Notre collectif est AUSSI pour l'égalité entre les sexes MAIS dans le respect de la différence entre les hommes et les femmes. 

Nous pensons qu’il est possible de lutter contre l’homophobie SANS pour autant déconstruire les repères biologiques grâce auxquels les enfants se construisent.

Vidéo YouTube



Que sont les théories du genre et l’idéologie du genre ou gender ?

 

-> Le gender, c’est la remise en cause de la différence et de la complémentarité Homme-Femme, pour bâtir une société fondée sur les orientations sexuelles.


La lutte pour l’égalité entre les hommes et les femmes ne peut reposer sur la négation des différences, bien au contraire.

> Une rumeur ? 
Le gouvernement nous dit qu’il n’y a pas de théorie du genre prévue à l'école ? Et pourtant :

 
Peillon
« Le but de la morale laïque est d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel. Les stéréotypes de genre doivent être remis en question dès l’école primaire. »

 « Le gouvernement s’est engagé à s’appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités notamment par le biais d’une éducation au respect de la diversité des orientations sexuelles » (lettre de V.Peillon aux Recteurs, 4 janvier 2013)

 « La lutte contre les stéréotypes de genre et l’homophobie doit être menée avec force, à tous les niveaux d’enseignement. Les stéréotypes de genre doivent être remis en question dès l’école primaire. » (V.Peillon, Refondons l’école, Le Seuil, page 128)

najat




« Il faut que dès le plus jeune âge, chacun comprenne qu’il existe plusieurs types d’orientations sexuelles » (Najat
Vallaud Belkacem)


> Un aveu ?

La vidéo a été retirée (tiens?), voilà ce que disait Laura Slimani le 1er février 2014 :« Oui le genre cela existe, et nous allons l’enseigner dans les écoles »

Vidéo YouTube


 > Des preuves :

Il est étonnant qu’un concept, soit disant inexistant, soit l’objet d’un amendement au Parlement, amendement adopté, puis retiré, par la majorité du gouvernement, amendement qui :

« a pour objet l’intégration dans la formation dispensée dans les écoles élémentaires d’une éducation à la liberté entre les femmes et les hommes et à la déconstruction des stéréotypes sexués. Il s’agit de substituer à des catégories telles que le “sexe” ou la “différence sexuelle”, qui renvoient à la biologie, le concept de “genre”, qui montre que les différences entre les hommes et les femmes ne sont pas fondées sur la nature, mais sont historiquement construites et socialement reproduites. »

 Voir l’historique de cet amendement.

Voici 11 documents qui prouvent que cette théorie existe bien du dire même de ceux qui affirment le contraire :



> ABCD de l'égalité

Le monde merveilleux de l'Abcd de l'égalité


Le gouvernement nous dit que l’ABCD de l’égalité ne consiste qu’à « enseigner le respect entre les femmes et les hommes dans nos écoles primaires ».

Un article montrant comment les termes d’égalité, de lutte contre les stéréotypes ou de lutte contre l’homophobie peuvent véhiculer l’idéologie du genre.

Voir l'article


Nous sommes tout à fait d’accord avec le devoir des enseignants à enseigner le respect entre les femmes et les hommes, même si nous pensons que les enseignants n’ont pas attendu l’ABCD de l’égalité pour le faire. Cependant, nous sommes allés voir par nous-mêmes dans le détail le site de l’ABCD de l’égalité. Et nous y avons trouvé préjugés et féminisme, manipulation des enfants et idéologie du genre.

Par exemple G Guilpain, chargé de former les enseignants pour l'égalité, explique qu'au préalable, elle doit les convaincre que des expressions comme :

"tous égaux, tous différents"   ou  "les hommes et les femmes se complètent par leurs différences"

sont des obstacles à l'égalité ! (cf lire l'extrait de la conférence)

Il ne pourrait pas y avoir d’égalité s’il y a des différences entre les garçons et les filles ?


Autre citations extraites des vidéos conférences ou interviews des femmes – et uniquement des femmes !!- qui ont mis au point et qui promeuvent cet l’ABCD de l’égalité.

Interview d’Astrid de La Motte, conseillère pédagogique départementale des artsvisuels, Tarn : 

« J’ai demandé à des élèves de grande section de maternelle d’habiller les enfants à la mode d’aujourd’hui et on a vu que les enfants petits garçons étaient habillés avec un jean et les petites filles avec une jupe (...) et donc ça montre que le travail (entendez le travail de déconstruction des stéréotypes sexués) doit être fait dès la petite section pour qu’on n’ait pas ces réponses-là en grande section. »

Ici nous y voyons l’idéologie du genre car égalité en niant la différence.


D’autres collectifs ont décrypté l'ABCD de l'égalité :

http://www.theoriedugenre.fr/?Programme-ABCD-de-l-egalite-la

Attention, le propre de cette idéologie est d’avancer masquée ! 



> Si on laisse faire, il se passe quoi ?

- L’enseignement de la théorie du Genre à l’école primaire peut entraîner:

Un brouillage total de l’identité sexuée des enfants, qui risquent d’apprendre bientôt qu’ils ne sont pas nés garçons ou filles, mais qu’ils pourront choisir eux-mêmes ce qu’ils veulent être. Et ce, dès l’âge de six ans…Et l’on retrouve là, la négation de la différence.

Par exemple, voici un site sur lequel s'appuie l'Education Nationale pour faire l’éducation sexuelle de nos enfants :

                   Le Collectif des Parents d’Elèves Limousin :

  • rappelle que les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants
  • demande que la théorie du genre ne soit pas introduite dans les écoles.
  • vous propose de signer la pétition en ligne : cette pétition va nous servir à communiquer auprès des directeurs d'école et du rectorat pour faire entendre la voix des parents. C'est pour cette raison que vous pouvez signer 1 pétition par parent et par établissement scolaire. Nous nous engageons à ne communiquer aucun nom à personne.  


>>>     Pétition   <<<