Toujours éternel l'amour

 J'ai fait je le sais une folie
Etrange mais vraiment féérique  
Vivre un jour une passion
L'amour fou insensé  
Cette grâce suprême
Chose rare et unique   


Débordant d'enthousiame
Je l'ai vécue sans penser
Ni sans remords extrême  
Car vivre une amourette
Avecque une fille jolie
Et lui conter fleurette   
Est un fabuleux fantasme   
Qui vit en nous sans trêve
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         
 Tant pis je m'en confesse
                Et j'avoue désormais                   
Ce grand et merveilleux amour 
Car le vivre une fois en vérité  
Est pour tous une fascination
De l'esprit qui dure à jamais

Elle nait ma foi subitement
Cette frasque savoureuse 
Dès lors elle plait grandement 
 Et nous rend et ardeur et jeunesse
 Cette flamme éternelle survit comme l'éternité
Longtemps très longtemps en nos rêves
Car il est doux ce partage 
En tout temps à tout âge
Entre deux âmes amoureuses


Ode composée en écoutant «ewini liabi»
ce «lied en langue romanche»
Les Maissineries VIII.20


SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments