Son Sourire




Il était amoureux ce barbon à son âge

Un sourire édenté irradiait son visage

Son coeur semblait en feu et son corps tout en flamme

Son sourire mirait le bonheur de son âme

---------------

Il était amoureux mais de quoi ou de qui

Impossible à le dire ainsi est notre vie

Empreinte de désirs, d’éphémères envies

Qu’un sourire parfois en révèle l’acquit

---------------

Sa joie faisait plaisir, le sourire en dit long

Son coeur gorgé d’amour valait l’or d’un filon

Car l’amour rend heureux, vous le savez sans doute

---------------

Si sourire je vois, je vous sais bienheureux

Lors, vous faites la moue, rognez, le teint cireux

Comme vous, mon ami, ce temps je le redoute

---------------

Sonnet irrégulier

Les Maissineries V.20






SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments