Navigation

Murphy


   Le moniteur paresse en bord de piste sur son fauteuil et sous son parasol, il tient la planche de vol et parfois se lève pour monter dans le Morane et remorquer un élève.
 Au soir il les regarde se poser : ils volent mieux que lui…mais tout le monde fait la gueule parce que la rentrée approche.


  Le renard éclaire les tronches en proposant un feu de camp de nuit !

   Les planeurs au hangar, il farfouille dans les restes de vivres tandis que les autres collectent du combustible.

   Assis par terre autour du feu et sous la Lune chacun tend aux flammes des brochettes de choses improbables à griller : c’est inmangeable, mais on est ensemble pour la dernière fois, dans un silence laborieusement masticatoire.

   L’arrivée de la tarte aux pommes, réchauffée au micro-ondes du local par l’ahuri et accompagnée de breuvages roboratifs dénichés par le renard, déride la compagnie et le matheux dit qu’il a souvent entendu les vieux citer un certain Murphy et demande qui c’est.

  -Un grand nom de l’aviation, connu pour ses lois dites « de l’emmerdement maximum ». Il était capitaine à Edwards AFB en 1949 lorsqu’il a dit que s’il y a plusieurs solutions on va choisir la mauvaise, ce qui a été confirmé.


Vous connaissez une loi de Murphy ?…

-Oui, la tartine beurrée qui tombe toujours côté beurre ! dit le renard.

-Bravo ! Vous voulez quelques exemples ?
    Cette panne est impossible ? Attendez 5 minutes !

    Tout est OK ? Vous avez oublié quelque chose !
    L’avion vole merveilleusement bien dans un ciel de rêve ? Méfiez-vous !  
    L’expérience c’est bien mais on aurait eu moins peur si on avait eu la leçon avant !
    On est dans la merde ! Attendons-nous à ce que ça empire !

Il y a des variantes, sans cesse vérifiées, de ces lois ; d’aucunes sont psychiatriques :


    En aviation la paranoïa n’est que de la lucidité.

D’autres philosophiques :

    Heureux ceux qui savent rire d’eux-mêmes : Ils n’ont pas fini de s’amuser !

D’autres poétiques :

    Si vous tombez en panne dans le désert personne ne viendra réparer…mais un sale gosse peut vous demander de lui dessiner un mouton. (St.Ex)

   Vous commencez à êtres bons alors commencez à vous méfier, potassez l’aérodynamique et la mécanique de vol, passez du temps à l’atelier avec les mécanos et emmenez les voler : ils entendront ce que vous n’entendrez pas… et écoutez les vieux. Quand tout merde et que la procédure d’urgence n’a évidemment pas prévu ce cas impossible, revenez aux bases du pilotage.
    On nous promet pour bientôt des avions-robots qui voleront tout seuls… mais un computeur ne fait que ce qu’on a mis dans son programme et Murphy dit qu’on n’y aura évidemment pas mis ce dont on aura besoin…ou ses accus seront vides.
  Quand je ne pourrai plus voler je compte sur vous pour me ballader alors restez en vie. Que Murphy soit avec vous.


Lulu, dont les yeux brillent un peu, disperse avec un bâton les dernières braises, faisant jaillir des étincelles qui montent vers les étoiles.

Allez sur le site des lois de Murphy originales.
Comments