Tempête


Des confins du grand large

Nous vient le froid du Nord

Le vent fou, impétueux

De l'ouragan grandit

Et dope le Beaufort

------------------

Sous ce grain tempétueux

Houleux et dérangeant

La mer gronde et brandit

Ses vagues déferlantes

Sur Coxyde et sa digue

------------------

La tempête décharge

Sa rage et son courroux

Au fur et à mesure

Donnant craintes affolantes

 Frôlant la démesure

------------------

Et l'on prie lors ses dieux

Voire saints et gourous

Moi, je pense à ces gens

Aux marins de ces lieux

Qui par ces temps naviguent

------------------

 vanaf het Hotel Apostroff te Koksijde.be

Les Maissineries XII 20

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments