Vieilles pierres

Vieilles pierres


Le château de BOUILLON


Cliquez sur la photo pour l'agrandir






Là-haut sur son rocher majestueux se dresse  

Le château de Bouillon, celui de Godefroi  

A l’abri des vieux murs les pas d’un palefroi 

Résonnent en échos en notre forteresse 

 

Au sein du fier donjon des esprits en détresse 

Fredonnant des refrains qui nous glacent d’effroi 

Errent souvent l’hiver et les soirs de grand froid 

Avec de blancs fantômes enivrés de tendresse 

 

Les pierres et les rochers nous content le vieux bourg

La vie des pauvres serfs vivotant au faubourg

Car elles ont vu en bas défiler tant d’histoires 

 

Des actes criminels de barbares en armes  

 Des batailles sanglantes et des cris de victoires 

Et parfois en cachette elles sont toutes en larmes

Sonnet

à Bouillon.be

Les Maissineries. XII.20

 

































Le château de Bouillon

 Le château de Bouillon



Là-haut sur son rocher majestueux se dresse  

Le château de Bouillon, celui de Godefroi  

A l’abri des vieux murs les pas d’un palefroi 

Résonnent en échos en notre forteresse 

 

Au sein du fier donjon des esprits en détresse 

Fredonnant des refrains qui nous glacent d’effroi 

Errent souvent l’hiver et les soirs de grand froid 

Avec de blancs fantômes enivrés de tendresse 

 

Les pierres et les rochers nous content le vieux bourg

La vie des pauvres serfs vivotant au faubourg

Car elles ont vu en bas défiler tant d’histoires 

 

Des actes criminels de barbares en armes  

 Des batailles sanglantes et des cris de victoires 

Et parfois en cachette elles sont toutes en larmes

Sonnet

à Bouillon.be

Les Maissineries. XII.20

 


















SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments