Rechercher sur le Web

Contactez-nous

Carnaval de Nice et fête des citrons

Zone de texte

Carnaval de Nice et fête des citrons à Menton le 20 et 21 février 2010

 

Quel week-end, c’est 28 gamins qu’Isabelle notre conductrice  de Michel Voyages  emmène dans une course effrénée. Il fait froid mais le soleil brille.

Après notre arrivée en centre ville de Nice et un petit temps libre, nous rejoignons le restaurant dans une rue piétonne. Nous avons une petite heure pour déjeuner. A 14h nous devons regagner les tribunes pour assister à la bataille de fleurs sur le thème « Le Roi de la planète bleue » matérialisé par une grenouille verte, emblème festif de Nice.

Défilé de chars énormes très colorés avec de très jolies filles, que de jolies fleurs !!! Parades de groupes dansants internationaux et de  très bruyantes fanfares. Pendant plus de trois heures, scotchés sur nos sièges, heureusement très serrés pour mieux résister au froid, nos 28 gamins en prennent plein les yeux.

Nous rejoignons notre hôtel sur le vieux port et après une douche réparatrice, dîner sur les quais. Au pas de course nous sautons dans le tramway, flambant neuf, qui nous emmène place Masséna ou nous nous retrouvons assis dans les grandes tribunes pour assister au « corso illuminé ». La foule est immense. Le bruit, la musique, la lumière, les couleurs, les chars majestueux (10 à 15m de haut). évoquent toujours le même thème.

Il est tard : c’est en groupe que nous retournons à l’hôtel par le même tramway, il va falloir se lever tôt.

Dimanche, un petit cadeau parfumé nous attend sur notre siège, sous le soleil, direction Eze par la moyenne corniche pour un arrêt à la parfumerie Fragonard. Poursuite de la route vers Menton avec des vues magnifiques sur la côte.

Nous nous retrouvons dans une avenue où stationnent plus de 200 autocars, mais en tant que marins la marche ne nous fait pas peur !!  Visite de l’exposition d’agrumes des jardins de Bioves, ce sont des milliers d’oranges et de citrons qui ornent les diverses figures ayant pour thème le cinéma. Il y a tellement de monde que nous écourtons l’exposition d’orchidées.

Dîner dans un restaurant proche du circuit et rapidement nous sommes installés sur le haut des tribunes, le soleil s’est caché et le froid  gâche un peu notre attente. Toujours énormément de monde et le défilé commence avec ses chars décorés de milliers d’agrumes ; c’est très différent de celui de Nice ! Ils sont complémentaires. Après deux heures d’un spectacle très haut en couleurs, en musique et en danse, il nous faut rejoindre notre autocar. Quelle aventure avec ceux qui se sont perdus ! C’était la cerise sur le gâteau pour rendre inoubliables ces deux journées festives…

Camille


Comments