ù Mon Testament

Je laisse à mon Yvonne

Qui, avec moi fut bonne

L’usage de mes biens

Tout comme s’ils furent siens

Sauf si d’aucun s’en charge

Egalement à sa charge

De faire réduire en cendre

Ma dépouille encore tendre

Point et nul n’est besoin

D’avoir une sépulture

M’épandre avec grand soin

Tel qu’en agriculture

Encore moins d’une absoute

La, toujours, j’ai un doute

Me défendre en personne

La cause me passionne

----------------

Comme j’ai horreur en plus

De la publicité

Pour ma félicité

Au diable, nécro, laïus

A mon fils, enfin... rien

Si ce n’est sa famille

Qu’il s’en occupe bien

En sorte qu’elle brille

----------------

Pour le jour où je tomberai « Paf »

Voici donc mon épitaphe

Non pas pour un monument

Mais pour lire uniquement,

A laisser sur cette disquette

Ta, Ta, bla, bla à perpète

----------------

Ci git, contre son gré, le peu de reste

De Pierre Crasset, mort en paix, sans un geste

Il eût voulu, grâce ultime et divine

Etre épandu en sa forêt voisine

Mais qui sait, si un jour

Les Dieux, dans leur bonté

De ce lieu, son séjour

Feront sa volonté

----------------

Les Maissineries ? ? 20

----------------

Maissin en Ardennes le 25.VII.2014

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments