ARCHIVES‎ > ‎

Apéro-lecture


Nouveau lieu...Nouvelle formule
Café Galerie Le Transformer, 7 rue Smolett, Nice

Il s'agit d'un lieu original, “Le Transformer”, [pour les non-anglicistes, prononcer “transformeur”!] qui a ouvert ses portes tout récemment, à des artistes, à des musiciens et à des lectrices ! … pour des lectures au moment de l’apéro.


_______________________________________

Ne manquez pas notre prochain et dernier apéro-lectures le mercredi 12 juin à 18h30

Lectures de textes de Will Cuppy... à découvrir!


Will Cuppy (1884/1949) : un maitre de l'humour qui a fait rire l'Amérique entière pendant vingt ans ... et qui continue.
Il a écrit dans différents journaux américains des chroniques pleines d'humour qui ont été réunies dans une trilogie sur les animaux :
Comment attirer le wombat
Comment cesser d'exister
Comment reconnaitre vos amis des grands singes


Sa dernière oeuvre a été publiée après sa mort, en 1950

"Grandeur et décadence d'un peu tout le monde"


une série de portraits historiques rééditée dix huit fois qui eut un succès phénoménal et fut traduite en dix langues
.
Il a été réédité en français aux éditions du Wombat depuis 2011.

_______________________________________

C'était le 3 mai

Microfictions de Régis Jauffret : ce livre a obtenu les prix de France Culture-Télérama en 2007 et celui de l'humour noir Xavier Forneret en 2008.
    Ces courts récits de Régis Jauffret, peintre féroce de ses contemporains, pourfendent la littérature des bons sentiments. Il brosse d'une écriture sèche des tableaux très aigus, empreints de violence et de cruauté qui donnent une image très critique de notre société. Il dit lui-même :

“Pour moi, la littérature non cruelle n'existe pas. La littérature est un espace de lucidité et de sincérité totales.” C’est une écriture à découvrir même si parfois c’est comme un coup de poing dans la figure.

_______________________________________

C'était le 10 avril    "Les liaisons culinaires"

En 17 menus et autant de rendez-vous galants, Andréas Staïkos campe une intrigue théâtrale, drôle et savoureuse, qui invite à considérer la gastronomie comme un art et un plaisir sensuel en soi mais aussi comme le préambule ou la métaphore d'autres voluptés.

Andréas Staïkos est auteur d'une dizaine de pièces et traducteur de nombreux auteurs français des XVIII et XIX siècles


Une dizaine de personnes sont venues ce soir là au Transformer. Les lectures légères et drôles ont mis tout le monde en appétit et chacun est reparti avec quelques recettes à essayer... et un livre à déguster!



_______________________________________

C'était le 6 mars  "Paroles de femmes"

Les lectrices ont choisi des extraits d’un très beau livre de Julie Otsuka “Certaines n’avaient jamais vu la mer” sur ces jeunes japonaises qui se sont exilées aux USA dans l’espoir d’y trouver des maris … Ce livre  a reçu le prix Fémina étranger en 2012









_________________________________________


 C'était le 6 février


Alan Bennett est un écrivain contemporain anglais très prolifique, lauréat des Tony Awards en 2007 et 2008. Il a écrit de nombreux romans, des pièces de théâtre, de scenarii, des pièces pour la télévision et a été adapté au cinéma. Il est également comédien à ses heures. Ses écrits sont toujours empreints de beaucoup d’humour, de dérision et mettent en scène des contemporain et leurs petits (ou grands travers). Ces récits à la première personne sont en quelque sorte des raccourcis d’existences ordinaires dans la société anglaise d’aujourd’hui. Le ton d’Alan Bennett oscille entre la comédie et le cynisme grinçant. Dans « Moulins à paroles » deuxième du nom, il brosse des portraits de femmes particulièrement drôles et attachantes : une vendeuse de grand magasin qui ne sait sur quel pied danser entre son étrange pédicure et son frère hémiplégique, et une femme qui se prend d’amitié pour sa voisine meurtrière.


_________________________________________
C'était le 16 janvier


Nous avons inauguré la chose mercredi 16 janvier dès 18h30 dans ce lieu très "cosy", lumières tamisées, couleurs chaudes pour des lectures plutôt glaçantes : "les brèves de cimetière". Textes pleins d'un humour grinçant,mettant en scène des villageois passés outre-tombe.

L'auteur, Patrick Kermann n'est lui-même plus de ce monde, ce texte "La mastication des morts" date de 1999.

Nous renouvellerons ce rendez-vous tous les premiers mercredis du mois, donc nous nous retrouverons le mercredi 6 février, même heure, même endroit.









_______________________________________







Comments