtre et le public. .Dans un esprit de découverte, le festival vise à promouvoir des artistes locaux, amateurs et professionnels et à élargir l'offre culturelle des hautes alpes.

Programmation diversifiées et accessible à tous, restauration, buvette et le dimanche dédié uniquement aux enfants. Il est devenu au fils du temps une référence dans les hautes alpes, générant des retombées médiatiques fortes sur le bassin embrunais et même sur tout le département.La manifestation gagne chaque année en fréquentation

Le festival Comédia 2013 en chiffres : 4jrs de festivités, 14 artistes, plus de 1000 spectateurs de 3 à 99 ans, plus de 50 bénévoles, 15 partenaires et 20 000€ de budget.


2004 - Le 1er festival Le Printemps du Livre

Ce salon littéraire organisé à Châteauroux les Alpes est porté par Gros Textes, avec le soutien de Rions de Soleil (qui deviendra l’Ivresse des Livres en 2006). Les festivals Le Printemps du Livre et Comédia ont contribué à renforcer la lisibilité des deux associations. Toutes ces activités sont alors portées par les adhérents et elles ne peuvent difficilement continuer à reposer exclusivement sur des bénévoles.

2006 - La fusion des deux assos

Rions de Soleil et Gros Textes étudient ensemble la possibilité d’être financé par la région pour la création d’un poste d’Agent de Développement Artistique et Culturel (ADAC).

A cette époque, Rions de Soleil a un chiffre d’affaire un peu plus important, plus d’adhérents et une plus grande implantation locale qui permet d’avoir de nombreux militants. Gros Textes, du fait de son activité commerciale, arrive à dégager plus de bénéfices et a une plus grande capacité d’investissement mais n’a pas d’implantation locale, des adhérents très dispersés sur le territoire et donc seulement 3 ou 4 militants. Dans ces conditions c’est au nom de Rions de Soleil qu’est porté le projet de création de poste ADAC.

En découle la fusion partielle de Rions de Soleil et de Gros Textes. Rions de Soleil reprend donc en 2006 une partie des activités de l’association Gros Textes notamment le secteur édition / réalisation de revues ainsi que le printemps du livre, ce qui lui permet de créer ce poste ADAC à temps plein.

Dans le même temps, Rions de soleil a l’opportunité de louer l'ancien local de l’office du tourisme sur la place du village. Ce local sera le local de l’association, vitrine des Editions Gros Textes et Bouquinerie.


2007 - L'année clef

Mutualisation des moyens et fusion total des deux associations Gros textes et Rions de soleil :
Le Conseil Général finançant les deux associations séparément sur le projet bouquinerie, il fallait financer une seule entité pour obtenir le conventionnement du conseil général. Gros textes devient alors une section de " Rions de soleil " et continue d’être un Éditeur de livres. Le conventionnement avec le conseil général étant annuel, cette intégration est soumise au vote des administrateurs tous les ans.

L’événement Le Printemps du Livre devient " L'Ivresse des livres. Le but est de favoriser les échanges entre d’auteurs, illustrateurs, éditeurs, bouquinistes et lecteurs venus de toute la France. L’originalité de ce salon littéraire repose sur la rencontre entre des professionnels et des amateurs des livres en leur offrant un espace et des animations adaptées à la pratique de leur art.Cet événement favorise aussi la sensibilisation du public à la littérature, plus précisément à la poésie grâce à diverses animations : lecture sous tipis, la lecture en promenades, des spectacles poétiques et musicaux … En 2013, 600 personnes assisteront à ce festival.


2008 - La naissance de l’Épicerie Littéraire

Les deux associations transforment le local qu’elles partagent en une épicerie littéraire : une bouquinerie où sont proposés les ouvrages des éditions Gros Textes mais aussi des ouvrages d’occasion sélectionnés.


2010 - Naissance de l’Épicerie Littéraire Ambulante

L'épicerie littéraire se déplace à la rencontre des lecteurs !

Ses actions sont la vente de livres, des animations littéraires, des lectures et spectacles dans des villages isolés sur des manifestations existantes ou pour des créations d’événements. A ce titre, elle reçoit le grand prix national « S’UNIR POUR AGIR » décerné chaque année par la Fondation de France.


2011 - La vie continue

Embauche de 2 salariés Yves à temps plein comme agent de développement du secteur livres/édition/Gros textes et Sylvie en CUI/CAE sur l’Épicerie Littéraire.


2012 - Une nouvelle naissance

Naissance des éditions Alpes Vagabondes, dédiée aux auteurs locaux et gérées par un comité de lecture de 6 personnes.


2013 Fusion des festivals Ivresses des Livres et Comédia

2013 sera marqué par la création d’un événement unique regroupant Ivresse et Comédia, étalé sur 8 jours. L’objectif étant l'accès à la littérature et aux spectacles vivants pour tous et ouvrir un volet jeune public en lien avec les établissements scolaires dans les différentes communes.

Cette fusion est nécessaire à la fois pour renforcer les liens partenaires/associations/institutions, pour aussi les demandes de subventions qui nécessitent de grossir vers d'autres émergences culturelles et à la fois pour une facilité de gestion de la communication, des artistes et des bénévoles.


La suite ?

Les projets suivent leurs cours et on a vu naître d'autres d'idées : de nouveaux ateliers, de nouvelles parutions, des embauches, l'ouverture d'un lieu culturel, ... Gros Textes médite sur son statut juridique puisqu'une grande partie de son activité se situe dans le domaine marchand. En 2016, Yves est parti à la retraite, mais reste plus qu'actif dans l'association, et Sylvie a été rejoint par deux autres salariées !