Tio,


J’ai pour amie Tio une chatte

Pas pour la vie ni à demeure

Elle vient à moi, pour mon coup de patte

Où quant pardi, de faim elle meurt

-------------------

Ce genre de vie nous laisse libre

Elle va par-ci et moi par-là

Lorsque je la vois, tout en moi vibre

J’ai vite compris sans qu’on parla

-------------------

Un coup de foudre nous a uni

Pour le meilleur ou pour le pire

Las, si la vie nous désuni

-------------------

Que de chagrins et de soupirs

J’ai pour amie, Tio, une chatte

Que j’entretiens et que je flatte

-------------------

Sonnet irrégulier

Les Maissineries IV.20

 

You can see this poem on

Toute La Poésie

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments